Accueil

livres papier : à partir de 4 € environ



livres électronique : 2,99 €

Le Guide des amis des chats : NUTRITION



NUTRITION

La bonne nutrition est nécessaire pour soutenir tous les systèmes du corps.

Par exemple, le système-immunitaire réclame des nutriments lorsque le bonheur motive l'activation de ce système, et certains de ces nutriments se trouvent dans diverses plantes.

? Repas fait maison :

Préparation d'un repas sain pour environ deux chats :

25ml d'eau filtrée ou de source pure (ou l'eau de cuisson du potimarron ou des courgettes).

2 jaunes d’œufs crus

Une grosse pincée de Kelp

Une grosse pincée de Dulse ou de poudre d'herbe d'orge/blé

25ml de lait cru du producteur (jamais en brique ni pasteurisé) sinon un pot de yogourt de brebis sans sucre.

Une cuillère à café d'une poudre de probiotiques (sans maltodextrine)

200 g de poulet ou de dinde sans os

25 gr environ de cœur ou foie crus de poulet ou de "volailles" (ou trois cuillères à soupe d'une poudre de foie)

Optionnel : 150 g environ de courgettes, potimarron (sans les graines), de haricots verts ou de citrouille (sans les graines ni la peau).

# Si vous n'utilisez pas par ailleurs les blancs des œufs, vous pouvez les cuire légèrement dans une poêle en mélangeant avec un peu de huile d'olive.

Les chats en mangeront si vous versez les blancs "brouillés" sur de la pâté des boites des marques Animonda carny, Feringa, Mac's naturliche, Lily' kitchen, Applaws, Almo nature, Miamor, ou Wellness.

# Des sardines en gelée ou dans de l'huile d'olive, jamais congelées (car la congélation détruit les vitamines nécessaires pour ne pas développer le cancer), mélangez avec de la carotte râpée, pour 5 à 20 % du volume de son repas, commencez par 5 % (très peu !).

# Une purée de potiron ou carotte, sans sel et sans céréale.

? Particularités des besoins nutritionnels propres à l'espèce Felis lybica (qui est l'animal domestique de compagnie nommé "chat") :

Le chat a toujours été nourrit par l'homme, même si il mange aussi des souris et des insectes qui abondent dans les habitations humaines.

Le chat n'est pas capable de fabriquer certaines des vitamines, enzymes et autres substances qui doivent donc lui être fournies par son alimentation, sinon il souffre de problèmes de santé.

Ayant évolué différemment du chien, les besoins nutritionnels du chat sont radicalement différents.

# L'inositol se trouve dans les graisses. Cette vitamine est essentielle pour le chat, à l'inverse du corps humain et lu corps canin, qui sont capables de la fabriquer.

# La taurine est un acide aminé essentiel chez le chat qui ne peut pas le fabriquer à partir d'autres protéines comme font d'autres animaux comme l'homme et le chien.

Étant un nutriment essentiel pour le chat, la taurine doit se trouver en quantité suffisante dans l'alimentation du chat.

Si il n'y a pas assez de Taurine dans l'alimentation d'un chat, celui-ci va souffrir du cœur et des yeux, devient progressivement aveugle et davantage frileux et fatigué, risque une hyperthyroïdie et une hypertrophie cardiaque avec des états de fatigue intenses et des douleurs au cœur au moindre effort.

Vérifiez que l'alimentation de vos chats apporte suffisamment de taurine.

Pour combler une déficience, Taurine Sublingual Spray est vendu par les magasins de santé et en pharmacie.

Par courrier au : 0870 241 4237.

La viande et les abats de volaille crus sont les meilleures sources de Taurine et de L-carnithine.

Le jaune d’œuf en contiennent aussi.

Pour le reste, lisez les étiquettes. 700 ou 900 mg par kilo ou par litre est acceptable.

? Le chat a besoin de mâcher de l'herbe :

Si il n'en a pas à disposition, il va être frustré et mâcher tout ce qu'il trouve (plastique, cartons, plantes d'intérieur toxiques, papiers).

Si votre chat mordille de l'herbe ornementale coriace, elle peut se coincer dans sa gorge ou dans son système digestif.

Le chat mange de l'herbe par instinct, comme une envie.

Ce réflexe instinctif évite d'avoir un cancer, car l'herbe est source de vitamine B17, de mélatonine et de chlorophylle.

La chlorophylle qu'elle contient soutient le foie et les reins dans leurs tâches vitales.

Vous pouvez en faire pousser dans des pots, pour toujours en avoir hors de portée des chats, car ils la démolissent très vite !

Vous pouvez aussi faire pousser de la "menthe des chats". Cette menthe, Nepeta cataire, soulage les grippes et les problèmes digestifs.

Les chats aiment la mordre et se frotter dessus puis se nettoyer pour absorber le jus de la plante.

Les chats aiment aussi Dactylis Glomerata.

Si vos chats n'ont pas accès à l'extérieur, vous devez faire pousser de l'herbe dans des jardinières remplies de terreau ou de terre.

N'utilisez pas les graines d'herbe pour pelouse, elles sont traitées de fongicides et pesticides !

Si vous ne trouvez pas les graines non traitées de cette graminacée, vous pouvez utiliser des grains alimentaires, exemple, des graines de blé, orge, avoine ou de seigle bio (jamais agricole ni en jardinerie), pour faire pousser une herbe verte assez douce à mâcher.

Les grains de céréales ou de Dactylis Glomerat peuvent être semées à n'importe quel moment de l'année à l'intérieur, mais dehors, sur le bord d'une fenêtre ou sur une terrasse, est préférable car l'herbe n'aime pas avoir chaud tout le temps.

Couvrez les graines d'une fine couche de terre (jusqu'au double d'épaisseur des grains), appuyez doucement la terre pour assurer un bon contact avec la semence.

Gardez le pot en pleine lumière au bord d'une fenêtre, et couvrez les pots d'une assiette transparente jusqu'à ce que les premières feuilles la touchent.

Ne laissez pas la terre du pot se dessécher.

Laissez se développer la plante avant de la présenter aux chats (au moins six semaines).

Pour assurer une provision régulière, il faut semer un nouveau pot toutes les semaines.

L'herbe sert aussi à aider le chat à éliminer les boules de poils, mais pas les vers.

Même si le chat vomit après avoir mangé de l'herbe, cela ne suffit pas pour le débarrasser des vers.

Si vous voyez des “spaghettis vivants” dans son vomi ou des "grains de riz" dans les poils de ses fesses, voir la rubrique "Vers" (au chapitre "Le ventre et le système digestif" du livre "Chats, rétablir la santé !").

? Les nourritures de base de l'alimentation du chat :

# Les graisses sont très importantes pour le chat, il en a grand besoin.

L'alimentation du chat doit contenir des matières grasses animales crues par exemples, peau de volaille crue, graisse d'oie, crème fermière du producteur, beurre cru, jaunes d’œufs crus..

Les 30 % de l'alimentation sèche doit se constituer de graisse, particulièrement chez les chats âgés, car ils en ont besoin pour conserver leurs reins.

Le chien est capable de synthétiser de l'acide arachidonique à partir de l'acide linolénique contenue dans les huiles végétales, mais pas le chat.

Le chat ne possède pas les enzymes nécessaires à cette synthèse, donc les graisses d'origine animale lui sont essentielles.

Si vous êtes végétalien ou autre, vous pouvez aider une association pour la stérilisation des chats errants.

# L'eau est un élément important de la nutrition, l'eau propre doit toujours être disponible.

Si vos chats détectent des produits chimiques nocifs dans votre eau de robinet, remplissez leurs bols d'eau de source (Volvic ou 1er prix) ou filtrée (des carafes filtrantes sont vendues dans les magasins bio).

Lavez et bien rincez leur bol chaque jour avant de le remplir d'eau.

Boire de l'eau toutes les heures aide à garder les reins efficaces.

# Le foie est un met délicieux, à donner pur et cru, coupé en lamelles plus ou moins fines selon l'état dentaire du chat.

Les boîtes "au foie", ne contiennent que 4 à 8 % de foie !

Le foie est bon pour la santé, il est conseillé de donner au moins 50 g par semaine, et jusqu'à 100 g par jour.

Il ne faut pas éviter de donner du foie, les chats l'aiment beaucoup, aimer ce goût est un réflexe de survie pour assurer qu'ils mangent la partie la plus riche en vitamines, car ils en ont besoin !

Un chat dérangé durant son repas ou un chat qui perds son appétit, va au moins avoir déjà mangé le foie, ainsi il ne va pas manquer de vitamines même si il mange peu.

Un surdosage de vitamine A n'est pas possible avec le foie d'herbivores ou de poulet.

Aucun surdosage n'est possible sauf avec les aliments contre-nature, par exemple, les hommes perdus en Antarctique se sont sur-dosés en vitamine A en mangeant leurs chiens.

# Les rognons : Les rognons contiennent beaucoup d'acide urique, et doivent donc être submergés dans de l'eau fraîche durant au moins 2 heures avant d'être préparés.

# Les os : Certains os peuvent contenir des parasites qui sont tués par la cuisson, mais les os crus frais, de volaille ne posent aucun problème à condition d'être crus, jamais cuits.

Ne les laissez pas plusieurs jours au sol, les ramasser le lendemain et les jeter.

Ne jamais donner les os de volailles cuits, car ils éclatent en formes pointues capables de tuer le chat en perforant son œsophage ou son estomac.

Enlevez les arêtes de poisson aussi, sinon ils peuvent se ficher en travers de la gorge.

Le cou du poulet convient dans l'alimentation des chats et c'est source de certains nutriments comme la glucosamine.

Si vous avez de quoi les hacher, c'est encore mieux.

Votre boucher pourrait broyer un poulet entier pour vous, puis vous auriez juste à y mélanger de la Kelp pour le calcium (car le ratio viande : os dans les poulets domestiques n'est pas le même que dans les proies naturelles).

Le Kelp apporte beaucoup de choses qui manquent comme le potassium, l'iode etc. car il n'y aura pas le sang, ni tous les abats, l’intestin avec son contenu d'herbes et d'insectes.

N’achetez que du poulet qui a vécu en liberté, sinon les poulets en élevage intensif sont contaminés d’arsénique et d'autres poisons issus des antibiotiques qu'ils reçoivent d'office pour les faire grossir plus vite.

# Le lait : Le lait est déconseillé sauf sous forme de fromage ou lait cru du producteur, ou lait lactose-réduit entier qui est utile pour encourager un chat convalescent à s'alimenter.

# Les œufs : Les jaunes d'œufs sont très appréciés et bénéfiques mais les blancs doivent être séparés et cuits, car à l'état cru ils contiennent une substance qui empêche l'assimilation de certaines vitamines (exemple, biotine) et à la longue occasionnent un état dépressif.

# Les légumes et fruits : Les chats dévorent l'intégralité de leurs proies, les muscles, organes, viscères, os, abats, peau, et l'herbe et grains dans l'estomac de la proie, le chat est nourri par cette source végétale.

En petites quantités ou occasionnellement : pommes de terres bien cuites, petits pois, fèves, pois chiches, olives, noix de coco (fraîche, crue et râpée), abricots, pêches, avocat, melon, mures, ....

A volonté : carottes (crues, râpées), haricots verts, courgettes (cuites), asperges, blettes, endives, choucroute crue ou cuite, brocolis, potirons, citrouilles,

Le chat va même trouver qu'une feuille de salade crue, ou un petit fruit rouge, à l'occasion sera juste ce qu'il lui fallait !

# Le levure nutritionnelle : Les chats aiment ces flocons séchés qui sont pleins de protéine (45 %), comme Bonito flakes.

Vérifiez que ce n'est pas de la revivifiable (le levure ou levain n'est pas un probiotique) !

Saupoudrez sur des légumes cuits, mélangez un peu.

Voilà déjà un repas sain et nutritif, pour un de ses repas de la journée.

# L'huile d'olive vierge (de première pression à froid).

Les chats la boivent et c'est excellent pour aider l'élimination des boules de poils, sans déranger la digestion.

Si vos chats font une diarrhée passagère (une demie journée après avoir bu de l'huile d'olive, ne vous faites aucun souci, car c'est l'élimination rapide de l'accumulation de la bile qui se libère grâce à l'huile d'olive.

Par contraste, l'huile minérale est à éviter car elle endommage les parois digestives, dérange la digestion, et constipe du fait qu'elle irrite le tractus intestinal, cause des spasmes et épuise les muscles du tractus qui deviennent feignants.

Cette huile pétrolière est l'ingrédient principal des produits vendus contre les boules de poils.

Pour sortir du cycle vicieux et coûteux créé par l'utilisation de l'huile minérale, donnez de l'huile d'olive dans une soucoupe ! Miam miam !

# Les restes de table ne font pas grossir à condition de ne pas donner des pâtisseries, chips, biscuits apéritifs, et de ne jamais donner de saucisse, pâté, jambon ou autre viande conservée, ni des restes de plats pré-préparés.

Il est bien de leur donner une pincée de flocons d'avoine.

Vous pouvez donner une cuillère d'orge cuit avec son jus de cuisson, des légumes aussi, toujours avec leur jus de cuisson.

Les légumes cuits bien appréciés des chats sont les haricots verts, le brocolis, les courgettes.

Ils apprécient aussi les légumes crus comme les carottes râpées, le potiron râpé, la laitue émincée, quelques petites cubes d'avocat, quelque cubes de melon.

# Sel : La fausse idée que le sel soit à éviter vient de la mauvaise qualité du sel de table et dans les plats pré-préparés.

De nombres étude montrent que le sel est bon pour la santé.

On en a besoin pour le contrôle de l'hydratation, le cœur, le niveau de sucre dans le sang, pour éviter les crampes, améliorer le libido, maintenir la texture de la peau, et bien d'autres utilités.

? Convenance :

Si vous voulez une nourriture commerciale préférez Animonda carny, Feringa, Mac's naturliche, Lily' kitchen, Applaws, Wellness, Almo nature, Miamor, mais en attendant l'arrivée de votre commande donnez du One humide (c'est la moins mauvaise marque en supermarché, mais contiennent beaucoup d'hydrates de carbone, y compris du maïs GMO).

? Obésité :

Si vos chats sont gros, ne donnez plus de friandises commerciales ni de croquettes (remplacez par des caresses ou des jeux et jouets).

Un chat ne risque pas de trop manger si il a une nourriture saine car avec une bonne nutrition le chat retrouve son énergie et son appétit se normalise.

Il ne faut pas limiter leur accès à la nourriture car cela va augmenter la sensation de faim et le chat risque d'avoir faim tout le temps et la faim stimule la conservation d'énergie et le stockage des graisses.

Les friandises n'ont pas assez d'éléments nutritionnels et peuvent rendre votre chat obèse.

Un excès de compléments nutritionnels artificiels, de minéraux ou de vitamines, est nocif, voir toxique, car déséquilibrant.

Donnez les compliments nutritionnels fait de plantes, car elles ont des vitamines et minéraux bio-disponibles (utilisables par le corps car issus du vivant), surtout la poudre de Kelp.

Pour des repas rapides et gourmands, pensez à une tranche de saumon frais cru, ou les jaunes d’œufs crus, une cuillère à soupe de graines de sarrasin cuits à la vapeur ou de potiron (bouilli, écrasé) ou encore des légumes verts cuits (courgettes, haricots verts, fèves, asperge, brocolis ou choux).

L'apport en protéines dont un chat a besoin quotidiennement est d'environ 5 g par kilo du chat (cinq fois plus qu'un humain par kilo du corps).

Le jaune d'œuf cru est une excellente source de protéines pour les chats et est généralement apprécié.

# Faim :

Réservez une pensée pour les chats sans foyer et surtout faites stériliser les chats aux quels vous donnez à manger sinon les nourrir crée davantage de chats affamés !

? Additives et Conservateurs :

Pratiquement toutes les nourritures commercialisées pour chats contiennent des adjuvants et conservateurs, y compris les pires comme BHA, BHT et ethoxyquin.

Monsanto, le fabricant d'ethoxyquin (qui est un stabilisateur de caoutchouc), en 1993, a reçu ordre de conduire de nouvelles études sur ce conservateur à cause d'accusations d'erreurs de protocole et falsification de data dans ses rapports initiaux.

Personne ne s'étonnera, vue qu'il s'agit de Monsanto, renommé pour ses mensonges, la deuxième étude, rendue en 1996, n'a trouvé aucun problème associé avec ethoxyquin pour l'usage de conservateur dans les aliments pour animaux de compagnie.

Ethoxyquin reste interdit d'utilisation à cause de ses effets cancérogènes dans la nourriture humaine (sauf des traces dans certaines épices).

On ferait bien de se méfier des additifs non-nutritionnels ajoutés pour rendre plus présentables les produits.

Qu'ils soient autorisés CEE ne leur donne aucun intérêt nutritionnel.

C'est le maître du chat qui serait attiré par la couleur.

Les colorants irritent les intestins des chats, causent de l'inflammation et de la diarrhée.

La date de péremption est prolongée par les additifs néfastes surnommés “conservateurs” et “anti-oxydants” qui ne sont intéressants que pour les fabricants et les vendeurs.

Progrès :

On peut trouver des nourritures humides pour chats conservées à l'aide des vitamines C et E au lieu de conservateurs artificiels.

Les dates de péremption raisonnablement longues peuvent être obtenues par l'utilisation de tocophérols (vitamines E naturelles) pour la conservation des graisses.

Les chats préfèrent les pâtées et croquettes sans colorant ni conservateur (essayez les marques Animonda carny, Feringa, Mac's naturliche, Lily' kitchen, Applaws, Purizon, Wellness, Almo nature, Miamor.

Whiskas a lancé des aliments sans colorant ni conservateur artificiel, vendus aux supermarchés.

Lisons les étiquettes :

Si vous achetez de la nourriture toute prête pour chat, lisez les ingrédients et si il y a des additifs EEC appelez le service consommateurs du fabricant pour dire que vous souhaitez faire remarquer que vous avez décidé de ne plus acheter des produits contenant des colorants et conservateurs BHA, BHT ou d'autres additifs non nutritionnels.

? Vitamines :

Évitez les comprimés, gouttes ou injections de vitamines, ils déséquilibrent la nutrition dont le corps a besoin, et ils contiennent des adjuvants technologiques et de remplissage.

Une surabondance de certaines vitamines peut causer une intoxication.

Le surdosage n'est pas possible avec les aliments naturels comme le foie d'un herbivore qui est une source riche de beaucoup de nutriments.

Ce sont les vitamines artificielles qu'il faut éviter.

Dans les multi-vitamines une foule d'autres vitamines sont exclues menant vers un déséquilibre nutritionnel.

? Congélation :

La congélation détruit moins de vitamines que la conservation en boîtes, mais il vaut mieux l'éviter car la congélation détruit la vitamine B6.

La vitamine B6 protège contre la déprime et le cancer, car elle joue un rôle important dans la digestion et le métabolisme des protéines.

? Détoxification :

Quand un animal mange une alimentation naturelle, les métaux lourds et autres résidus chimiques sont évacués du corps au fur et à mesure des capacités d'élimination selon l'état du foie et des reins de l'individu.

Cela peut prendre des années selon l'état et niveau de contamination du chat.

Chaque corps a ses rythmes propres pour l'assimilation des nutriments et l'important est d'en apporter chaque jour, de sources naturelles.

Les aliments doivent être sans pesticide, donc vous pouvez vous provisionner de préférence sur les marchés fermiers en achetant directement aux producteurs locaux (lait cru, viande, légumes, fruits, œufs).

Les jaunes d'œufs et le lait doivent toujours être consommés crus, car ils perdent leurs qualités soignantes dès qu'ils sont chauffés.

D'entre leurs nutriments détruits par la chaleur, la taurine, les graisses oméga, les enzymes, diverses vitamines, les minéraux, et les anti-oxydants naturels).

Pour les humain, j'ajoute, d'éviter le blé, le soja, les plats pré-préparés, les en-cas, les desserts, les biscuits, les glaces, les boissons sucrées, le lait pasteurisé ou homogénéisé en brique ou bouteille plastique, le sucre, la maltodextrine (un sucre aussi), les autres édulcorants, et le porc.

? Croquettes :

Le grignotage est le rythme alimentaire naturel du chat, mais les croquettes aspirent l'eau du corps durant le sommeil affaiblissant les reins.

La teneur en eau des croquettes n'étant que de 10 %, les chats courent le risque de problèmes rénaux graves à cause de la déshydratation de leurs tissus durant leur sommeil.

Nombreuses études ont montrées que les chats qui mangent de la nourriture humide (boites en l’occurrence) consomment le double du volume d'eau comparés aux chats qui ont bu plus d'eau et ont mangé des croquettes sèches.

Si pour convenance vous préférez nourrir aux croquettes, toujours choisissez celles que les chats mangent gonflées d'eau sans bouder, Purizon, Acana prairie sauvage, Taste of the wild, Arden grange, Wellness, Feringa, James Wellbeloved, Lily's kitchen, ou Go cat (digestes et rassasiantes).

Les croquettes des autres marques sont remplis de déchets et de non-nourritures (huiles rances, cadavres de carnivores, farines animales, emballages et tags auriculaires en plastique) !

Vous pouvez servir les croquettes pour la journée, versez assez d'eau dessus pour qu'elles flottent, puis laissez les chats s'y servir quand ils en ressentent le besoin.

Les chats n'ont pas toujours le réflexe de boire quand ils ont soif.

Ceux qui mangent des croquettes sèches se déshydratent durant leur sommeil, et cela aboutit à des maladies graves tôt ou tard.

Si vous laissez des croquettes sèches à manger, vérifiez en tout premier lieu qu'il y a un bol d'eau propre (eau de source de préférence) à disposition au même endroit, mais un chat peut-être dérangé avant de boire.

Être déshydraté abîme les reins, peut créer des calculs (cristaux), peut faire saigner les reins, le sang peut coaguler dans l'acidité de l'urine concentré et devenir des filaments qui vont obstruer la sortie (l'urètre) entraînant un blocage urinaire (extrême urgence vitale), très douloureuse, qui tue de façon horrible.

Pour faire boire plus, vous pouvez, par exemple, mettre un peu de croquettes dans une gamelle puis remplissez d'eau, laisser cela à la disposition des chats, ils vont être encouragés à boire de l'eau car c'est intéressant avec l'odeur des croquettes ! Les croquettes gonfleront comme des éponges que les chats aimeront manger.

L'alimentation naturelle des chats serait la viande des rongeurs avec tous les différents abats, les os, le contenu de leur estomac, leur peau et leurs graisses, plus quelques insectes et de l'herbe fraîche.

Le rongeur, principale nourriture naturelle du chat, contient 3% d'hydrate de carbone, 40% de protéine et 57% de graisses, minéraux et fibres.

Malheureusement les fabricants veulent faire le maximum de profit plutôt que de bien nourrir les chat, et les ingrédients les plus coûteux pour eux sont les protéines de source animale.

Exemple de la pauvre qualité des ingrédients dans les croquettes Hill's dry i/d :

Sous-produits de poulet, riz, maïs moulu, maïs intégral, etc.

En faisant plusieurs fois mention de maïs, l'ingrédient le plus important devient le poulet et donc ils peuvent le mettre en premier ingrédient, mais quand toutes les sources de maïs sont additionnées cette céréale peut prendre plus de place que l'ingrédient « principal ».

Les chats ne sont pas fait pour manger du maïs, ni du riz.

Je connais des chats qui ont toujours mangé des boites de Friskies et sont en pleine forme à 15 ans car ils sont heureux et c'est une nourriture humide.

Si le contenu en hydrates de carbone est de plus de 3 %, il y a probablement trop de céréale.

Vérifiez qu'il n'y a pas d'huile végétale dans les ingrédients car les huiles s'oxydent à la chaleur et les croquettes sont un produit hyper-cuit, deux fois pendant la fabrication.

Évitez les croquettes qui contiennent des crustacés ou du poisson car ceux sont des lots qui ont trop de métaux toxiques pour passer les contrôles de la filière alimentaire humaine.

Les croquettes devraient être réservées pour agrémenter des jouets creux pour faire prendre de l'exercice !

Il n'y a aucun avantage pour les chats à manger des croquettes.

Elles sont populaires car plus légères mais elles compromettent la santé des chats.

Le mythe faisant croire que leur texture croustillante aide les chats à conserver leurs dents est faux. Voir le chapitre "La bouche et la dentition".

La nourriture humide n'occasionne pas plus de plaque dentaire que les croquettes.

Ce qui est bon pour les dents c'est une nutrition saine, et pour les nettoyer, de gros morceaux de poulet crus (pour les enzymes qui sont détruits à la chaleur).

Question et Réponse d'un vétérinaire américain :

Q. Mes deux premiers chats (d'une même portée) ont mangé des croquettes et vécu 17 ans. S'agit-il seulement de chance ?

R. Il y a plusieurs facteurs en jeux. Surtout vos chats ont vécu heureux, mais j'ai vue des chats heureux avec des nourritures humides vivre 23 ans et 25 ans.

Aussi les temps ont changé. Les chats ont souvent été vaccinés dans leur vie ce qui les prédispose à des troubles rénaux et des cancers en vieillissant.

Il y a 20 ans, on voyait souvent des chats de 22 ans, mais c'est rare maintenant.

Beaucoup de chats meurt vers onze ou douze ans d'étranges cancers qu'on ne voyait jamais il y a 20 ans.

Et la nourriture destinée aux chats a changé, au fil des années on voit toujours plus de céréales, sous-produits, et conservateurs.

La nourriture sèche est devenu très pauvre et pas du tout adaptée à garder le chat en bonne santé.

Le terme « prescription diet » est un ruse marketing.

La vente de ces croquettes est limitée (par Hills) à des cliniques vétérinaires.

Ainsi, Hills profite d'une impression de qualité, mais ce n'est pas mérité, et cette association d'idées compromet la santé des chats et l'intégrité de la profession.

Les hautes températures du processus de fabrication des croquettes dénaturent les protéines, ce qui change leur forme.

Si une protéine n'a plus la bonne forme il ne peut s'employer correctement dans le corps.

Le système-immunitaire reconnaît les protéines par leur forme.

Quand un globule blanc découvre une protéine étrange comme un virus, une bactérie, un champignon ou autre envahisseur, une cascade de signaux est envoyée appelant aux renforcements (anti-corps).

Les anti-corps cherchent les protéines de même forme, les attrapent et appellent à d'autres renforcements.

C'est une inflammation.

A chaque fois que cette protéine apparaît, des anti-corps le reconnaissant comme étrange et l'inflammation est relancée.

La nourriture en boite est cuite mais les croquettes sont cuites deux fois et à des températures beaucoup plus élevées.

Si vous voulez confectionner les repas pour chat vous-même, il faut qu'ils soient équilibrés, et la plupart des livres de recettes « pour chats » ne sont pas équilibrées.

Témoignage recueilli en 2014 :

J'ai eu des chats toute ma vie. Au début je leur donnais des croquettes puisque tout le monde disait que c'était mieux.

Mais quand mes premiers chats ont eu dix ans, certains ont eu des problèmes qui ont fait que je ne voulais plus donner de la nourriture sèche.

Je pense que le changement pour une nourriture en boite a amélioré leur santé.

? Enquête chez Perry :

Creme Puff (août 3, 1967 – août 6, 2005) était une chatte qui est morte à 38 ans et trois jours.

Creme Puff a vécu à Austin, avec son maître Jake Perry. Perry a aussi été le maître de Granpa, né à Paris en 1964 et mort en 1998 à l'âge de 34 ans.

La longévité des chats de Perry a donné lieu à plusieurs enquêtes, dont le régime alimentaire de sa maisonnée de 20 chats. Ils mangent des œufs, de l'asperge, lu brocoli et d'autres légumes.

? Contaminants :

¤ Les poissons en haut de la chaîne alimentaire, comme thon et saumon, maquereaux, requin et poissons blancs, contiennent le plus de métaux toxiques (y compris du mercure), en plus de la PCB (plastique), pesticides, et autres composants synthétiques toxiques.

Les poissons Tile (listés sur les étiquettes comme « poisson blanc ») sont d'entre les plus contaminés, juste après le requin et l'espadon.

Ces poissons sont tellement toxiques que le FDA (Food and Drug Administration) le déconseille complètement aux femmes en age de procréer et aux enfants.

¤ Une algue côtière produisant de l'acide domoic, une neurotoxine résistante à la chaleur de cuisson, infeste les fermes de poisson, les palourdes, pétoncles, moules.

Le domoic acide abîme les reins à des doses 100 fois moins grandes que la dose pour abîmer le cerveau, et les produits de la mer rejetés de la filière alimentaire des humains à cause d'un niveau trop élevé de toxicité peuvent encore être vendus aux fabriques de nourriture pour animaux !

Un témoignage : « Je donnais à mon chat Wellness Dinde et Salmon ou Poulet et Hareng, et un jour il a commencé à régurgiter après ses repas.

J'ai changé pour Wellness Dinde et Poulet et il ne régurgite plus. Je suis convaincue que le poisson n'est pas bon pour les chats. »

¤ Depuis un nombre inconnu d'années, la mélamine cachée dans des matières premières comme le gluten de blé et la protéine de riz est exportée de la Chine pour la fabrication de nourriture pour animaux de compagnie.

De ce fait, plusieurs milliers de chats sont morts d'insuffisance rénale aiguë pour la seule année observée par des professionnels à ce sujet, 2007.

La mélamine forme des cristaux insolubles dans les canaux des reins.

Ces calculs sont un mélange de mélamine et d'acide urique et sont insolubles.

¤ Les pesticides et fertilisants laissent des résidus dans les récoltes.

Des graines qui ne sont pas acceptables pour la consommation humaine sont vendues dans les filières de la nourriture animalière.

Il y a aussi des résidus d'antibiotiques et champignons (aflatoxins).

En provenance d'animaux malades à leur mort, des médicaments artificiels sont retrouvés dans les produits finis inaltérés par la fabrication de nourritures pour chien et chat.

Un enfant est mort après avoir mangé des croquettes pour chat et l'analyse a révélé un niveau de pénicilline 600 fois supérieur à celui toléré dans les nourritures pour humains.

¤ Les céréales et les sous-produits de la mer sont facilement contaminés par des mycotoxines issues des moisissures et champignons.

Ce qui contribue aux poussés de moisissures sont les pratiques modernes d'agriculture, conditions météo non clémentes, séchages incomplets et conditions de stockage moins qu'idéales.

Une autre toxine, aflatoxine est souvent présente sur nombreux aliments séchés.

? Aliments pour chiens :

Les aliments pour chiens ne conviennent pas aux chats, car ils ne contiennent pas assez de protéines d'origine animale.

Ils causent aux chats la perte progressive de la vision et l'affaiblissement du cœur jusqu'à l'insuffisance cardiaque.

Dans l'alimentation des chats, évitez les noix, le panais et les oignons, car ces aliments sont indigestes pour les félins.

Voir la rubrique "Diabète" au chapitre "Le système endocrinien".

? Il y a des conseils nutritionnels supplémentaires dans les rubriques "Cancer" et "Diabète", "Allergies", "Anorexie", "PICA" et "Bouche" du livre "Chats, rétablir la santé !".



A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z