Accueil

livres papier : à partir de 4 € environ



livres électronique : 2,99 €

Le Guide des amis des chats : LES OREILLES

LES OREILLES

ORTIS MEDIA :

Causes :

Une infection de l'oreille "moyen" (après le tampon) est commune chez les chats qui ont un effacement chronique du système-immunitaire, due à un changement d'écologie interne occasionné par l'usage d'antibiotiques.

Symptômes :

Le chat va souvent se frotter la tête au sol ou gratter ses oreilles.

Souvent accompagné d'infection dans l'oreille externe avec exsudat, grattage et irritation.

Soins :

Plantes à utiliser : Lomatium, Isatis, Bala (Sida cordifolia, Sida rhombifolia, Sida acuta).

Toutes peuvent être données en teinture mère, 5 gouttes de chaque, dans du lait ceu du producteur ou CatMilk Whiskas.

Dans les oreilles mettez Lomatium en macérât (huile d'olive 50ml dans laquelle 20g de Lomatium a séjourné deux à quatre semaines), quelques gouttes à une cuillère à café (il n'y a aucun nocivité ni souci de dosage) deux ou trois fois par semaine pendant deux semaines.

Vous pouvez préparer une extrait de plantes à la glycérine pour être prêt pour de futures infections des oreilles. Pour le faire, mettez 25g de Corydalis (ou Mahonia) et 25g de Cryptolepis (ou Sida rhombifolia ou Alchornea cordifolia), dans un bocal, couvrez les plantes avec 100ml de vodka, fermez et secouez une fois par jour pendant deux semaines, puis ajoutez 150g de glycérine végétale, fermez et secouez (tous les jours de préférence) durant deux semaines de plus, filtrez. En mettez dans les oreilles deux ou trois fois par semaine.



OREILLE GONFLÉE :

Ce ballonnement du pavillon externe s'appelle OTHEMATOME.

Causes :

La rupture de vaisseaux sanguins de l'oreille externe survient si le chat secoue trop la tête, ou se gratte excessivement les oreilles.

Symptômes :

L’oreille se gonfle comme un ballon, plein de liquide.

S'il n'est pas rapidement drainé, le fluide est absorbé par les tissus de l'oreille qui vont se froisser sous l'effet de la cicatrisation, puis rester épaisses, ratatiné, dur et crépues à vie.

Soins :

Demandez au vétérinaire de drainer le fluide, et soigner les oreilles contre les acariens (voir ci-dessus à « Acariens »).

Précaution :

Avertissez votre vétérinaire que vous voulez juste qu’il draine l’ampoule du pavillon externe, car il y a des erreurs vétérinaires.

J'ai connu un vétérinaire à Montpon (24) qui n’a même pas demandé si le chat avait perdu du poids, il a fait payer pour un vermifuge (abusif car le chat été déjà vermifugé), et des produits anti-acariens qui tue les chats (bien que les vétérinaires ne sont pas au courant car ce n'est pas écrit sur les étiquettes).

ATTENTION, il y a des produits « nouveaux » dont seulement le nom est nouveau, qui ont les mêmes ingrédients que Oridermyl mais avec un quantité plus élevé du même pesticide (Lindane, interdite en agriculture car neurotoxique) et pourtant il n'y a aucune mise en garde concernant la grave toxicité (mortelle) du Lindane, surtout pour les chats.

Aucun mention (comme "Ne pas faire avaler", ou "Usage externe") n’est obligatoire sur l'emballage, alors ils n'en mettent pas !

Il faut lire la composition et se renseigner !

Ne jamais utilisez un produit contenant Lindane (ni Fiprinol) sur un chat, ni dans l'espace de vie d'un chat, ni sur d'autres animaux qui sont en contact avec les chats.



MÉNINGITES :

Symptômes :

Maux de tête, confusion, désorientation, optique neuritis, léthargie, puis hypothermie, et éventuellement convulsions, paralysie, coma, mort.

Parfois des courtes fièvres récurrentes, maux de gorge, faiblesse, malaise.

Souvent associé à des grattages de l'oreille car un chat qui laisse s'installer des microbes pathophiles dans son corps, ils logent à plusieurs endroits du corps.

Causes :

Antibiotiques (même une dose, selon la capacité de l’individu à les supporter).

Effacement du système-immunitaire due aux stress, surtout la peur, une séparation ou le froid.

Soins :

Plantes à utiliser en poudre ou en teinture-mère, autant d'entre elles que vous pouvez trouver, mais si vous n'achetez qu'une, la racine de Kudzu est essentielle (vendu en ligne à François nature) : racine de Kudzu (Pueraria), Réglisse, Scutellaria biacalensis, Polygonum cuspidatum, Houttuynia cordata, Astragalus, Stephania, Isatis, Bala (Sida cordifolia, Sida rhombifolia, ou Sida acuta), Lomatium, Fo-ti.



OREILLES CLAIRES :

Les oreilles sans poils, blanches ou de couleur claire peuvent être abîmées par le soleil.

Si le vétérinaire pense que la peau fragile des oreilles va devenir cancéreuse (des champignons infectent les cellules, il proposera d'enlever la moitié affectée du pavillon externe.

Voici, quelques images de comment se présente correctement un chat blanc opéré des oreilles.



Et un chat blanc opéré de la peau dégradé du nez et des oreilles :





Et un chat blanc opéré de la peau dégradé du nez et des oreilles :



Attention : Il ne faut jamais le moindre bandage autour de la tête ou cou d’un chat.

Le chat va mourir dans son sommeil car les chats ont besoin d'ouvrir la bouche pour s’oxygéner lors d'émotions, pendant qu'ils rêvent, au réveil, pour éternuer, tousser, vomir, etc.

La gorge du chat doit pouvoir s'élargir spontanément sans le moindre encombrement, car c'est essentiel pour la respiration du chat, dans beaucoup de situations comme en sortant d’une anesthésie.

Je connais un vétérinaire qui a fait l'erreur, avec un chat blanc adoré.

Il a perdu beaucoup de clients.



PARASITES DES OREILLES :

ACARIENS et leur co-infections (bactéries et mycoses) :

Les acariens occasionnent des démangeaisons. Le chat va se gratter, secouer la tête, certains perdent leurs poils des jambes postérieurs, tête ou deviennent clairsemés partout ou développent des croûtes ou se blessent derrière les oreilles.

Si un chat se secoue beaucoup la tête il va se faire un hématome puis l'oreille restera crépue et ratatiné à vie (voir Oreille gonflée).

Un chat qui se gratte les oreilles et secoue la tête est infesté d'acariens, puis des bactéries et mycoses se développent sur les surfaces fragiles abîmés par les acariens au fond de la canal auriculaire.

Les oreilles infectées de bactéries et mycoses sentent mauvaises.

Attention : N'utilisez jamais de produits vétérinaires anti-acarien (Oridermyl, ou autres) car les ingrédients pesticides (Lindane ou Fiprinol) sont mortellement toxiques aux chats.

Lindane est un poison neurotoxique mortel qui traverse la peau et s'infiltre dans le sang après application dans l'oreille.

Les chats meurent en quelques jours s'ils en ingèrent quelques traces en faisant leur toilette ou si le tampon est perforé.

Le Lindane passé à travers la peau dans l'oreille s'accumule dans la moelle osseuse, le cerveau et les reins, où il fait des dégâts importantes.

Il perturbe le fonctionnement du foie, provoquant des maux de tête, maux de ventre, fatigues, névralgies, irritabilité et déprime.

En cas d'usages rares, le chat survit parfois quelques années, mais ses organes et défenses naturelles s'affaiblissent jusqu'à de devenir incapables de remplir suffisamment leurs rôles.

Les chats peuvent vivre 35 ans à condition que nous ne les accablons pas de poisons « médicales » et de la malbouffe industrielle.

Les pesticides tuent les chats, même en très faible quantité comme ce qui peut être ingéré au cours de la toilette, ou s'il y a la moindre lésion du tympan.

Le chat est vite réinfecté après l'utilisation de produits synthétiques car ces produits affaiblissent les parois des oreilles et les résistances du chat (parfois ils occasionnent la mort immédiatement).

Le Lindane abîme les reins, le foie et la moelle osseuse, provoquant maux de tête, vertiges, fatigues, maux de ventre et des membres (névralgies du nerf sciatique et d’autres, œdèmes) suivi d'insuffisance rénale, et la mort.

Même à de très faibles doses utilisées très rarement, ces substances traversent la peau, abîment le fonctionnement du foie, se logent dans les graisses du corps, entraînent des cancers et abîment les reins.

Ces « médicaments » sont donc bien pires que le problème qu'ils sont censé traiter.

La triste réalité dans tous les domaines de la « médecine » industrielle : "Résultat du traitement = traitement réussit, mais patient mort", le petit détail qui ne perturbe pas excessivement ceux qui tirent profit des « traitements » ! Ils préfèrent nous faire croire que leur traitements sont bien, même si les résultats sont pire que le trouble à traiter.

Les chats traités sont encore plus irrités par la présence d'acariens après un traitement pesticide, et des nouveaux acariens font souffrir en seulement deux ou trois jours.



Soins :

# S'il y a infection (pus ou humidité dans la saleté noire), préparez une cuillère à soupe d'huile d'olive dans laquelle vous mettez environ deux gouttes d'huile essentielle de Camomille ou de Nepeta cataire ou soit utilisez un macérât (à l’huile d’olive) de Lomatium dissectumou de Millepertuis (Hypericum).

Ces traitements calment la douleur et nettoient les oreilles.

Mélangez bien et faites couler quelques gouttes dans chaque oreille, puis caressez le bas de l'oreille durant une minute au moins, en tenant le chat pour qu'il ne se secoue pas trop la tête (mais soyez prêt à être éclaboussé d'huile !).

Recommencez le traitement un jour sur deux, durant 8 jours.

# Si les oreilles ont plein de cire noire, enlevez les éventuels amas noirs visibles en vous servant de l'essuie-tout en faisant attention à ne pas faire tomber les saletés vers l'intérieur.

Ensuite, dispensez l'un des soins suivants :

# Si les oreilles ne sont pas propres à l'intérieur du pavillon, préparez du vinaigre 1 part pour 9 de l'eau. Essuyez avec du coton imbibé de ce mélange.

Puis mettez dans l'oreille quelques gouttes d'huile d'olive et massez de suite le bas de l'oreille au moins 1 minute (l'huile de pépins de courge est encore plus efficace pour assouplir la saleté noire et faciliter le nettoyage).

Ensuite recommencez avec du coton imbibé du mélange de vinaigre 1 : 9 avec de l'eau, pour nettoyer.

# S'il y a de l'inflammation dans l'oreille, vous pouvez utiliser du macérat de Millepertuis, et ne pas rincer après.

Un autre remède à l'inflammation est de faire le jus d'une poignée de feuilles de plantain (Plantago major, P. lancolata), à mettre dans les oreilles du chat pour assouplir la saleté et atténuer la démangeaison.

Ou, utilisez de l'eau (hydrolat) de Camomille romaine ou Lavande qui sont anti-inflammatoires : mélangez 100 ml d'hydrolat avec une cuillère à café de glycérine pour un nettoyant calmant pour les oreilles.

# Les infections ne touchent que les chats affaiblis. Il convient donc de soutenir le foie avec une amélioration de l'alimentation.

Ajoutez une pincée de poudre de Kelp, et quelques gouttes de teinture-mère de Bupleurum kaoi ou Mahonia durant quelques semaines à deux mois.

# Étant dans l'environnement dehors, les acariens sont impossible à éradiquer, mais un très bon aspirateur (type DYSON ou autre qui a des filtres HEPA) enlève tous les parasites microscopiques de la maison.

# Évitez les produits acaricides car ils contiennent des pesticides interdits en agriculture (Lindane, Fiprinol) à cause de leur neurotoxicité extrême.

# De l'eau très salée ou « à saturation » (quatre cuillères à soupe de sel pour une tasse d'eau) est efficace contre tous les parasites comme puces et acariens.





Voir Oreille gonflée, Acariens, Nutrition, Alimentation du chat.

Immunité, Antibiotiques, Fièvre, Ortis media, Erreurs vétérinaires
Coup de soleil, Chapitre 2 - Choisir un vétérinaire, Oreilles, Oreilles claires et OTHEMATOME sur un site véto.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z