Accueil

livres papier qui sont des guides complets sur les comportements, les soins santé au naturel, ou les solutions pour chats errants : soit 15 € ou 25 € (ventes réalisées au bénéfice de l'association)



livres électronique : 2,99 €

Le Guide des amis des chats : La PEAU et les Poils



La PEAU et les Poils

ANTISEPTIQUES :

Attention :

Les antiseptiques pharmaceutiques abîment l'activité des cellules et la réparation des tissus.

N'en utilisez jamais.

Prises de court, vous pouvez utiliser de l'eau salé, une cuillère à café de sel dans une demie tasse d'eau.

Les hydrosols (eaux de distillation de plantes) sont antiseptiques et anti-inflammatoires.

« L’eau », hydrosol, de Camomille, ou de Lavande sont excellents pour nettoyer les blessures et aident le corps à se réparer.

Voir les rubriques "Blessures" et "Brûlures".

ÉCORCHURES et ÉGRATIGNURES :

Si il y a des saletés, lavez avec l'eau salée ou, de la tisane froide de Romarin, Camomille ou Ronces ou de l'hydrosol d'Hamamélis.

Couvrez de poudre d'argile sèche pour empêcher de nouvelles saletés d'entrer.

Ne jamais ajouter de l'eau à l'argile sèche pour une plaie (peau brisée), la poudre doit être utilisée directement, sèche, pour protéger efficacement contre les mouches, et les microbes qui ne peuvent proliférer sans liquide.

BRULURES :

Soins :

Externe : Huile de macération d'Hypericum perforatum, communément appelé Millepertuis, on le trouve en pharmacie et mieux en boutique bio fait à partir de l'huile d'olive.

Interne : Teinture-mère de Geum japonica, Kaempferia parviflora, Paeoniae Rubrus, Eclipta alba, Corydalis longipes. Plus poudres dans la nourriture Kudzu (racine).

BLESSURES :

# Lavez la blessure avec de l'eau salée (1 / 9) ou l'eau d'Hamamélis ou un autre hydrosol de plantes pures.

# N'utilisez pas d'antiseptique car ils abîment les cellules de réparation et retardent donc la guérison.

# Les blessures profondes et les brûlures seront soignées par application d’huile de Millepertuis (macérât bio) qu'il vaut mieux acheter en magasin bio (car à base d'huile d'olive qui est préférable à l'huile de tournesol).

# Les plaies grandes ouvertes sur plus de 1 cm nécessitent une suture ou si cela n'est pas accessible utilisez de l'argile verte sèche pour remplir la blessure.

N’enlevez pas l'argile chaque jour, juste ajoutez de l'argile sèche pour remplir tout creux ou crevasse qui se forme dans la poudre en place.

# Toute blessure peut être remplit d'argile verte sèche, car un pansement serait arraché par le chat, aggravant la blessure.

Couvrir une plaie béante de poudre d'argile sèche pour empêcher de nouvelles saletés d'entrer.

# Ne bandez jamais un chat :

Ne mettez jamais des bandages sur un chat, surtout pas à la tête car ils ont besoin d’ouvrir souvent la bouche pour bailler, soupirer, éternuer, ou compléter leur besoin d’oxygène si ils s’effraient ou s’étirent.

# Les blessures profondes, (exemple, morsure profonde) nécessitent un traitement local avec Millepertuis (Hypericum) avec ou sans une des huiles ci-après, plus des plantes par voie orale, dont les actions antibiotiques sont complémentaires entre elles.

Le choix d’huile essentielle dépend de l’espèce d’animale (homme, chat, etc.), pour les chats on choisirait les huiles essentielles de Manuka à diluer dans l'huile de macération de Millepertuis (10ml de Millepertuis pour 10 gouttes de Manuka).

Plantes à utiliser en tisane ou teinture-mère dans du lait (voir la rubrique "Dosages" vers le début du livre "Chats, rétablir la santé !") : Bala (Sida cordifolia, Sida rhombifolia ou Sida acuta), Alchornea cordifolia, Bidens pilosa, Eclipta alba, Eleuthérococcus, Astragalus et Réglisse.

Pour un humain ou autre animal, ce n’est pas les mêmes mais j’écris ici un livre sur les chats : vous pouvez par contre consulter un autre livre d’herboristerie ou d'aromathérapie, ou des sites internet.

CROUTES :

Symptômes :

Les rougeurs, croûtes, inflammations et démangeaisons de la peau.

Causes :

¤ Ceux sont des manifestions de l’activité normale de réparation (par le système-immunitaire) des dommages occasionnés par des mycoses, acariens, griffures, toxines (de sortes que le corps a du mal à éliminer), puces, bactéries pathophiles, produits de ménage, d’hygiène (bombes aérosols, déodorants, parfums d'ambiance).

Ces toxines irritent les tissus internes et sont donc dirigées vers la peau (la sortie choisie pour toute grosse particule), elles abîment la peau, ou le chat s'abîme la peau irritée par les toxines qui ne passent pas.

¤ Elles sont parfois considérées comme auto-immune, car il y a un effort du système-immunitaire pour éliminer ses propres cellules, mais elles sont abîmées par les toxines qui doivent passer par la peau pour être éliminées.

Parfois appelées « allergies » lorsque le contact de certaines choses initie l'inflammation.

Pour les vraies causes des allergies voir la rubriques "Allergies" au chapitre "Le système-immunitaire" du livre "Chats, rétablir la santé !".

Soins :

# Le remède le plus simple, qui fonctionne dans presque tout les cas (si soutenu pas une bonne nutrition, lit au chaud et au calme) c'est Mahonia (Oregon grape root) teintures mère en application local à l'aide des doigts ou une disque de coton.

# Calmez l'irritation à l'aide d'hydrosols (de rose, camomille ou lavande), ou l'huile de macérat de Millepertuis (sauf si le chat va au soleil dans les trois heures qui suivent, car photosensibilisant), ou la gelée d'Aloe vera fraîchement liquéfiée (sans ajout d'eau), ou une gelée 99% Aloe vera (certifiée 100% bio).

# Donnez des plantes et nourritures riches en vitamines qui rendent la peau du chat moins vulnérable.

Choisissez les nourritures qui contiennent beaucoup de vitamine B1 et d'acide folique (flocons d'avoine), vitamine B6 (qui est détruit par la congélation, donc choisissez les aliment jamais congelés), B12, acide folique, zinc, des graisses crues et protéines de haute qualité (jaune d’œuf, fromages crus, crème crue direct du producteur).

# Les plantes à mettre dans sa nourriture (selon celles que vous pouvez obtenir) sont Réglisse, Kaempferia parviflora, Houttuynia cordata (teinture-mère des feuilles fraîches), Lomatium racine, Sophora flavescens racine, Eclipta alba, Bala (Sida cordifolia, Sida acuta ou Sida rhombifolia), poudre de Fo-ti (Polygonum multiflorum), et ajoutez Ficus pumila si la peau a l'air cancéreuse (nécroses centrales).

# Faites une tisane de Camomille (infusion de seulement 2 minutes pour des fleurs) puis faites boire ou gonfler sa ration de croquettes dans un volume égal de la tisane.

# De l'algue de mer Wakame, quelques cm d'une mèche, l'aidera à renforcer ses résistances (vendue en magasin bio).

Coupez un morceau d'algue sèche et mettre à tremper dans de l'eau puis ajouter le tout dans son repas, ou utilisez une pincée de Kelp.

# Voir aussi les rubriques "Puces" et "Eczéma" du livre "Chats, rétablir la santé !".

ECZÉMA :

Symptômes :

Peau irritée de façon chronique, pellicules, rougeurs, croûtes.

Causes :

Tout ce qui abîme le foie. Donc :

¤ Un environnement pollué par les moteurs à diesel.

¤ Les médicaments artificiels (tous dérèglent le système-immunitaire et les organes vitaux).

¤ Les vaccins (qui dérèglent, à vitesses variables selon l'individu, les glandes endocriniennes, hormones, système-immunitaire et encombrent le foie de métaux lourds, formaldéhyde et autres toxines).

¤ Le lait chauffé (c'est à dire lait pasteurisé ou lait UHT, car ils contiennent des graisses dénaturées nocives).

¤ Les nourritures aux « sous-produits » animal.

¤ Toute sorte de fumée.

¤ Les parfums, les bombes aérosol de laque ou d’ambiance, les déodorants.

¤ Les produits ménagers,.

Soins :

Rendre le foie et la peau plus sains, rééquilibrer le système-immunitaire :

# Ne plus donner de lait, autre que cru du producteur (au marché fermier).

# Pour soulager localement la peau irritée et la nourrir de l'extérieur, badigeonner de la lotion suivante fait-maison à l'aide d'un mixeur :

Mettez dans le mixeur de la gelée d'une feuille d'Aloe vera, une pipette de Mahonia (1ml), une pincée de poudre de Réglisse, 1 cu. café de tisane de Thé vert (préparation 5 minutes) ou de Camomille (tisane infusé 2 minutes maximum), une petite tige de Romarin frais.

Mixez 30 secondes. Appliquez à l'aide de vos mains ou d'une rondelle de coton.

Si vous n'avez pas tous ces ingrédients, faites avec ceux que vous avez puis vous ferez une version plus complète la fois suivante.

Parfois j'utilise juste Mahonia, ou Corydalis, seule en appliquant des trace à l'aide de mes doigts.

# Évitez les additifs (conservateurs, colorants, arômes, etc.) dans la nourriture.

# Des feuilles de cresson ou de mâche très finement hachées ou de jeunes feuilles d'ortie, une demie petite pincée de Kelp ou de Moringa, peuvent être incorporées à son repas pour la chlorophylle qui protège les organes vitaux, car elle purifie le sang.

# Dans la nourriture, les plantes à utiliser en teinture-mère ou tisane sont Bupleurum kaoi, Romarin, Bala (Sida cordifolia, Sida acuta ou Sida rhombifolia), Eclipta alba, Anemarrhena asphodeliodes, et en poudre de racine dans l'eau froid : Polygonum cuspidatum, Fo-ti (Polygonum multiflorum) et Kudzu.

Voir la rubrique "Repas fait maison" au chapitre "Nutrition", et la chapitre "Le système-immunitaire" du livre "Chats, rétablir la santé !" pour mieux comprendre ce que c'est l'eczéma.

JAUNISSE :

La jaunisse vient de la destruction excessive de globules rouges.

Regardez d'urgence les rubriques "Anémie" et "Jaunisse" (au chapitre "Le cœur et le sang"), et la rubrique "Leptospirose", (au chapitre "Le ventre et le système digestif" du livre "Chats, rétablir la santé !").

PELADE /TEIGNE :

Pelade sur un chat :



Pelade sur un humain :



Le pelade est un champignon ou mycose, de l'espèce Microsporum canis ou parfois d'autres Microsporums.

Les champignons sont transmis par contact avec les spores présents sur un animal ou dans l'environnement (brosse, lit, poils, puces, etc.).

Les spores restent viables durant au moins deux ans.

Cette infection n'est pas mortelle, mais elle casse les poils laissant la peau nue et irritée.

Elle peut-être contagieuse mais les chats adultes (de plus d'un an) en bonne santé sont résistants aux spores et ne développent pas la pelade, même si ils côtoient un chat infecté.

Les crèmes fongicides seront d'efficacité limitée chez le chat parce que le champignon se cache dans les poils de tout le corps, ne se limitant pas aux lésions visibles.

Les médicaments parfois utilisés contre la teigne ou la pelade sont dangereux et de toute façon ils n'empêchent pas la réinfection.

Causes :

La fragilité de la peau face aux champignons est partiellement génétique mais c'est surtout la nutrition qui a une grande influence, car la peau s'affaiblit chez le chat mal nourri, ou qui a des besoins accrus à cause d'une dénutrition antérieure.

Symptômes :

La perte de poils, des poils cassés, la peau épaisse et d'aspect rugueux.

Soins :

# Les plantes (selon celles que vous pouvez obtenir) en teinture-mère à mettre dans la nourriture préférée du chat sont Houttuynia cordata, Bidens pilosa, Bupleurum kaoi (ces trois doivent être en teinture-mère de la plante fraîche), Chaparro amargosa, Lomatium dissectum (racine), Sophora flavescens (racine), Polygonum cuspidatum.

Plantes à tartiner sur la peau :

Quelques gouttes de teinture-mère de Corydalis longipes ou Mahonia diluées dans une tisane de Camomille ou une tisane de Sureau (Sambucus nigra arbre feuilles) pour y baigner le chat chaque jour sans le rincer (pas de produit lavant), vers midi ou dans une pièce bien chauffée.

Une deuxième préparation à masser sur la peau :

Faites une décoction (« tisane » bouillie) de Réglisse et de Lapacho (ensembles), laissez refroidir, puis filtrez au passoire-tamis (comme pour la farine).

Pelez une feuille d'Aloe vera, mettez le bloc de gelée dans un mixer, ajoutez la décoction de Réglisse et Lapacho, mixez 15 secondes ou juste assez pour qu'il n'y a plus de morceaux de gelée solide d'Aloe vera.

Le champignon de la teigne attaque plus vicieusement les chats vulnérables qui ont besoin d'une meilleure nutrition et de plantes revitalisantes :

Eleutherococcus (saufs les chats trop exubérants), Astragalus, Lomatium dissectum, Fo-ti (Polygonum multiflorum).

Personnellement, n’ayant pas une pièce pour chaque infection, je me contente de ces soins, mais d’autres personnes entament le protocole suivant qui fonctionne aussi :

Ils gardent les chats affectés dans une pièce facile à nettoyer ; une pièce sans meuble, sans moquette, sans rideau ni autre objet mou ou difficile à nettoyer.

Les objets difficiles à désinfecter doivent être jetés (colliers, cousins, certains jouets).

Ils passent l'aspirateur méticuleusement, équipé d'un filtre HEPA (un Dyson par exemple est excellent).

Des cartons, disponibles gratuitement dans les supermarchés, font des lits idéaux car on peut les renouveler deux fois par semaine.

Au moment de les remplacer, ils les mettent dans un sac poubelle fermé avant de les sortir de la pièce.

Ils passent l'aspirateur dans la pièce des chats infectés, tous les deux jours, même sur les murs.

Le papier peint est considéré comme fichu, il faut l'enlever pour rendre les murs lavables.

Ils enlèvent le papier peint puis enduisent de chaux les murs (mélange de la poudre de chaux blanche avec de l'eau).

Ils lavent par terre à l'eau de Javel (diluée : 1 volume pour 5 d'eau), ou vinaigre blanc, deux fois par semaine, (surfaces, bacs à litière, etc.).

Avant d'entrer dans la pièce des chats infectés, ils enfilent un survêtement imperméable complet (combinaison de ski par exemple) que les spores ne pourront pas pénétrer, et de vieilles chaussettes.

Le survêtement, les chaussettes et les gants sont conservés dans un carton à l'entrée de la pièce.

Les survêtements et cartons sont changés en même temps, deux fois par semaine.

Un lavage en machine à plus de 50° C tue les spores.

Il est efficace de se laver les mains à l'aide de vinaigre blanc.

On peut aussi traiter chaque chat comme suite :

Mettez 5 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus dans une cuillère à café de glycérine végétale, ajoutez100 ml d'eau, secouez avant chaque application (utilisez un gant de toilette humide sur lequel vous versez un peu du mélange puis caressez le chat avec, dans le sens des poils ainsi qu'à rebrousse poil).

Les symptômes disparaîtront au bout de trois semaines, mais le traitement doit continuer trois semaines de plus après la disparition des symptômes apparent.

La disparition des lésions est un signe de bon contrôle de l'environnement, mais si le traitement est arrêté à ce stade, les lésions réapparaîtront.

Le traitement doit durer encore trois semaines après que la dernière lésion visible aille disparu, pour que toutes les spores invisibles soient éliminées.

Entre-temps essayez d’améliorer les résistances des chats pour qu'ils ne soient plus affectés par des spores dès leur sortie de la pièce ou de la maison.

Voir les rubriques "Soins du chat malade", et "Renforcer les résistances du corps" au chapitre "Constituer un traitement complet".

Les humains mal nourris (ou qui consomment du sucre blanc dans leurs aliments et boissons) peuvent avoir des lésions, mais il est simple d'utiliser les huiles essentielles fongicides, en veillant à couvrir complètement les lésions et en appliquant un pansement par dessus.

Un chat bien nourri devient capable de résister à la pelade (teigne).

Voir aussi au chapitre "Nutrition" du livre "Chats, rétablir la santé !".

GALE :

Pour la gale des oreilles, voir la rubrique "Acariens" au chapitre "Oreilles".

Gale en anglais se dise « scabies » / « mange ».

La gale de la peau est causée par des acariens qui vivent de la peau de leur hôte.

Soins :

Choisissez entre (A) ou (B) :

A). Par instinct les poules et certains chats se roulent dans la terre poudreuse, car l'argile fine étouffe les parasites qui alors tombent au sol.

Poudrez vos chats d'argile verte fine, que vous pouvez acheter en magasin bio ou en pharmacie.

B). Prenez une bouteille en verre vide et lavée, mettez-y 1 cuillère à café de vodka, trois gouttes de huile essentielle d'une ou plusieurs des suivantes, Romarin, Manuka et Camomille (ou deux d'entre elles), puis remplissez de l'eau (pas d'huile grasse, ni de crème, car le parasite sera protégé et nourri !)

Ne vaporisez pas, les chats prennent ce bruit pour votre dégoût (comme si vous leur crachiez dessus) et peut déclencher en eux une déprime affective qui efface irrémédiablement les résistances du corps.

Imbibez entièrement les poils du chat une fois par semaine.

Des cartons peuvent bien servir de lits et sont gratuits : ils peuvent être remplacés deux fois par semaine, sinon il faut passer les lits à la machine à laver deux fois par semaine, pour déjouer la reproduction des acariens.

Mais peut-être vous êtes face à un cas de mycose et non pas d'acariens. Voir "Pelade", ci-dessus.

Les plantes à utiliser sont les mêmes que pour la pelade car dans les deux cas la réponse est de renforcer les cellules de la peau.

COUP DE SOLEIL :

SURCHAUFFE :

Un chat qui a été trop au soleil ou à un endroit surchauffé (serre, voiture) va haleter et peut souffrir de la soif.

Soins :

Si un chat halète ou s'allonge épuisé de la chaleur, posez-le à l'ombre avec un mouchoir en coton ou un gant de toilette légèrement essoré d'eau froide sur lui, et mettez-lui un bol d'eau près de sa tête.

PEAU PALE :

Les chatons de couleur pâle sont susceptibles aux brûlures des oreilles, tout comme les chats adultes blancs.

Les poils peuvent tomber et les follicules devenir endommagés, laissant les oreilles nues, avec des pellicules de peau mortes pour seule protection qui ne doivent pas être enlevées, sinon la peau en dessous devient douloureuse et ne peut pas se soigner.

Aucun produit anti-UV ne reste assez longtemps sur les oreilles, car le chat les nettoie et c'est pire que rien, car les pellicules protectrices partent avec le crème.

Soins :

Ne pas toucher les oreilles, ne mettez rien dessus et ne faites pas tomber les pellicules.

Gardez le chat à l'ombre ou encouragez-le à y rester en mettant sa nourriture, son lit et ses jouets à l'ombre.

J'ai eu un jeune chat beige clair qui a eu les oreilles brûlées par le soleil et une oreille avait commencée à avoir des pellicules, alors mon vétérinaire lui a coupé ses deux oreilles de leur moitié supérieure (les parties nues) pour enrayer le développement d'un type de cancer occasionné par le manque de mélatonine (pigmentation de la peau).

En le brossant, j'ai remarqué qu'en fait ses poils étaient tous blancs au niveau de la peau !

Seulement le bout extrême de chaque poil était de couleur beige !

ACNÉ :

Causes :

Certaines formes de gamelle ou les gamelles en plastique, ne conviennent pas pour les chats selon la forme de leur menton ou leur façon de manger.

Ce n’est peut-être pas une simple acné, mais peut être une poussée de zona (herpès) suite à un stress.

Voir "Herpès" ci-dessus.

Soins :

Plantes : 3 gouttes de teinture-mère de la plante fraîche de Bupleurum kaoi ou de Houttuynia cordata et dans la nourriture une pincée de la poudre de Fo-ti (Polygonum multiflorum).

ABCÈS :

Un abcès est une infection localisée qui se développe dans le corps, due à une blessure interne (suite à un coup, une chute ou une perforation), ouverte ou fermée.

Souvent suite à une bagarre, une infection dans l'oreille ou sous une dent.

Si un côté du visage est enflé, c'est probablement dû à un abcès dentaire.

L'abcès peut être fermé provoquant localement un gonflement et une tension très douloureuse.

Les abcès sont potentiellement dangereux car ils peuvent crever vers l'intérieur du corps.

Soins :

Si l'abcès n'est toujours pas ouvert, le chat a mal, allez chez un vétérinaire pour le faire drainer.

Pour désinfecter un abcès ouvert, lavez-le avec de l'eau salée (une cuillère à soupe dans 1/4 de litre d'eau) ou de la tisane de Romarin ou de Bala (Sida cordifolia, Sida acuta ou Sida rhombifolia).

PERTE DE POILS :

Symptômes :

Pelage clairsemé, poils très courts par endroit et peau nue par endroit.

Causes :

¤ La perte de poils est l'un des symptômes d'une intoxication notamment si il y a eu des vomissements. Ce serait due à l'absorption d'un produit qui contient des métaux lourds ou une viande périmée,

Des contaminants peuvent être présents dans la nourriture industrielle car les sources exactes des "matières premières" ne sont pas obligatoirement déclarées.

Les pires ingrédients sont les « sous-produits », car alors rien n'exclus les farines animales et les « dérivés » de crustacés qui contiennent beaucoup de métaux toxiques.

¤ La perte de poils de votre chat peut être due à une diminution de la santé due à la tristesse qui affaiblit la digestion et donc les ressources disponibles pour l'entretien interne. Cela rends l’environnement interne du corps attrayant pour les parasites et les microbes pathophiles.

¤ Une peau sensible réagit à la salive des parasites (acariens et puces) créant des micro-lésions qui laissent entrer des microbes pathophiles et des champignons.

¤ La perte des poils peut être provoquée par des léchages excessifs dus au stress, aux douleurs dans les organes, ou à l'hyperactivité thyroïdienne.

Soins :

Rien ne sert de vouloir « tuer tout ça » car la peau est trop faible pour se rétablir et ces produits neurotoxiques entreront directement dans le sang du chat par la peau.

# Donnez d'entre les poudres de plantes suivantes pour renforcer la peau depuis l'intérieur :

Polygonum cuspidatum, Polygonum multiflorum (Fo-ti), Réglisse, Scutellaria biacalensis, racine de Kudzu (Pueraria).

# Pour détoxiquer un humain, utilisez des extraits de Pissenlit et de Bardane (Arctium lappa), mais les chats font mieux avec un autre approche utilisant une ou plusieurs des plantes suivantes en teinture-mère de plantes fraîches (donnez trois gouttes de chaque, mélangées dans un peu de lait "lactose-réduite") : Millepertuis, Bidens pilosa, Houttuynia cordata.

# Donnez une cuillère à café d'huile d'olive (à part) à laper si il en a besoin pour éviter la formation de boule de poils dans les intestins, c'est un aliment sain.

# Aménagez un bord de fenêtre (ouverte et grillagée) afin que le chat s'expose le plus possible au soleil pour se reposer.

# Regardez entre ses poils sur le dos, si vous y trouvez des poussières noires c'est des crottes de puces (ne traitez pas de ce pas mais lisez d'abord la rubrique "Puces" ci-dessous).

# Rassurez le chat plusieurs fois par jour et épargnez-lui des situations qui le stressent.

# Renseignez-vous sur les organes présents sous la peau aux endroits dé-poilus.

Par précaution voir les rubriques "Pelade" et "Gale" ci-dessus.

PUCES, POUX, TIQUES :

Cause :

Les puces sont attirés par les peau affaiblies par la malbouffe et/ou les médicaments synthétiques, ou le taux élevé en sucre du sang d'un chat en raison de son jeune âge ou un état diabétique.

Attention : Les traitements chimiques contre les puces sont neurotoxiques et tuent les chats (exemple, Frontline = poison).

N'utilisez jamais de produit contre les puces contenant des pesticides (comme Frontline, etc.) tels Fiprinol ou Lindane, qui sont des pesticides meurtriers pour les chats, sous quelque forme que ce soit.

En se léchant les poils ou un congénère traité, le chat va absorber les traces d’anti-puce commercial qui contiennent des insecticides neurotoxiques tels que des roténones, des pyréthrines, des organophosphorés, des carbamates, des phénylpyrazoles ou des organochlorés (Lindane, Fiprinol, etc.)

Déjà, 60 % de ce qui est posé sur la peau entre dans la circulation sanguine.

N'utilisez pas de collier anti-puce, car ils diffusent de l'insecticide en continu.

De plus, les chats dehors avec un collier peuvent s’accrocher à une branche ou en haut d'une clôture en métal et y mourir de pendaison ou de soif.

Les symptômes d'ingestion de pesticide sont la déprime, les maux de ventre, les maux de reins, les pertes d'équilibre (l'impression d'être saoul), puis le coma suivit de la mort.

En ce qui concerne les produits dits "nouveaux" ou "non toxique pour les chats" : qu'est-ce que les pharmaceutiques appellent "non toxique" ?

Réponse :

Le produit à été « testé » (utilisé pour délibérément empoisonner des animaux en laboratoire dans des « épreuves toxicologiques » inventées par des sadiques).

Il n'est pas scientifique de tester sur un animale un produit destiné à usage domestique (maison, jardin, agriculture, etc).

Mais ces tests sont approuvées par les fabricants qui sont plus influencés par le remplissage de leurs porte-feuilles que des considérations éthiques ou scientifiques.

Les organes vitaux des survivants de ces tests étant endommagés, ils en meurent en quelque temps, mais les « résultats » ne tiennent pas compte de ce fait !

Seule la version officielle des « résultats » est retenue afin de permettre la commercialisation lucrative de leurs produits.

Nouveau nom (mêmes ingrédients) = nouvelle batterie de tests futiles et cruels.

Pour ne pas participer à tout ça, n'achetez aucun produit cosmétique ou d'hygiène, lessive, ménage, voiture, jardin, etc. s'il n'y a pas le mention « Non testé sur animaux ».

Pour mieux contrôler les puces, il est fort utile de connaître leur cycle de vie :

- Une puce adulte peut vivre une à deux semaines.

- Ses œufs tombent à terre, éclosent en moins d'une semaine, en quelques jours les larves se changent en chrysalides qui hibernent deux jours à deux semaines selon la température (ou jusqu'à plusieurs mois s'il n'y a plus d'animaux dans les environs).

- Pour une puce qui vit dans la fourrure d'un chat, il y a 99 puces par terre dans leurs chrysalides !

Soins :

# Contre les puces dans le jardin utilisez les prédateurs, disponible à

http://www.jefferspet.com/products/antidote-3-n-1-biological-pest-control

# Aidez votre chat à se renforcer la peau en lui donnant un alimentation sain (il y a une rubrique "Nutrition" ci-après), ne donnez aucun médicament synthétique, donnez des plantes qui aident à se renforcer les parois de cellules : Polygonum cuspidatum, Romarin, Unicaria tormentosa.

Si un chat commence à perdre ses flancs, voir l'appareil que je mention dans la rubrique "Diabète" (au chapitre " Le système endocrinien").

# Saupoudrez de la terre Diatomaceous Earth de qualité comestible, sous les meubles, cousins et couvertures, même dans les plies et sous les boutons des cousins. C'est efficace contre n'importe le quel insecte.

Si j'ai un arrivage de puces de l'extérieur, j'utilise de la terre Diatomaceous Earth de qualité comestible même sur les chats directement.

# Avec un bon aspirateur à filtre HEPA, on peut enlever les œufs des puces de la maison avant qu'ils n'éclosent, donc, chaque semaine.

Si vous achetez un aspirateur, je recommande la marque Dyson pour sa puissance et ses filtres HEPA.

# Changez le couchage avant de passer l'aspirateur.

Cette bonne habitude évite d'avoir une invasion de puces car vous ramassez ou jetez les œufs microscopiques des puces avant qu'ils n'éclosent.

# Si vous n'avez pas d'aspirateur, brossez et secouez les moquettes dehors puis balayez et passez la serpillière dans tous les coins chaque semaine.

Si vous êtes fatigué, et vous avez plusieurs pièces, occupez-vous du « milieu » plus un côté, bien, puis le lendemain faites le milieu plus un autre côté.

# Si un chat a une tique, il ne faut pas la pincer, ni l'écraser, ni la tuer, car en mourant, la tique va vomir éjectant ses microbes dans le sang du chat.

En pharmacie on peut trouver des petits crochets en plastique adaptés qui permettent d'enlever toute tique sans la tuer et vous pouvez ensuite la tuer ou la jeter.

La teinture-mère d'Adrographis sur la peau des qu'une tique est enlevé tue les agents infectieuses évitant que les bactéries s'installent dans le corps. (Les tiques sont poly-infectées avec Chlamydias, Typhus, Bartonnella, Borrelia, etc)

Ne jamais utiliser un produit anti-tique destiné aux chiens, même pas sur un chien ! Surtout s'il est en contact avec des chats, car ces produits sont encore plus rapidement mortel pour les chats.

Si vous avez un chien, traitez aux huiles essentielles d'Eucalyptus, Pin, ou Citronnelle.

Sur les chats, utilisez les "eau" (hydrosols) de Menthe, Camomille, Lavander, ou utilisez la recette ci-après.

Vous pouvez sans souci utiliser une goutte d'huile essentielle de Nepeta cataire, Camomille, Ledum palustre ou de Manuka additionnée d'une cuillère à café de Vodka ou Rhum, et trempés vos doigts dans ce mélange massez d'abord la tête puis le cou, puis le dos et les jambes.

Oui à mains nues (et oui c'est pas toxique comme les produits synthétiques) pour distribuer des traces, puis brossez ou caressez le chat.

Si vous avez la mère d'une portée de chatons avec vous, faites-lui un massage avec ce même mélange et nettoyez le "nid" tous les trois à sept jours (carton et serviette de bain propre).

Il y a de la menthe fraîche ou du romarin sur votre bord de fenêtre ? Mettez-en une poignée des feuilles dans le carton avec les chatons.

En été, par temps chaud, appliquez sur les poils, avec vos mains des hydrosols de Lavande, Lemon Verbena (Lippia citriadora) et/ou Romarin.

Ne laissez pas aller dehors un chat qui n'a pas apprécié la séance, ou si il est encore humide.

# Vous pouvez préparer vous-même un répulsif naturel en poudre non-toxique à appliquer avant de laisser les chats sortir.

Il suffit de moudre dans un moulin électrique, une ou plusieurs des plantes sèches anti-puces suivantes et appliquer ces poudres en mélange avec 50 % de poudre fine d'argile : Nepeta cataire, Ruta graveolens, Menthes (pulegium et autres), Romarin, Thym, Clous de girofle.

Si le chat consomme de cette poudre, elle lui serait tonique, et le chat n'en consommera pas trop car le goût est fort. Quand le chat se secoue, les parasites tombent avec la poudre.

Ces plantes, séchées, sont vendues en pharmacie, l'argile aussi.

Transformez les plantes en poudre avec un moulin à café électrique.

Poudrez le mélange sur les chats en caressant les poils à l'envers.

# Il y a un produit naturel que je n'ai pas essayé, Padpic vendu en pharmacie en spray ou pipette. Il est composé d'huile de coprah et d'acides de fruits.

Prenez-le en pipette car les chats peuvent être très attristés du fait d’être vaporisés (ils pensent qu’on leur crache dessus) et la tristesse peut laisser dangereusement s'effacer les résistances des cellules et du système-immunitaire.

# Si vous préférez un conditionnement en "spray", dirigez le spray dans les poils, puis le frottez ou câlinez sans le laisser partir tout de suite afin de lui faire savoir (espérons) qu'il ne vient pas d'être puni et qu'on ne vient pas de lui cracher dessus.

Ne le laissez pas partir en courant, rassurez-le.

BOUTONS CANCEREUX :

Symptômes :

Si un bouton pousse visiblement, et surtout si un point du centre noircisse, c'est un cancer que vous pouvez enlever par Cryothérapie.

Ce type de cancer pousse très vite, notez le date et l'emplacement du bouton dans un cahier pour être sûr de ne pas se tromper de date (car ça pousse tellement vite que le cerveau n'accepte pas le date mémorisé, notez-le sur papier !) et si le bouton double de taille en le premier semaine, il va continuer ainsi et détruira les structures du corps autour.

Soins :

On peut acheter des produits en pharmacie pour "geler" les verrous.

Si vous avez le possibilité, c'est bien de montrer le bouton à un vétérinaire pour confirmation que c'est un cancer, ou au moins être sûr que ce n'est pas un abcès (un bouton plein de "pue").

Voir aussi la rubrique "Cancer" (au chapitre "Le système endocrinien" du livre "Chats, rétablir la santé !").



# Quelques liens Allergiques, Gale, Pelade, Abcès, Antiseptiques, Puces, Nepeta cataire, Préparations, Holistique, Eau, Nutrition, Acariens, Oreilles blanches Coup de soleil, Herpès, Insolation, Stress, Yeux, Coryza, Abcès dentaire et Holistique, Staphylococcus aueus, Hydrosols, Blessure, Teigne, Jeux, Infection, Nourriture, Peau, Thyroide.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z