Accueil

livres papier qui sont des guides complets sur les comportements, les soins santé au naturel, ou les solutions pour chats errants : soit 15 € ou 25 € (ventes réalisées au bénéfice de l'association)


livres électronique : 2,99 €

Le Guide des amis des chats : EMOTIONS



Les émotions sont des mouvements contagieux d'énergie (e-motion) et elles ont un effet sur tous ceux qui entrent dans leur rayonnement.

Ce que vous faites, vos choix maintenant, créent vos souvenirs et vos émotions futurs, et donc votre état de santé futur.

Grand émotif, le chat ne supporte pas le stress, c'est pourquoi les reins et le cœur du chat sont fragiles.

La fragilité émotionnelle est inhérente à l'espèce féline, le chat vit intensément ses émotions et sa santé en est affectée pour le mieux ou pour le pire.

Le chat est tendresse et attachement enrobé de douceur.

Il préfère des humains paisibles qui privilégient les qualités du cœur et sont gentils.

La joie et les autres sentiments nobles mobilisent des réactions équilibrées du système-immunitaire qui est ainsi capable de remplir son rôle dans l'entretien et l'élimination des déchets au niveau cellulaire dans tout le corps.

La négligence de la santé, la votre ou celle de vos proches, est due aux émotions de colère, de peur, ou d'indifférence qui résultent de la fatigue ou de la prise de médicaments synthétiques (tranquillisants, bêta-bloqueurs, autre hypotenseurs, statins, anxiolytiques).

Tout médicament synthétique force l'utilisation des ressources que le corps, dans sa sagesse ancestrale, souhaite attribuer à d'autres tâches (comme la protection cellulaire) alors que les médicaments détournent les ressources pour leur neutralisation car leurs effets, ne vont pas dans le sens désiré par le corps pour son équilibre, obligeant le corps à réduire ses fonctions de maintenance, ce qui l'affaibli face aux infection et dans sa capacité à faire des efforts. Pour plus d'information à ce sujet vous avez le livre "Chats, rétablir la santé !" sur foyerfelin.free.fr

THERAPIE DES EMOTIONS :

L'affection prodiguée par ses maîtres est la clef de son équilibre émotionnel, donc clé pour sa santé.

Son grand plaisir à se faire caresser, à se coller à nous, sa grande capacité à dormir, sont le remède nécessaire pour l'évacuation d'une trop grande sensibilité.

Si vous le rejetez ou le laissez sans attention les fondements de sa santé peuvent être ruinés s'il est très attaché à vous.

La présence d'un chat souffrant peut vous donner un sentiment de tristesse ou de bonheur, car il est si heureux de vous voir, mais n'ignorez pas la souffrance qui se cache dans cette vague d'émotion.

Ce chat a besoin de votre attention objective.

Il va essayer de vous rendre heureux tant qu'il peut, caressez-le pendant que vous préparez dans votre tête, ce que vous allez faire pour tout mettre en œuvre pour l’aider à guérir.

Si vous prenez la fuite en vous occupant d'autre choses, un poids s'installera au fond de votre cœur pour toujours et nuira à votre santé, comme un "bruit de fond" qui remonte à chaque fois que vous essayez de vous reposer !

Dans le livre "Chats, rétablir la santé !" lisez la rubrique "Examiner un chat" pour trouver le souci. (Livre en vente sur foyerfelin.free.fr )

Si les conditions de vie du chat ont pu causer son problème, enlevez-le de là, soignez-le au chaud et gardez-le près de vous.

Éliminez de votre vie le trop plein de choses à faire, afin de suivre votre cœur pour plus de bonheur dans votre vie.

Réservez votre énergie pour soigner et réconforter les chats, pour les observer afin de cerner leurs habitudes et donc leurs symptômes, car ce sont les indices sur leurs inconforts qui sont à soigner.

Aider le chat que vous avez l'occasion de soigner, est une chose que vous ne le regretterez pas.

Si vous êtes choqué ou stressé, attention à ne pas vous détacher de l'amour.

Agrippez-vous à un objet solide pour vous aider à focaliser et respirez profondément et expirez complètement avant de bien remplir vos poumons.

Dites à haute voix ce que vous venez de voir, pour que vous l'entendez, et nommez votre émotion (peur, colère, tristesse), puis dites ce que vous avez besoin pour aider le chat.

Le fait d'entendre une voix, même si c'est la vôtre, vous aidera à y voir plus clair.

Ce que vous dites peut vous surprendre vous-même.

En parler va vous permettre d'avancer, de ne pas rester bloqué.

Appelez un ami des chats, ou une clinique vétérinaire.

AMOUR :

Subtile mais puissant, l'amour transmis par l'attention tendre, est essentiel à la survie des chatons et des chats malades.

On a tous besoin d'exprimer l'amour et de partager de l'affection, et chacun a quelque chose d'unique à lui.

Si vous vous demandez si vous aimez une personne, cela va vous empêcher de ressentir l'amour, car vous partez dans l'intellecte et cela vous coupe de vos émotions.

Notez bien ce qui est spécial chez chaque chat.

Par exemple, un se tient debout pour mieux voir au loin, mange avec ses pattes délicatement, un autre c'est sa façon de vous dire bonjour, un autre a la manie d'emporter des objets, de vous attraper avec ses pattes, de vous caresser, de se blottir, de vous regarder pour vous comprendre, chacun ses habitudes à lui, chacun sa façon d'être.

Cultivez votre douceur auprès des chats.

Les moments passés avec vos chats sont précieux.

Une journée se ressent comme une semaine pour un chat, ne remettez pas au lendemain les moments de tendresse que vous pouvez vivre, car on a jamais une deuxième chance de vivre chaque moment.

Chaque chat a besoin de vous, vous êtes son espoir, son rayon de soleil, faites tout ce que vous pouvez pour les rendre heureux et confortables chaque jour.

Y a-t-il quelque chose qu'un d'eux faisait qu'il ne fait pas aujourd'hui ?

Peut-être une douleur l'en empêche ?

Est-ce que son environnement lui permet toujours de s'exprimer de la manière qui lui est unique ?

Émotifs, stoïques, sensibles, et espiègles, ces petits félins sont les compagnons par excellence, leur présence est essentielle à tout homme civilisé.

Ils nous protègent des "maladies de civilisation". (Voir ci-après à la rubrique "Les bienfaits des chats heureux".)

Complètement branchés dans le moment présent, ils sentent nos émotions et nous connaissent mieux que nous ne nous connaissons.

Le chat vous aide à vous connaître, car, à vous côtoyer, le chat devient le miroir poilu de votre façon d'être.

L'amour est l'attachement au bonheur de l'autre, et au bonheur ressenti par la présence de l'autre.

L'amour est bénéfique car c'est une émotion qui crée des sentiments de bonheur, d'affection, de calme, de confort et de sécurité.

Il permet des activités réparatrices à l'intérieur du corps (digestion, renouvellement, protection et renforcement cellulaire).

Dites souvent à chaque chat que vous l'aimez, laissez-le venir quand il veut auprès de vous, jouez aux jeux qu'il préfère, prononcez son nom à chaque fois que vos regards se croisent ou qu'il vous cherche.

Souriez-le souvent pour rien d'autre que de lui dire que vous l'aimez.

Si tant est son plaisir, posez un baiser sur son front et câlinez-le.

Dites-lui d'un ton rassurant que vous êtes heureux qu'il soit apparu dans votre vie et dites-lui qu'il a un foyer pour toujours avec vous, car vous ne le donnerez à personne.

Lorsque vous regardez un chat vous pouvez ressentir son émotion, et même l'entendre traduite en mots par votre subconscient.

Par exemple "Je me sens heureux parce que je vous aime et vous êtes là devant moi. C'est mon bonheur de vous voir chaque jour, mais je le ressens plus intensément aujourd'hui.

S'il vous plaît emportez-moi d'ici vite, allons-y par là [il tourne sa tête], nous ne devons pas rester ici j'ai mal dans mon ventre. Ne m'y laissez pas, emmenez-moi avec vous."



BONHEUR :

Aucun médicament ne peut soigner celui qui ne sait pas être heureux (amoureux).

Le bonheur (l'état amoureux) guérit.

Tant que l'on ressent du bonheur (l'amour) on est en train de se réparer la santé, (autant que l'on peut selon la nutrition qu'on a).

Pour être heureux (amoureux), dans chaque moment présent soyez en train de créer des souvenirs que vous souhaitez avoir.

Un sentiment de bonheur ou de détente en la présence de quelqu'un, vient de son amour pour vous et votre amour (parfois sous-conscient) pour lui.

Notez le changement au moment où il commence à s'inquiéter que vous allez partir sans lui.

Votre ressenti change et vous êtes contrarié.

Ne rejetez pas sa demande, il peut avoir un souci grave que vous ignorez car il essaye de le dissimuler pour rester agréable à vos yeux.

Les vibrations des ronronnements perçues par nos récepteurs cutanés font secréter des endorphines puissantes calmantes, qui apaisent nos pulsions émotives.

L'écoute du ronronnement est une véritable thérapie, dont l'effet est de loin plus efficace que tous les antidépresseurs et somnifères !

Voila l'histoire d'une femme, Béatrice, qui venait de perdre son mari, puis un emploi valorisant, et enfin sa santé.

Ayant perdu le sommeil et l'appétit, elle a fait l'erreur d'aller consulter un psychiatre, qui a cru détecter en elle des troubles bipolaires (très à la mode).

Il prescrit bien sûr un médicament "pour l'humeur", un autre "contre l'anxiété", un autre "pour le sommeil".

Résultat : cinq kilos en plus, des migraines, des nausées, un épuisement permanent.

Les médecins n'y voyaient que des effets du stress, et renforçaient le traitement.

Puis un jour, elle a ressenti le besoin de la compagnie d'un chat.

En préparation, elle a commencé à nettoyer son appartement, pour la première fois depuis des mois.

Sa première visite dans un refuge a été la bonne. Elle est revenue avec un gros rouquin de trois ans, laissé pour compte pour cause de départ à l'étranger.

"À peine arrivé, il a sauté sur le lit et s'est mis à ronronner en bavant. C'était le début d'une nouvelle vie, avec quelqu'un avec qui partager caresses, regards, instants de discussion, et des nuits, des vraies nuits entières de vrai repos bercé par son ronronnement et le pétrissage de ses papattes…".

À partir de ce moment, Béatrice a pu diminuer les doses de ses médicaments, elle a émergé la journée, et sa vie sociale a repris un nouveau tour, complétant sa guérison (sevrage totale des médicaments).

PEUR :

Le chat n'est pas un animal sauvage, c'est une espèce d'origine domestique, parfois craintif, suite à de mauvaises expériences comme être abandonné, avoir vu d'autres mourir emportés par des chiens/renards, avoir essayé de dormir dans le froid, ou ayant croisé le chemin de humains sans cœur.

Soins :

Selon les circonstances, choisissez entre :

# Mettez un petit carton dans un coin tranquille où il pourra se "cacher" et se mettre à l'abri sans repartir.

# Décidez d'une pièce où la priorité sera le bien-être de ce chat (pas de bruit, pas de dispute, pas d'animaux dont il n'apprécie pas la présence).

# Parlez calmement, sur un ton monocorde, lorsque vous êtes dans "sa" pièce.

# Pour la nuit, laissez-lui quelques fleurs séchées de houblon ou de camomille avec lesquelles il va jouer.

# Déposez quelques gouttes d'huile essentielle de valériane autour de la pièce qu'il occupe.

# Donnez-lui une goutte du remède floral Aspen (Tremble).

INTUITION :

N'ignorez jamais une intuition. Agissez !

Sinon vous allez surcharger votre cognitive et ne plus pouvoir vous concentrer.

Mieux vaut vous concentrer de suite sur les besoins immédiats de la situation puis agir avant de passer à autre chose.

Une intuition est un mélange de perception et d'informations qui arrivent depuis le sous-conscient comme un flash (soudain sans réflexion) permettant d'éviter un danger ou de sauver quelqu'un malgré le manque de temps pour tout calculer ou comprendre.

Si vous pensez à un des chats que vous nourrissez c'est qu'il pense à vous.

Il rêve d'être proche de vous, de se blottir contre vous.

(Même les chats farouches rêvent de connaître un humain, car j'ai dormi dans un chalet avec chatière où mangent des chats farouches et ils sont venus dormir contre moi !)

Même s'il s'est montré fort ou agressif par le passé, tout chat a un fond adorable, et ils sont tous fragiles face au froid.

Si, le soir, ou la nuit, vous tendez l'oreille en croyant entendre au loin un petit cri, puis qu'une image de lui passe dans votre tête, c'est qu'il a besoin de vous.

Vous en aurez la preuve si vous suivez votre intuition.

Levez-vous, boire un grand verre d'eau pour vous désengourdir et habillez-vous en restant dans cette intuition.

N'intellectualisez pas avec des "Pourquoi lui ?", "Pourquoi moi ?", l'intuition c'est la vie qui parle.

Vivre ce qui est, rend belle la vie.

L'explication suivra dans la journée, ou le lendemain matin, mais ce serait trop tard pour une belle fin à l'histoire.

N'ignorez pas une image intuitive, une sensation ou un sentiment.

Demandez dans le vide, "Qui ?"

Ressentez la réponse, elle est là, si vous ne la refusez pas !

Dites-la sans censure.

N'attendez pas le lendemain.

Vous ne regretterez pas de vous habiller et de sortir avec un panier-transport tapis d'un laine pour retrouver celui qui occupe votre esprit.

S'il fait nuit, n'utilisez pas votre lampe torche tout le temps, pas du tout si possible, ou seulement pour regarder où vous mettez vos pieds.

Même s'il est caché et que vous ne le voyez pas, parlez-lui doucement, pour dévoiler vos intentions.

Restez à l'endroit où il était.

Parlez gentiment pour rayonner votre expectation. Il avancera, s'il peut.

En alternance soyez silencieux, patientez dans l'intention de l'entendre.

J'alterne tous les 15 à 30 secondes.

Peut-être est-il coincé ou blessé.

Écoutez longuement, allez courageusement vers le petit cri désolant, retrouvez-le.

S'il vient vers vous, n'avancez pas davantage.

Laissez-le faire. Il va peu-être se caresser contre vos cheville ou sur un objet non loin pour vous montrer qu'il est affectueux.

Restez détendu, invitez-le à vous sans essayer de l'attraper.

Ces moments ensemble sont magiques, vous ne les oublierez jamais.

S'il se colle dans vos bras, ramenez-le au chaud.

On ressent des informations du corps si on oublie l'intellect, sinon l’intellect empêche les "messages" invisibles, inaudibles, en refusant leur existence, leur forme.

On reçoit des "messages" du corps de l'autre, à l'approche, en observant son jeu de regard ou en le touchant, on peut comprendre à quel endroit du corps il se sent froid froid = mal).

Il a peut être besoin de la compagnie attentionnée (amour) qui aide le fonctionnement du système-immunitaire, permettant les réparations internes, ou peut-être il a besoin de changement dans son environnement, ou dans son assiette.

C'est étonnant de voir ce que vous pouvez apprendre en prenant quelques minutes de silence pour focaliser sur un seul être.

Nommez l'émotion qui vient, sans juger.

Il peut y avoir un besoin urgent d'attention médicale si un problème est déjà arrivé à un stade grave, comme un blocage urinaire, qui ne peut se rétablir sans intervention vétérinaire.

Le fait d'attendre est meurtrier dans un tel cas.

Lorsque les idées, les sentiments, les sensations ou les images viennent dans votre tête, ne cherchez pas de prétextes pour les ignorer, telle la convenance ou des "obligations".

Suivez plutôt votre cœur que votre peur de perdre vos privilèges, voila ce que vous ne regretterez pas.





A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z