Accueil

livres papier qui sont des guides complets sur les comportements, les soins santé au naturel, ou les solutions pour chats errants : soit 15 € ou 25 € (ventes réalisées au bénéfice de l'association)



livres électronique : 2,99 €

Le Guide des amis des chats : DANS LE JARDIN

Vous ne voulez pas voir de chat ?
OU
Mon jardin est félin

Vous ne voulez pas voir de chat ?

Les ruses du jardinier

CONTRE LES GRATTAGES

# Les chats n'aiment pas gratter près de certaines plantes : Rue (Ruta graveolens), Géranium, Absinthe, Thym-citronné ou encore P-off (Coleus canin).

Toutes ces plantes sont décoratives et protègent vos autres plantes non seulement des chats mais aussi des maladies !

Vous pouvez les planter entre vos fleurs. Elles stimulent la croissance saine des légumes poussant à proximité.

Coleus canin est un hybride créé et vendu par Dieter Stegmeier, Unteres, Dorf 773457, Essing, Allemagne.

La plante est peut-être déjà en vente en France, sinon :

1), par courrier à Monsieur Stegmeier,

2), par Internet directement de Monsieur Stegmeier à http://www.egli-gartencenter.ch/tips/verpissdich.html

3), ou chez Thompson & Morgan qui vendent la plante par pack de 6 au prix de £9.99 port compris.

# Les chats sont repoussés par le marc de café et de thé, la pelure d'orange et de citron, l'odeur d'huile d'eucalyptus et de citronnelle....

# Des brindilles enfoncées à coté de chaque jeune plante découragent les chats de gratter.

# Par terre sur vos semis pour empêcher les chats de gratter, mettez des branchettes ou du grillage.

Vous pouvez laisser des plantes pousser à travers le grillage.

# Les plantes annuelles seront protégées, mises en valeur et faciles à entretenir dans des pots géants en terre cuite.

# Des pierres de rivière peuvent couvrir la terre autour des plantes en plate-bande ou en pot.

C'est par la même occasion une technique non toxique pour désherber !

# Une rocaille est attirante et résistante !

# Si les chats aiment gratter l'écorce des arbres, il est tout aussi vrai que les jeunes arbres ont besoin d'être protégés du vent qui les abîment.

Les protections plastiques pour arbres sont en vente chez les pépiniéristes.

# Un poteau en bois installé proche des arbres sera préféré par les chats pour des griffades.

CONTRE LES CROTTES ET BRUITS

# Arrosez votre jardin le soir, les chats n'aiment pas crotter dans la terre mouillée.

# Le meilleur moyen d'éviter que les chats laissent des odeurs ou fassent du bruit dans votre jardin, est de les faire stériliser.

Les chats stérilisés protégeront le jardin contre les mâles entiers errants.

# Les chats stérilisés enterrent leurs crottes et ne font plus de bruits.

CONTRE LES TRACES SUR LES VOITURES

# Si vous n'aimez pas trouver des traces de pattes de chats sur votre véhicule, aspergez la voiture d’un produit habituel mais parfumé au citron, et aidez le nourrisseur des chats à éloigner les Chalets-chats, ou s’il n’y en a pas, demandez qu’il, ou elle, provisionne autre chose que les chats vont préférer, (voir paragraphe suivante) aussi il peut aider de garer votre voiture à l’ombre.

# Sachant que les chats ont besoin d'un espace surélevé où ils peuvent s'allonger au soleil en hauteur, le nourrisseur des chats est certainement à la recherche de quelqu'un qui pourrait bricoler une ossature de bois, d'un mètre et demi de hauteur recouverte de tuiles d'argile (une mini-toiture), car cela serait plus agréable pour les chats que les voitures !

FAVORISER LES OISEAUX

# N'utilisez jamais de pesticide ni d'herbicide dans votre jardin si vous aimez les oiseaux !

Les populations d'oiseaux diminuent quand leur nourriture (insectes et graines) est empoisonnée d'herbicides et pesticides.

# Les pesticides font agoniser et mourir les oiseaux d'abominables douleurs.

# Les pesticides (contre les limaces et rats) tuent aussi les prédateurs des « pestes » donnant pour résultat des « marées » de ces même « pestes ».

Ce qui explique les « pluies » de rats et de souris dans les territoires où l'on utilise ces poisons massivement.

# Si les chats avaient un effet destructif sur la population d'oiseaux, on aurait vu le déclin de ces derniers avant que débute l'utilisation extensive de pesticides en agriculture.

# N'empoisonnez pas les limaces ! Si vous empoisonnez des limaces, vous empoisonnez des hérissons, crapauds et oiseaux.

# Ces animaux, prédateurs, mangent les limaces empoisonnées, puis ne sont plus là pour manger les milliers de descendants des quelques limaces qui ne mangent pas les poisons.

# Les chats sont des carnivores spécialistes de rongeurs et d'insectes, et charognards allant ramasser des oiseaux trouvés morts ou agonisants au niveau du sol.

# Les oiseaux en bonne santé ne sont pas une proie intéressante pour les chats, d'ailleurs les chats apprennent rapidement qu'ils perdent leur temps et leur énergie.

# Les études scientifique ont révélé que les variétés d'oiseaux le plus souvent ramenés par des chats sont les mêmes dont le nombre est en augmentation.

Voici pourquoi : les chats attrapent uniquement les oiseaux qui ne peuvent repartir pour cause soit de maladies infectieuses, soit déjà morts, les chats protègent les populations d'oiseaux ainsi contre les épidémies contagieuses qui autrement décimeraient les populations.

# Les causes de mort des oiseaux sont humaines : collision avec une voiture ou une fenêtre, empoisonnement par des pesticides sur les insectes qu'ils mangent et les herbicides sur les grains des plantes sauvages qu'ils affectionnent.

# A la place de pesticides, encouragez les insectes prédateurs comme les coccinelles sur vos tomates, roses, choux et fruits.

# Les aliments pour oiseaux devront être placés au milieu d'un terrain découvert, avec un plan surélevé ou mieux dans un filet suspendu à deux bons mètres du sol.

Le chat n'est pas la cause d'une diminution du nombres d'oiseaux chanteurs : comment ne pas voir l'effet de la déforestation, les pesticides (qui tuent ou empoisonnent les insectes sur lesquels se nourrissent les oiseaux) et les herbicides qui éliminent les graines fines et variées dont ils ont besoin ?

C.J. Mead, biologiste, 1982 : "Les oiseaux ont coexisté en Europe avec le chat depuis 2000 ans. Si une espèce d'oiseau ne supportait pas le niveau de prédation exercé par le chat, elle serait éteinte depuis déjà belle lurette."

Les oiseaux sont moins tués par le chat qu'ils ne l'ont été par divers autres prédateurs avant l'arrivée du chat en Europe.

Les prédateurs natifs ont diminué en nombre à cause du développement de l'urbanisation et l'agriculture.

La population humaine par contre a un effet certain sur les populations d'oiseaux : urbanisation, routes, déforestation pour pâturage, terrains de golf, etc. réduisent les sources de nourriture et de nidation.

C'est surtout la déforestation des tropiques qui est en cause car 250 espèces d'oiseaux chanteurs migrent.

Pour ne plus causer la mort d'oiseaux :

# Ne désherbez plus ! Les HERBICIDES tuent les herbes dites "mauvaises" car ne produisant pas une nourriture pour l'homme, mais ils font des semences dont les oiseaux ont besoin pour bien se nourrir (et ont des propriétés médicinales que "la médecine" aimerait qu'on continue à ignorer).

# Les PESTICIDES tuent les oiseaux qui mangent les insectes empoisonnés.

# Jardinez "bio" comme autrefois, vous éviterez aussi l'appauvrissement nutritionnel de votre alimentation.

Déposez tous vos poisons (anti-limaces, mort aux rats, herbicides et autres pesticides) dans un sac poubelle noir sans rien d'autre et posez-le dans une benne à couvercle vert.

# Les CHASSEURS tuent beaucoup d'oiseaux chanteurs et ce, sans aucune logique surtout pour les merles qui sont utiles dans les jardins et vergers où ils mangent les limaces et chantent agréablement.

# Les SECHERESSES tuent les oiseaux alors pensez à remettre un bol d'eau propre tous les jours de sécheresse, où que vous soyez.

# Le CHOCOLAT est toxique pour les OISEAUX. Il contient de la théobromine, fatale, même à petites doses chez les oiseaux.

# Parlez aux voisins des oiseaux, car courroucées par les fientes au pied des façades, certaines personnes démolissent les nids.

# Rouges-gorges, mésanges, merles, chardonnerets, pinsons... par temps froid, il est important d'offrir aux oiseaux une source de nourriture supplémentaire sur laquelle ils pourront compter tout l'hiver.

Dès les premiers gels, morceaux de fruits, croûtes de fromage, gras de jambon, graines (millet, avoine, coquelicot...) en boules de graisse, à heures régulières, le plus tôt possible le matin, et éventuellement l'après-midi.

# Il est important d'arrêter le nourrissage dès l'apparition des premiers bourgeons de feuilles au printemps pour que les oiseaux se nourrissent naturellement car c'est mieux pour leur santé (et avec tous le travail qu'ils ont vous pouvez le croire ils ont besoin de leur santé !).

Avec la température qui s'adoucit, les salmonelloses se développent facilement.

En mars-avril, réduire le nourrissage puis le stopper, mais donnez de l'eau toute l'année.

# Pensez à changer leur eau plusieurs fois dans la journée s'il gèle.

# Ne donnez jamais de lait, d'aliments salés, du pain, gâteaux, ni fruits secs, qui gonflent dans l'intestin et peuvent provoquer des occlusions intestinales.

# Si vous achetez une mangeoire, il faut la nettoyer deux fois par semaine pour éviter la propagation de maladies.

Au lieu d'acheter une mangeoire, placez la nourriture dans un filet en plastique et attachez-le dans un arbre à au moins deux mètres du sol.

ÉLIMINER LES LIMACES

# La solution est d'encourager la présence de prédateurs efficaces (pour les limaces c’est le hérisson).

# Faites un coin nature pour héberger les hérissons car ils sont très gourmands de limaces.

# Mettez tous vos produits pesticides et herbicides dans un même sac poubelle sans rien d'autre, et mettez-le dehors pour la collecte d'ordures.

# Les bégonias et géraniums sont parmi les plantes qui résistent aux attaques de limaces, les aromates vivaces également (par exemples, Romarin, Thym, Sauge, Aneth).

# Deux solutions non toxiques, contre les limaces :

1) Mettez un bol de lait, dans un petit trou creusé en plein potager.

Les limaces vont être attirées puis elles tomberont dedans.

Un hérisson sera heureux de trouver ce banquet !

2) Si vous n'avez pas encore de hérisson, videz le bol de temps à autre, sur votre compost, et laissez un tas de feuilles mortes s'accumuler dans un coin couvert, ce tas fera la joie des hérissons qui pourront y faire leur nid et mangeront les limaces dans votre jardin.

3) Si les limaces se font rares en hiver, les hérissons mangent de la nourriture pour chats lors de leurs réveils occasionnels.

Cela les aide à survivre à l'hiver.

L’utilité des chats au jardin

# Les chats stérilisés protègent vos betteraves et carottes des rongeurs.

# Ils protègent vos petits de la toxoplasmose, agent pathogène dont l'infection se fait par ingestion de salade ayant été souillée des crottes d'un jeune animal malade (les animaux adultes ne sont jamais infectieux).

# Au verger les chats protègent les fruits en éloignant les oiseaux.





MON JARDIN EST FELIN :



Protection des chats au jardin

Mon jardin est félin

# Veillez à ce qu'il y ait un bol (propre) plein d'eau, constamment au même endroit dans le jardin.

Comme ça ils n'iront pas chercher à boire chez les voisins qui ne veulent pas les voir.

Si vous faites une fontaine décorative, les chats s'amuseront tous les jours pendant des heures à regarder l'eau en mouvement.

# Plantez de la Menthe cataire (Nepeta cataire) dans votre jardin pour les encourager à rester.

Les chats sont attirés par cette plante aussi appelée "menthe des chats", ils aiment se rouler dessus et la mordre pour libérer l'arôme !

Parsemez des graines sur de la terre dénudée (j’utilise de la terre que les taupes ont gentiment ameublie et sortie du sol en petits tas commodes), couvrez l'endroit avec des paniers de grillage soudé vendus pour suspendre des fleurs, ou semez dans ces mêmes paniers suspendus, ou dans un bac hors portée des chats !

# Laissez un coin de terre ameublie ou étalez des copeaux d'écorce, ou de la tourbe de bruyère à un endroit où les chats sont autorisés à faire leurs besoins, et demandez à leur nourrisseur de ramasser les crottes toutes les semaines (tous les jours en été).

Les chats préfèrent les endroits calmes où la terre est meuble, pour y gratter et enterrer leurs crottes tranquillement.

# Les chats aiment un jardin herbeux. Mettez quelques pavés aux endroits les plus fréquentés (pour éviter de se trouver dans de la boue en hiver).

Les chats ont besoin de manger de l'herbe, alors, laissez-la pousser naturellement longue par endroit.

# Des touffes de roseaux, bruyère, buddleia, menthe, valériane, thym, camomille, romarin, persil, créent des lieux de jeu pour les parties de cache-cache et course-poursuite.

# Attention aux plantes toxiques, préférez les plantes et fleurs comestibles, ne jamais planter des lys (leur pollen est mortel).

Il y a des livres sur les fleurs pour salades (bourrache, rose, nastursium, bluet, mauve, etc.), qui sont de bonnes plantes à faire pousser dans un jardin félin.

# En périphérie de jardin, une ligne d'arbustes denses servirait de coupe-vent.

# Pour être prêt au cas où un chien s'infiltrerait dans votre jardin, préparez une cachette pour les chats et habituez-les à y manger.

Par exemple un Chalet-chats selon le modèle de "Jardins félins" (plan de montage dans ce guide), solidement construite avec une toiture fermée au cadenas et une chatière ronde de 13 cm de diamètre.

# Les chats aiment se percher en hauteur et beaucoup de chats sont volés depuis les murs périphériques des jardins.

Laissez une table au jardin, ou construisez un mur court mais large, sans le rattacher au périphérique mais bien vers le milieu du jardin, ils vont y grimper pour s'allonger au soleil en toute sécurité.

Une branche d'arbre, stabilisée par des poteaux de bois aux quels elle serait vissée, plaira pour grimper et se percher en hauteur.

# Pour réduire le danger d'empoisonnement, nourrissez deux fois par jour dans la cachette des chats, pour qu’ils n’aient jamais si faim qu’ils mangeraient n’importe quoi.

# Une fois stérilisés, les chats sont calmes, propres et amusants à voir jouer ensemble autour des arbustes de romarin, sauge, cassis, etc.

L'association "Jardins félins" (ou une autre association de proximité s’occupant de chats) peut vous aider dans vos démarches pour faire stériliser les chats selon le cas (capture, frais de stérilisation, conseils).

# Voir la rubrique "Clôtures pour chats", ci-après, pour de bonnes solutions convenables aux chats et quelques témoignages expliquant leur mise en œuvre.

Il y en a certainement une solution « clôture » qui conviendra pour chez vous, même si vous êtes en location.

Voir Clôture Chalet-chats, Liberté et réalité Vous et les chatons.

Le jardin privé de Michelle à 11 ans.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y