Accueil

livres papier : à partir de 4 € environ



livres électronique : 2,99 €

Le guide des amis des chats : Soins de base pour chats

Soins de base pour chats

Nourrir :

Même si vous voulez laisser des croquettes et de l'eau en libre service dans un abri, cela ne doit pas remplacer leur "heure du repas" au moins une fois par jour, car c'est l'occasion de leur donner rendez-vous et donc de voir si ils vont bien.

Même si vous ne pouvez pas vous lancer dans les repas fait maison, vous pouvez intégrer des préparations de plantes dans la nourriture.

Et des pré-biotiques de façon à encourager une recolonisation bactérienne correcte.

Parfois aussi des suppléments d'enzymes, car une alimentation entièrement cuite peut devenir lourde à digérer pour les chats, occasionnant un déséquilibre de leur flore intestinale entraînant la mauvaise haleine, les pertes de dents, les ulcères, des cancers, et la vulnérabilité aux infections graves (leptospiroses, typhus, bartonellas, mycoplasmes, calcivirus, coronavirus, etc) pouvant prendre une forme chronique jusqu'à épuisement des capacités des reins à évacuer les poisons produits. Voir la chapitre "Nutrition" pour d'autres solutions.

Stériliser :

La stérilisation est importante pour la santé car les frustrations, les états d’anxiété, les colères territoriales, les bagarres, les MST, les mise-bas, les grossesses, les besoins nutritionnels accrus, les dangers du vagabondage à la recherche d’un partenaire, les cancers liés aux fluctuations hormonales, sont autant de dangers qu’on peut écarter en faisant stériliser.

Abriter :

Si les chats dorment dehors, ils perdent la santé avec la fonction rénale. Pour la survie, le corps au froid réagit au niveau des reins, les hormones de stress sont produits pour empêcher le chat de dormir alors qu'il a besoin de dormir 16 heures sinon il ne vit pas long temps.

Privé de sommeil et stressé par le froid, le chat tend ses muscles et grelotte pour essayer de se réchauffer. Mais si il n'arrive pas à maintenir sa température à 38°C les organes vitaux ralentissent, stagnent et peuvent se bloquer si leur température baisse.

C'est ainsi que le froid entraîne la mort par hypothermie, et c'est très douloureuse.

L’hypothermie tue les chats qui n’ont pas trouvé de solution pour dormir au sec hors gel et dans un substrat isolant, car leurs poils sont plus fins que ceux des animaux sauvages et ne sont pas adaptés aux climats européens.

Le chat vient du Nil, pour le Felis lybica et de l’Orient, pour ceux croisés avec l'espèce Felis margarita. (L’histoire du chat figure en détail dans le livre “Chats errants ou d'élevage clandestin”.)

Parler :

Votre voix est pour les chats comme leur ronron, communiquant votre affection, votre attention, et vos intentions.

Parlez doucement, très doucement.

Observation active :

# Une diction de la Chine ancienne dit : « Quand quelqu’un est malade, ne cherchez pas à remédier à une maladie, cherchez à comprendre ce qui ne va pas dans la vie de la personne et vous saurez ce dont il a besoin pour guérir. »

# C'est vital pour le chat qu'il reçoive de l'attention médicale aussitôt que possible s'il est inconfortable pour uriner.

# Familiarisez-vous avec les formes du corps des chats qui se laissent caresser et leurs comportements habituels afin de pouvoir discerner tout changement car c'est là le signe que quelque chose va mal.

Il est important de ne jamais ignorer un changement même s'il semble insignifiant.

Veillez sur les réactions du chat que vous caressez, car les signes de la douleur ne sont pas forcement vocaux.

# Nous avons une obligation morale (en Angleterre c'est une obligation légale et morale) de protéger de la douleur tout animal de compagnie dont on a la garde.

Les infirmières vétérinaires qualifiées sont compétentes pour donner des conseils pratiques.

# Ne soyez jamais gêné pour poser une question, au téléphone ou en face, même si elle vous semble insignifiante, cela peut sauver la vie d'un chat en permettant de détecter au plus vite un signe subtil de souffrance dissimulée.

Voir les rubriques "Observation active" sous "Soins du chat malade" du livre "Chats, rétablir la santé !".



Ne pas vacciner :

Citation de Dr Leonard Horowitz :

« Les cancers liés aux vaccins comprennent :

1) La leucémie

2) Lymphome

3) Sarcome

4) Le SIDA complexe

5) Guerre du Golfe syndrome

Ces épidémies de cancer n’ont jamais été vues avant la production en masse de vaccins. » – Dr Leonard Horowitz.

Voir le chapitre "Le système-immunitaire"du livre "Chats, rétablir la santé !".



Soins de sauvetage et suivie

RETIRER D’URGENCE LES CHATS D’UN TORTIONNAIRE :

Une démarche légale et rapide pour retirer d’urgence les chats d’un tortionnaire !

Oui ça existe, la voila.

Pour sauver les chats d'un bourreau il ne suffit pas de porter plainte, il faut le faire, mais c'est certainement déjà signalé par des voisins.

Les gendarmes apparemment ne se déplaceront pas pour un sauvetage avant d’avoir reçu l’ordre du Procureur ou d'un juge, mais la justice prends un temps inapproprié dans les affaires où les animaux sont mourants !

En tout cas, allez-y accompagné d'un serrurier et de Monsieur le maire ou si le maire n’est pas disponible trouvez sur place deux voisins qui veulent bien servir de témoins du sauvetage (amenez papier et stylo pour les demander une attestation du fait qu'ils sont témoins du sauvetage et que vous n'avez rien volé ni abîmé dans la maison du tortionnaire).

Fermez bien la porte une fois tous les chats sauvés.

Une fois les chats en voiture la première chose à faire est d’aller directement à une clinique vétérinaire pour dire que vous venez de sortir les chats de chez leur bourreau et il y a besoin d’un certificat vétérinaire attestant de leur piètre état de santé actuel.

Pendant l’examen vétérinaire prenez deux photos de chaque chat dont une photo depuis droit au dessus, et l’autre photo depuis en face (le corps inclus dans l'image).

Spécifiez que vous demandez un certificat signé et daté par le vétérinaire, concernant l'état de santé déplorable des chats en ce moment où ils viennent d'être sauvé.

Également spécifiez que vous ne demandez aucun traitement médical à ce stade, car les chats vont se stabiliser rapidement une fois bien nourris et respirant l'air chauffé d'un foyer rempli de vapeurs d'eucalyptus et romarin.

Dix jours plus tard, vous serez contacté par les gendarmes qui auront devant eu le tortionnaire qui cri au vol car il vient juste (oui au bout de dix jours !) de constater que son tordis n'est plus habité de martyrs félin.

Dites leur que vous allez passer les voir avec copie (pas l'originale) de l'attestation vétérinaire et les attestations de voisins, et amenez également les photos sur votre téléphone (gardez copie des photos sur votre ordinateur sans changer les titres qui contiennent le date) et votre câble de téléphone pour qu'ils prennent copie direct.

Acceptez d'être entendu comme témoin d'un affaire de cruauté. Refusez d'être entendu pour vol !

Soins des chats arrivées en famille :

Les soins dispensés à chaque chat entrant sous la protection de l’association Jardins félins (et dans d’autres associations de « familles d’accueil ») sont :

# La stérilisation (essentielle à la protection du chat contre la mortalité exacerbé).

# Un endroit sec où dormir au chaud (pour éviter les problèmes de reins), aspiré ou minutieusement balayé, chaque semaine, pour empêcher la reproduction de puces.

# Une nourriture adaptée constituée de jaunes œufs crus battus dans du lait cru (directe du producteur) ou dans du lait "lactose-réduite" (additionné de poudre probiotique), blancs d’œuf légèrement cuits en remuant (dans une poêle avec de l'huile d'olive) et viandes fraîches cuites ou crues (abats de volailles crus).

# Soins dentaires. Les dents infectées sont retirées avec la racine, le ligament dentaire et un peu de l'os (si celle-ci s’avère infectée selon l'imagerie ultrason tri-colore) et la gencive doit être suturée pour empêcher la nourriture de s'introduire.

Les autres dents sont détartrées afin de manger sans douleur. Suite aux soins dentaires des plantes protectrices doivent être incorporées dans la nourriture pour renforcer les gencives : Isatis, Andrographis paniculata, Anemarrhana asphodeliodes, Bala (Sida cordifolia, S. rhombifolia, S. acuta), Polygonum cuspidatum, Réglisse.

Si ces conseils ne sont pas respectés, les troubles réapparaissent car l'os peut-être infectée, ou il y des ulcères buccaux.

Voir les soins de la rubrique "Dentition" et "Ulcères buccaux" au chapitre "La bouche et la dentition".

# Une surveillance avec observation active afin de détecter d'éventuels problèmes du système urinaire.

# Application externe des poudres suivantes pour éliminer les parasites de la peau : Romarin, Mentha pubegium et/ou poudre d'argile fine dans les poils.

# Contre les acariens des oreilles, une macération huileuse de Millepertuis (sommités fleuries) ou de Lomatium (racine) à mettre dans les oreilles.

# Contre les mycoses, application locale de teinture-mère de Corydalis longipes, Mahonia (sinon Berberis vulgaris), sinon Sambucus nigra feuilles broyées, en application externe.

Nous n'utilisons aucun insecticide. Il nous arrive d'utiliser Advocate, un produit qui stérilise les puces qui mordent le chat traité) sur les chats infestés ou quand nous n'avons pas assez des traitements naturels sous la main.

Ensuite les traitements naturels ci-dessus plusieurs fois, puis une fois en bonne santé la peau n'attire plus les parasites.

# Vermifuge polyvalent naturel : Bala (Sida cordifolia, S. rhombifolia, S. acuta), Houttuynia cordata, Arctium lappa, girofle, coquille de noix verte, trois gouttes de teinture-mère de chaque (au moins deux de ces plantes), une fois par jour ou une pincée si elles sont en poudre dans la nourriture ou lait "lactose-réduite", durant trois semaines. Pas de souci si vous loupez une journée ici ou là.

# Charbon-activé la première journée au premier vue de diarrhée, puis une sélection d'extraits de plantes selon le cas, plus pro-biotiques durant plusieurs mois.

# Assainissement de l'air par des huiles essentielles doucement évaporées, je fais une rotation entre Ravensara, Manuka, Palmarosa, Juniper, Romarin, Frankincense, Niaouli, Eucalyptus, Cajeput, Menthe.

Les antibiotiques ne peuvent rien faire pour éliminer les bactéries qui se cachent à l'intérieur des cellules du corps.

Il faut corriger l'environnement interne du corps.

Protection pro-active

# La premier des protections est la stérilisation.

Voir le livre "Chats errants, solutions agréables à toutes personnes" en vente sur foyerfelin.free.fr.

# Si les propriétaires savaient garder leurs chats dans leurs maisons et jardins (voir les clôtures pour chats, dans le livre "Chats errants, solutions agréables à toutes personnes" en vente sur foyerfelin.free.fr.), il y aurait beaucoup moins de chats disparus, tués sur les routes, piégés dans les garages ou des moteurs de voiture, empoisonnés, trafiqués….

Un système-immunitaire optimal peut neutraliser et éliminer tout microbe pathophile ou cellule corrompue, à condition que le chat soit heureux, ce qui a plus de chance d’être le cas si il vit dans un espace où il se sait aimé.

Dehors, il y a des chats territoriaux, des chiens non-maîtrisés, des voitures en mouvement, des moteurs chauds (qui semblent alors accueillants), des fuites d'antigel, des engins agricoles (les machines à foin sont très dangereuses car les rangées de foin recèlent des chats endormis qui se croient en sécurité), des jardins aux pesticides des gens qui ne savent pas jardiner en harmonie avec la nature, des déchets (les films plastiques tuent en obstruant le tube intestinal si ils sont ingérés).

Habituez vos chats à porter leurs harnais dans la maison pour recevoir des friandises, et pour faire des sorties.

Cela vous entraîne à savoir l’ajuster et l'utiliser de façon à ne pas laisser le chat s'en défaire.

# Autre chose essentielle à la santé des chats, est le droit de s'amuser et de « participer » sans réprimande, ni commentaire négatif, (c'est à vous de ranger dans les placards vos affaires fragiles).

Continuez comme si rien n'était. Ne jouez pas le rôle de rabat-joie !

# Protégez des situations qui occasionnent un excès de stress, comme le froid, les bruits inhabituels persistants, les lignes à haute tension à proximité de la maison, le manque d'attention (surtout s'ils ont été habitués), ….

Le stress déshydrate, et désactive les défenses internes de l'organisme.

# L'activité des enzymes et molécules nutritives dans le corps nécessite une hydratation suffisante.

Pour qu'il boive suffisamment d'eau, mélangez un peu d'eau dans sa nourriture humide et ne donnez pas de croquettes.

Ou mettez un même volume de l'eau de source sur des croquettes de type Acana prairie sauvage, Go cat, James Wellbeloved, Wellness, Lily's kitchen, Purizon, Arden grange.

Voir la rubrique "Croquettes" au chapitre "Nutrition".

# Une alimentation saine pour les chats inclue des jaunes d'œufs crus et, trois jours par semaine, des abats de volailles crus.

# Les chats se portent mieux avec de l'air frais et le soleil : confectionnez des cadres grillagés afin de pouvoir laisser les fenêtres ouvertes sans risque (atterrir sur les pattes n'empêche pas le bris d'os ni l'hémorragie interne fatale).

# Si un chat a l'air affamé mais ne mange pas beaucoup ou s'il vomit, vérifiez qu'il urine car si c'est un blocage urinaire, ça ne peut pas se résoudre sans intervention du vétérinaire, il est une urgence extrême.

Palpez entre ses jambes arrières et si il y a une forme ferme n'attendez pas.

Sinon, gardez-le pour voir si il urine et en attendant donnez du charbon-activé (faites un mélange liquide avec un peu d’eau et le verser dans la bouche à l’aide d’une seringue sans aiguille).

Le charbon-activé attrape les toxines éjectées par le foie, et permet de les évacuer, évitant leur réabsorption.

# Renforcer les résistances du corps, contre les microbes pathophiles est essentiellement le renforcement des cellules et du système-immunitaire.

Les vaccins les affaiblissent.

Si le corps n'arrive pas à utiliser les apports nutritifs pour se soigner de l'intérieur, aucun médicament ne pourrait le faire à sa place.

Voir le chapitre "Renforcer les résistances du corps" dans le livre "Chats, rétablir la santé !".

TROUSSE DE SECOURS :

Vous pouvez inclure dans votre trousse quelques fioles de lotions préparées à l'avance.

# Contre les puces et acariens : Depuis octobre 2011 j'utilise les "spot-on" ADVOCATE très efficaces contre les puces et les acariens des oreilles.

Choisissez une huile essentielle, pour les chats choisissez entre Nepeta cataire, Camomille romaine, Patchouli, ou Manuka (Leptospermum), à préparer comme ci-dessus, ou seulement une seule goutte bien étalé sur vos paumes avant de frotter le chat.

Pour les chiens utilisez Eucalyptus, Niaouli ou Cèdre.

Pour "spray" (si votre chat est habitué) : Prenez un vaporisateur manuel, diluez 1 goutte d'une des huiles essentielles dans 1 cuillère à café de vodka, et ajoutez à cela 1 tasse d'eau, dans le vaporisateur.

Agitez bien avant chaque application.

Ne laissez pas le chat partir en courant, il faut le rassurer immédiatement car le bruit d’aspersion est comme un désapprobation très fort, et le stress peut faire paraître une symptôme mortel (insuffisance rénale, diabète, leucose, autre).

Pour la forme "pipette" ("spot-on") : utilisez Advocate ou prenez une petite fiole et mettez-y 1 cuillère à soupe d'huile d'olive et 5 gouttes d'une de ces huiles essentielles recommandées ci-dessus pour chats.

Agitez bien avant d'appliquer quelques gouttes derrière la tête de chaque chat.

# ANTISEPTIQUE : Dans une fiole, ou autre chose couverte, mettez 1 cuillère à soupe d'huile d'olive plus 4 gouttes d'huile essentielle choisie d'entre les suivantes : pour chats, Patchouli, Camomille romaine, Manuka (Leptospermum) ; pour humains, Romarin, Ti-tree, Bergamote ; pour chiens Eucalyptus, Cajeput ou Niaouli.

# Le livre "Chats, rétablir la santé !" en vente ci-dessus.

# Charbon activé en poudre.

# Argile verte en poudre.

# Phosphalugel (voir entérite, Typhus, Leptospirose.)

# Pince "à épiler"

# Crochet à tiques (en acheter en pharmacie)

# Ciseaux à bouts arrondis

# Collier élisabéthain (voir Yeux, Pelade)

# K-Y jelly ou Lacrilube (voir Yeux).

# Huile d'olive (boules de poils, constipation, ...)

# Seringues sans aiguille ou doseur compte-gouttes

# Gaze ou Melonin (blessures)

# Remède floraux : Rescue, Tremble, Willow

# Eaux florales : Valérien et Néroli).

# Sel (pour met dans l'eau pour laver Blessures)

# Remèdes homéopathiques : Drosera D3 et Ipeca D5 (Bronchite)

# Étiquetez des petites fioles de mélanges à prendre avec vous en vacances.

Par exemple :

Celles contenant les mélanges ci-dessus, contre les puces et l'antiseptique, plus celles contenant les mélange que vous trouverez aux rubriques "Eczéma", "Grippe", etc. du livre "Chats, rétablir la santé !"

--> Voir au besoin Soins du chat malade, Stérilisation, Dents, Faut-il consulter ?, Vers, Tiques, Puces, Acariens des oreilles, Peau, Blessure, Nourriture, Proteger = Prévention, Protéger la santé.



RENFORCER LES RESISTANCES DU CORPS

Voir RENFORCER LES RESISTANCES DU CORPS, sur la page Santé des chats, cliquez ici.

# Voir au besoin Santé des chats, Fenêtres, Puces, Jardin, Leucémie, Virus, Perdu : prévention, Clôturer pour les chats.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y