Accueil

livres papier qui sont des guides complets sur les comportements, les soins santé au naturel, ou les solutions pour chats errants : soit 15 € ou 25 € (ventes réalisées au bénéfice de l'association)



livres électronique : 2,99 €

Le Guide des amis des chats : H
HALEINE
HARNAIS
HAUT VOLUME
HEAMATOMA
HEMOBARTONELLA
HÉMORRAGIE
HERBE
HERPES
HEUREUX
HISTOIRE DU CHAT (LA GRANDE)
HISTOIRE (EXERCICES)
HISTOIRES COURTES
HISTOIRES POUR ENFANTS
# Ma vie heureuse
# La prix d'Esmerelda
# BIP-BIP
# Bonnie
HISTORIQUE DE JARDINS FELINS
HOLISTIQUE
HOMÉOPATHIE
HOMMES
HOQUETS
H.PYLORI (Helicobacter pylori)
HUILES ESSENTIELLES
HUMANITAIRE
HUMOUR
HYPERTENSION
HYPERTHYROÏDIE

HALEINE :

Voir Haleine sur la page Bouche, cliquez ici.

HALENTER :

Respiration très rapide, reluctance à se déplacer.
Soins
D'abord donner des plantes antibiotiques (pas des pillules, elle ne marchent plus, les bactéries sont résistants), et une dose de charbon activé, ce que vous pouvez faire au plus vite en premier.
Par la suite donnez Astragalus qui restore progressivement des dommages au coeur occasionné par les bactéries.
Voir Antibiotiques.

HARNAIS :

Harnais se trouve sur la page de l'équipement essentiel (cliquez ici).

HAUT VOLUME :

Voir ce sujet sur le page Vétérinaires

HEAMATOMA :

Voir Oreille gonflée.

HEMOBARTONELLA :

L'Hemobartonella est une bactérie transmise par les morsures d'insects.
Elle peut causer un réaction auto-immunitaire entrainant l'anémie et la jaunisse.
Il y a un test pour savoir si cette bactérie est présente mais il n'est pas consideré fiable.
Soins
Doxival est une antibiotique qu'on dit tue l'hémobartonella, une autre antibiotique reputé efficase est Azithromycin (Zithromax), sinon un traitement de sept jours d'antibiotiques (à la Tétracycline).
Comme pour tout pathogène on peut être infecté sans en souffrir : le corps peut combattre sans médicament s'il est en bonne santé et heureux, et même un certain temps lorsqu'il y a déjà un autre infection cronique comme un clamydia, mais pas toujours quant arrivent d'autres infections qui risquent de faire basuler le chat en "phase aigue" avec jaunisse et anémie et c'est à ce stade là qu'il est utile d'utiliser des antibiotiques specifiques (pas avant car reinfection est constant).
Rendez vos chats plus forts contre les agents pathogènes, en leur offrant une bonne nutrition (un peu de viande fraîche, un jaune d'oeuf cru, les croquettes de haute gamme ONE, HILLS, IAMS ou ROYAL CANIN).
Voir Leptospirose, Anémie, Nutrition, Jaunisse.

HÉMORRAGIE :

Voir Saignement.

HERBE :

Cliquez ici

HERPES :

Voir Herpès sur la page PEAU, cliquez ici.

HEUREUX :

Voir Bonheur.

HISTOIRE DU CHAT (LA GRANDE) :

Voir L'histoire du petit félin à Origins du chat, cliquez ici.

HISTOIRE (EXERCICES DE) :

Cliquez ici

HISTOIRES COURTES :

LES MISÉRABLES

Ces douze chatons ont été trouvés dans un jardin de lotissement où beaucoup d'autres chatons trouvés étaient morts.
Plusieurs de ces chatons ont les yeux infectés et tous sont couvert de puces, léthargiques et misérables.
Les chats adultes étaient affamés et de ce fait, mourants de maladies.
Un voisin a alerté l'association sur la situation.
Nous avons contacté un Bénévole de Jardins félins qui est équipé de cages de capture et a organisé la stérilisation des chats.
Ce Bénévole a fait le trajet de 30 km matin et soir pour les cages et gardé les chats opérés dans son garage chauffé, jusqu'au matin.
Elle en a profité pour les nourrir de croquettes ROYAL CANIN le matin.
Donc 120 km par jour pendant six jours.
Aucun autre organisme ne voulant aider pour éviter que la souffrance continue.
Ce genre de situation est causé par les personnes qui ont laissé leur chat se reproduire soit délibérément, soit par fainéantisme et négligence :"Je n'ai pas eu le temps" tandis que c'est vite fait et on peut le marquer dans un agenda ou demander à un Contact local de Jardins félins, ou de l'emmener de suite chez le veto dans un panier de transport correct.
Voir Stérilisation, Six mois et Errant.

CHALEUREUSE CYNTHIA
"Je suis vieille et je vis avec ma chatte Cynthia depuis que je l'ai adoptée il y a un an, elle a 16 ans.
Il y a quelques mois je lisais lorsque j'ai vu un article sur les chansons des années 30.
Un déluge de souvenirs m'a envahie et j'ai commencé à chanter.
Cynthia, à mon côté, s'est levée immédiatement et s'est mise à me lécher le visage !
Elle a dû croire que je souffrais !
Depuis, je chante lorsque je souhaite que Cynthia monte sur mes genoux : sa chaleur est bonne pour mes pauvres articulations."-- P. Bown, Bromley, Kent.
Voir Chats sauveteurs Stress.

COSETTE - une chatte perdue
Bonjour,
Vous ne me connaissez pas, je suis juste une petite chatte de gouttière… J'ai oublié le nom que vous m’aviez donné petite…
Je ne me souviens plus très bien de maman non plus… c’était il y a si longtemps. Et je suis restée si peu de temps avec elle…
Je me souviens que les gens la trouvaient très belle, très gentille. Elle était écaille de tortue. Noir et rousse. Alors ses maîtres, très gentils par ailleurs lui ont laissé faire une portée pour avoir de jolis et gentils chatons comme elle…
Notre papa, un illustre inconnu, je ne sais qui il est, sûrement un matou du quartier (non castré !!)…
Ils n’ont pas été déçus par notre naissance ! 5 frères et soeurs que nous étions… Deux noirs, un rouquin et moi et ma soeur, écaille de tortue comme maman… Mais moi au lieu d’être noire et rousse, j'étais bleue et crème ! Magnifique, disaient de moi les gens qui venaient nous voir !
Ils étaient en extase…Nous étions en bonne santé, bien traités, alors forcément nos maîtres n’ont eu aucun mal à nous placer.
Je suis partie à l’âge de 8 semaines dans une famille gentille… J’avais droit aux câlins, à dormir dans leur lit.
Ils m’avaient mis un beau collier avec des perles argentées et une jolie clochette.
Nous habitions en appartement. Parfois la femme pestait après moi quand j’étais en chaleur et miaulais la nuit ou faisais pipi sur son canapé…
Mais elle m’aimait bien je pense… Elle me prenait sur les genoux et j'adorais ses caresses et je ronronnais…
Et puis…
Et puis, il y a eu beaucoup de cartons dans l’appartement. Et puis, les pièces se sont vidées.
On s’occupait moins de moi… mais ce n’était pas grave. Ils étaient occupés, je comprenais.
Et puis, j’entendais parler d’une maison avec un jardin, qu’il y aurait des enfants bientôt … Et puis… Je n'ai pas compris.
Le dernier carton est parti. Le monsieur m’a prise dans les bras et on a descendu l’escalier.
Cet escalier qui m’intriguait tant et où je n'avais pas le droit d’aller…
On est sortis. Et moi j'étais toute apeurée parce que je ne connaissais pas dehors… Il y avait de grands bâtiments.
C’était immense en bas… Moi je voyais ça de mon 4ème étage. En bas, ça faisait peur.
Il m’a posée par terre… Et j'ai trouvé bizarre la sensation de l’herbe sur mes coussinets habitués à la moquette…
Une voiture a démarré juste à coté de nous, j’ai couru sous un buisson pour me réfugier… Je suis restée longtemps sous le buisson.
J'ai attendu la nuit … Quand je suis sortie le monsieur était parti… J'ai attendu… Des jours entiers qu’il revienne me chercher.
Il m'avait certainement oubliée… J’ai attendu… sous mon buisson. Et j’ai eu faim alors je suis allée vers les gens que je croisais.
Certains étaient gentils et m’ont donné des caresses et à manger. Un peu. Mais d’autres m’ont chassée… m’ont frappée.
J'ai attendu… ai fait connaissance avec les chats du coin. Des chats faméliques qui m’attaquaient…
J’ai fait connaissance aussi avec les chiens…
Plusieurs fois ils ont failli m’attraper et me tuer. Par chance j’ai réussi à leur échapper. Je voyais parfois des gens avec ces chiens…Jai attendu. Longtemps.
J'ai perdu mon joli collier, avec sa clochette. J'ai eu des bébés moi aussi, plusieurs fois, mais peu ont survécu… J'ai attendu.
Et je suis tombée malade. Les yeux. J’avais si mal qu'à force de me gratter, j'ai perdu un oeil… L'autre, je n’y voyais quasiment plus…
Alors je suis restée sous mon buisson. Des gens gentils me donnaient à manger, juste à côté du buisson.
Mais vous savez, dans ce quartier les gens comme les chats sont miséreux… Personne ne pouvait me soigner.
Et puis un jour, alors que je sentais la fin peut-être arriver bientôt, j’avais perdu mes derniers chatons depuis peu d’une fausse couche, un monsieur est arrivé. Un jeune monsieur. Et bien que je n'étais plus très belle, borgne, le poil miteux, il m’a câlinée, m’a nourrie quelques jours.
Il a regardé mes yeux et a pleuré… Jai appris qu’il était étudiant en médecine. Et qu’il ne pouvait pas me recueillir, lui aussi… Et que c’est ça qui le faisait pleurer. Il faisait chaud ce jour là. Une jeune femme est arrivée avec ce monsieur. Elle avait une caisse.
Je me souviens petite que les gens avaient une caisse comme celle là… alors je suis rentrée dedans. J’étais si fatiguée…Le voyage a été long.
Il faisait très chaud dans la voiture. J’avais peur, j’avais soif. Je miaulais. La jeune femme me parlait, je me souviens.
On est arrivés quelque part où on m’a soignée durant plusieurs jours. Je n’étais pas heureuse au départ en cage mais la dame était gentille, me nourrissait bien…
Elle a soigné mon oeil. A présent j’y vois un tout petit peu mais très mal. Elle m’a opérée aussi.
J'avais un reste de placenta pourri dans l’utérus suite à ma fausse couche… Cela m’aurait tuée.
Et ces années dehors à me battre contre les chats et les chiens m’ont laissé en souvenir le fiv, le sida du chat….
Aujourd’hui encore je déteste les chats et les chiens. J’en ai très peur.
Maintenant je vais mieux. Je suis dans une association qui prend soin des chats comme moi, malades ou sauvages.
Moi je ne suis pas sauvage. J'aime beaucoup les câlins…
Nous sommes nombreux là-bas. Roméo, Baloo (lui a très peur des gens… il n’a pas connu comme moi petit, la chaleur d’un foyer.)
Je me repose. Et je n’attends plus le retour de ce monsieur… Il ne reviendra jamais. Parfois je pense à mes frères et soeurs…
Que sont-ils devenus, eux ? Attendent-ils eux aussi un monsieur ou une dame ?
Un jeune étudiant en médecine pleurera-t-il sur leurs yeux malades ? Une jeune femme fera-t-elle 200 kilomètres en voiture pour eux ?
Ma maman serait bien triste d’apprendre mon histoire… Et les gens qui l’adorent aussi…Ils disaient qu’ils la feraient opérer après une portée…
ils ne pensaient pas que les gens à qui ils m’avaient confiée feraient cela. Ils étaient si gentils …
Le jeune étudiant en médecine m’a baptisée Cosette car j’habitais rue Victor Hugo. Cosette, j’aime bien.
J’ai pensé à mes bébés ... à ceux qui ont survécu. Peut-être ont ils été adoptés …
S’il vous plaît, vous qui les avez recueillis, faites les stériliser. Ils n’auront pas de chatons qui vivront ce qu’a vécu leur grand-mère…
Cosette

BLEUBLOB - toujours appellez vos chats.
Michelle à 16ans, avec Blueblob.
A seize ans un jour au retour du travail, j'ai vu Bleublob au soleil qui guettait mon retour mais je m'engageais sur une autre voie car la nuit allait tomber et je voulais nourrir mes poneys avant d'entrer.
Pourquoi je ne l'ai pas appelée, personne d'autre ne risquait vraiment de nourrir les chats, et elle aimait m'accompagner, perchée sur mes épaules, pendant que je soignais les chevaux.
Elle qui aimait frotter sa visage sur mes joues, a été fauchée par une voiture pendant que j'apportais à manger aux poneys sans sa compagnie.
Un sensation de secousse ne m'a plus quittée durant deux ans je n'ai pu être heureuse.
SOFT
Rubrique non terminée.
Softie cat

Autres histoires vraies à Droupy, Tripod et sur la page Vétérinaires au rubrique Erreurs, sur la jolie petite Twix, entre autres.

HISTOIRES POUR ENFANTS : -

Vous trouverez des exercices à faire à la fin de chaque histoire.
Quelques autres suggestions :
# Désigner et fabriquer un masque de chat pour jeu de rôle, basé sur n'importe lequel des événements d'une des histoires ci-dessous.
# Créer une charte ou proclamation décorative à aspect médiéval sous forme de poster à afficher.
# Rassembler les matériaux et assembler un abri sans courant d'air, pour chats qui n'ont pas de foyer.
Voir Chalet à chats.
# Créer un jardin pour chats perdus ou abandonnés sur la propriété de l'établissement scolaire.
Voir Jardin félin.

# HISTOIRES -- ma vie heureuse

Salut !
Mon nom est Sherbert, et j'ai trois ans.
J'étais le premier chat d'autres personnes dans ma jeunesse.
Je pense qu'ils n'ont pas beaucoup réfléchi avant de m'emmener.
Ils ne faisaient pas beaucoup attention à moi.
La vie n'était pas joyeuse puis ils m'ont carrément abandonné.
J'avais froid dehors et je me cachais car je n'étais pas habitué à la zone où ils m'ont laissé.
Je guettais leur retour sur place mais en vain.
Puis une passante s'est arrêtée à mon niveau en m'apercevant dans la bordure verte.
Elle parlait doucement et j'étais très content d'avoir cette occasion pour me rapprocher et sentir un caresse réconfortante.
Elle m'a mis dans son panier de transport et m'a emporté pour m'installer dans un bâtiment plein de chats où quelques humains prennent soins de nous tous avec attention.
Là, j'étais content d'avoir un espace fermé pour moi seul avec un bol d'eau, de la nourriture et un bac à litière propre, car cela m'a permis de me reposer tranquillement, même s'il ne mesure que 70 cm sur 70 cm.
Quelques jours après mon arrivée, une famille très gentille est venue me voir et je les ai aimés de suite, puis deux jours plus tard une des personnes qui me soignait est venue me transférer dans un panier de transport.
Sous peu je me retrouvais dans un nouveau lieu, une grande pièce, déroutant pour moi.
Mais je me suis vite habitué parce que j'y ai retrouvé la gentille famille que je venais de rencontrer.
J'ai la belle vie maintenant !
Tu aimerais savoir à quoi rassemble une journée typique pour moi ?
Je dors la nuit car je ne peux pas sortir et c'est aussi bien.
Le matin je suis premier à me réveiller, je me fais un brin de toilette afin d'être joli pour ma famille.
Je m'enfile entre les jambes des enfants pour leur dire bonjour et ils nettoient et rincent mon bol d'eau.
J'aime boire de l'eau fraîche.
J'aimerais rester avec les enfants mais ils sortent pour aller à l'école en général, alors je fais un tour dans la maison pour voir ce qui se passe.
J'aime me tenir au courant et regarder les activités de mon territoire.
S'il n'y a rien qui bouge dans la maison, je me promène ensuite au jardin.
Il y a une porte à ma taille dans la grande porte de la cuisine.
Comme ça je n'ai besoin de déranger personne pour sortir mais cette petite porte ne fonctionne que la journée.
Si le soleil brille, je retrouve un de mes coins préférés pour me prélasser et somnoler quelque temps.
Il y a beaucoup à voir dans le jardin.
Alors j'aime observer les animations de mon territoire : oiseaux, insectes (à croquer, miam !), fleurs à sentir,...
S'il fait très chaud, je retourne dans la cuisine pour boire mon eau et me reposer au frais en attendant le retour des enfants.
Lorsque quelqu'un entre dans la pièce enfin, je m'étire pour montrer que je me prépare à être dispo, puis je vais faire mes griffes (sur mon griffoir bien sûr) pour attirer l'attention et inviter au jeu.
Les enfants jouent avec moi en animant mes jouets et ils me grattent le dos quand je me frotte à eux.
Ils me laisse monter sur leurs genoux aussi et j'aime comme ils me font me sentir protégé dans leurs bras qui m'entourent sans me retenir.
Je ronronne de bonheur.
Des fois je fais un autre tour du jardin avant mon repas.
En hiver je monte sur mon étagère près du chauffage d'où je peux observer ma gentille famille.
Oui, j'ai vraiment une vie de chat et je le mérite !

Exercices :
# Regrouper des mots qui décrivent les sentiments de Sherbert à différents moments de l'histoire.
Ex. lorsqu'il était abandonné, sauvé, placé, s'amuse avec les enfants, s'étendait au soleil.
# Ecrire des phrases pour décrire les différentes manières dont Sherbert aurait pu être trouvé.
# Ecrire une histoire autour d'une visite à un refuge ou animer une discussion de classe sur les faits qui auraient mené la famille à visiter le refuge.
# Dessiner un chat et l'entourer d'adjectifs.
# Relever les mots clés de diverses phrases.
# Les histoires peuvent être lues à haute voix par des enfants désignés par les autres enfants.

# HISTOIRES -- Le prix d'Esmerelda

Ben attendait anxieusement la cloche de la fin de classe.
La journée lui semblait interminable !
Il était très excité car c'était le jour de livraison de son nouveau chat !
Ben courait vers sa maison comme le vent.
"Est-ce qu'elle est là ?"
"Comment va-t-elle ?"
Ben avait voulu très fort un chat à lui.
Ses parents l'avaient alors chargé de découvrir les coûts et tout ce dont un chat a besoin dans une maison.
"N'oublie pas, Ben, même si tu n'as que six ans, tu auras le devoir de participer régulièrement à l'entretien de ton chat" lui avait dit sa mère.
"Les chats sont des êtres sensibles avec des besoins, pas pour jouer avec à tout moment."
Non découragé, Ben a préparé une liste d'articles à obtenir en se renseignant sur Internet.
Alors, samedi dernier, la famille s'est rendue dans une animalerie avec la liste.
Ben était étonné de voir des petits chatons en vente et il voulait les sauver de là.
"Mais nous allons donner une deuxième chance à un chat sauvé de la rue.
"Nous ne voulons pas prendre un chaton car cela encourage la reproduction et il y a déjà beaucoup de jeunes chats qui n'ont pas de foyer.
"Tant qu'il y a plus de chats que de personnes qui en recherchent, il est dégoûtant de voir que des gens laissent naître des chatons."
Ben a bien compris et demandé à sa mère d'en parler avec le patron de l'animalerie.
Ils ont demandé de lui parler et il est descendu de son bureau de suite.
"Ici c'est un commerce. Si les chatons se vendent bien nous en ferons venir d'autres, désolé.
Mais je tiens compte des commentaires de mes clients ne vous en faites pas, c'est noté."
"Nous n'achèterons jamais un chaton, nous allons acheter les équipements, la nourriture et la litière.
Merci d'avoir pris note de nos commentaires.
Au revoir."
Ben a sorti sa liste et la famille s'est dirigée vers les produits pour chats.
Ben a sélectionné d'abord les jouets : une balle qui tinte (2 €), une souris en tissu remplie de menthe à chat (2 €), un paquet de sardines lyophilisées (2 €).
Ensuite il a choisi un panier de transport comme celui qu'il a vu sur le site de JARDINS FELINS (15 €), et une couverture spéciale pour chats (5 €).
Sa maman a choisi le bac à litière (5 €) et un paquet de litière végétale Pinède (14 €), deux bols (4 € chacun), et une brosse (3 €).
"N'oublions pas sa nourriture" s'exclama Ben.
Ils ont pris des croquettes ROYAL CANIN, HILLS ou ONE car les qualités inférieures abîment les intestins et causent des odeurs désagréables.
Le paquet de deux kilos coûte 21 € mais les chats mangent beaucoup moins car ils sont mieux nourris.
Le père de Ben a calculé qu'avec 60 g par jour, le paquet dure environ un mois.
En partant vers la caisse, ils ont vu un beau griffoir et finalement ils l'ont pris même si la note commençait à être salée !
Maintenant c'est le jour d'arrivée d'Esmeralda, elle est là enfin.
Ben l'a retrouvée dans la chambre d'amis, elle était confortable sur sa couverture pour chats.
Ben l'approchait en parlant calmement comme il avait appris à faire lorsqu'il l'avait visitée dans le refuge.
Sa mère parlait doucement après avoir fermé la porte de la chambre derrière elle, "J'ai donné 50 € au refuge car Esmeralda a été stérilisée et tatouée. Nous devons lui donner un comprimé contre les vers intestinaux deux fois par an mais cela ne coûte que 1 €.
Esmie est très heureuse dans sa nouvelle maison.
Sa famille a beaucoup de plaisir à l'avoir avec elle car, étant stérilisée, elle est très attentive, joueuse, heureuse et équilibrée.
Elle est pleine d'affection pour eux car ils la laissent venir les observer et la laissent monter sur eux quand ils s'assoient pour parler, regarder la télé, l'ordinateur ou lire.
Exercices :
# Si la stérilisation d'Esmerelda était réglée avec un billet de 100 €, combien de monnaie resterait-il ?
# La nourriture d'Esmerelda va coûter combien pour une année ?
# Combien d'articles ont été achetés ?
# Faites le calcul des coûts pour l'accueil d'un chat.
# Créez un poster montrant les objets nécessaires à la garde et l'entretien d'un chat, et le coût de chacun d'eux.
# Relevez les mots clés de chaque phrase.
# Discussion de classe sur l'importance de faire stériliser et comparez le coût de la stérilisation au coût d'élever une portée, ou de faire opérer pour un cancer des gonades (fréquent chez les chattes hormonales).
# Discussion du rôle et de l'utilité de diverses associations et des personnes qui les animent.
# Discussion sur la phrase "C'est un être vivant, non pas un objet".
# Discussion sur nos responsabilités envers nos animaux de compagnie et de ce qui est nécessaire à leur bien-être.
# Discussion sur les conséquences de la vente d'animaux dans les boutiques.

# HISTOIRES -- B....-B....

Bonjour amis des chats !
Je suis un chat noir et blanc, castré, âgé de dix ans.
Tu vas pouvoir deviner mon nom. C'est en rapport avec l'endroit où on m'a trouvé.
Voici mon histoire.
Mes premiers maîtres étaient gentils mais ils ne savaient pas qu'un chaton doit rester sous surveillance et en sécurité.
Je miaulais à la porte et ils ont fait la bêtise de céder à mon caprice au lieu de l'ignorer en attirant mon attention sur mes jouets.
Je me suis amusé à chasser tout ce qui bougeait dans le vent.
Je me suis perdu après avoir passé d'un jardin à un autre plusieurs fois en m'enfilant dans les bordures vertes et les trous dans des clôtures.
J'aurais voulu trouver un endroit sec et retiré pour dormir mais la fatigue m'avait surpris, la faim aussi.
Le reste est vague car je titubais de fatigue. Je ne pouvais plus avancer, quel cauchemar, le froid m'envahissait, suivi par la peur quand mes jambes se sont affaissées et mon corps s'est écroulé au sol.
J'entendais des monstres et les voyais rouler très proche, j'avais peur qu'ils m'écrasent car je ne pouvais plus faire bouger mon corps.
Le froid me faisait mal c'était horrible.
Un des monstres roulants s'est arrêté et j'ai entendu des pas qui s'approchaient de moi.
J'ai voulu crier "Au secours, viens m'aider !" mais rien n'est sorti de ma bouche.
Les pas se sont arrêtés et j'ai senti une main se glisser sous moi, puis me soulever du sol.
Quel bonheur !
C'était la main de Jack qui m'a sauvé.
Il m'a amené chez lui où d'autres mains, celles de sa compagne Judith, m'ont misent sur un tissu sec et doux.
Ses yeux brillaient et sa voix me berçait pendant qu'elle me caressait délicatement.
"Pauvre petite chose. Qu'est-ce qui lui est arrivé ? Qu'est ce qu'on va faire ? Voyons s'il a faim."
Je ne pouvais pas lever ma tête alors elle a fait tomber quelque gouttes de lait WHISKAS au coin de ma bouche.
ça coulait de l'autre côté de ma bouche un peu puis j'ai réussi à faire le mouvement d'avaler.
Elle a versé quelques gouttes de plus trois fois puis je n'arrivais plus à avaler alors elle m'a laissé me reposer.
Le lendemain, j'avais faim en me réveillant et je sentais le lait dans un petit bol plat à côté de ma tête.
J'ai pu juste lever ma tête pour y boire un moment, miam, puis la fatigue m'a obligé à reposer ma tête et somnoler encore.
En me réveillant encore j'avais toujours faim et j'ai pu me mettre bien devant le bol pour boire jusqu'à la dernière goutte !
Une grosse sieste et à mon réveil je trouvais un bol d'eau et une soucoupe de morceaux de poulet ! Miam !
J'ai regardais Judith et Jack qui cherchaient dans les petits annonces.
Le soir j'ai eu envie de jouer un peu alors j'ai trotté vers Judith et grimpé sur son siège puis j'ai ronronné en me laissant caresser.
Ils n'ont jamais trouvé une annonce "chaton perdu" dans les commerces, ni dans le journal.
J'en suis content car j'ai plus d'attention ici que dans ma première famille.
Jack et Judith m'ont porté chez le vétérinaire lorsque j'ai eu 5 mois d'âge pour me faire castrer et tatouer.
Ma vie est parfaite.
Voilà quelques indices pour trouver mon nom.
Il a six lettres.
Il commence par "B".
Je partage le nom d'un oiseau de dessin animé qui court sur les routes dans le désert pour s'échapper d'un méchant coyote.
Exercices :
# Identifiez des mots du texte qui décrivent Bip-bip, des humains, des comportements, des émotions.
# Discussion de classe sur les attentions dont ont besoin les chatons.
# Expliquez comment Bip-bip est arrivé sur une route.
# Ecrivez d'autres aventures de Bip-bip depuis qu'il a commencé sa nouvelle vie dans sa famille adoptive.
# Choisissez une série de mots pour décrire Bip-bip en tant que chaton et comment il est maintenant.
# Dessinez un poster de conseils aux maîtres sur le thème de "prenez soin de vos chatons".
# Ecrivez un script de scène dans lequel Bip-bip est initialement vu comme un intrus par les autres chats, puis comment les complicités se sont installées.

# HISTOIRES -- Bonnie

La maman chat, abandonnée en chaleur deux mois avant cela, a dû donner naissance dans un entrepôt de constructeur à défaut de mieux.
Ses chances de survie en cas de complication étaient zéro.
Annie, une amie des chats, travaillait dans cette entreprise.
En arrivant au travail, elle a entendu le bruit familier bien que presque inaudible des chatons et son coeur s'est fait lourd.
Elle est retournée à sa voiture pour prendre deux bols plats, une bouteille d'eau et elle a rempli un des bols de croquettes (ROYAL CANIN pour éviter les dérangements intestinaux).
Elle a installé les bols discrètement aussi proche que possible de là d'où venaient les petits cris.
Maigre, sans lustre et soucieuse, la maman chat ne se laissait pas approcher.
Deux semaines après la naissance, un des chatons s'est aventuré au soleil et l'entrepreneur l'a aperçu.
Il est directement venu voir Annie dans le bureau car il sait qu'elle aime les chats.
"J'ai vu des chatons dans l'entrepôt, ce n'est pas un endroit pour les chats, tu veux bien me les enlever ?"
"D'accord ! Je les enlève maintenant ou ce soir ?" répondit Annie sans hésitation.
"Tu partiras une heure en avance, d'accord?"
"Oui, je m'en charge. Merci !"
Elle était soudain contente qu'il lui en ait parlé à elle.
Elle s'est dit qu'elle aurait dû lui en parler le plus tôt possible car il aurait pu les détruire.
Annie travaillait vite puis elle est partie à l'heure autorisée, pour s'équiper : thon, poulet, une cage et plusieurs paniers.
En moins d'une heure elle avait les six chatons dans les paniers de transport en train de manger.
Ensuite elle a posé la cage de capture avec un bol de bon poulet.
Elle a apporté les paniers de chatons à la voiture et y a attendu en surveillant la cage de sa voiture.
La maman chat est sortie pour manger dès qu'elle n'a plus entendu les pas d'Annie.
Elle n'avait jamais vu une cage mais elle avait très envie de manger ces morceaux de poulet !
En arrivant chez elle Annie a d'abord entré la cage et l'a posée dans la salle de bain.
De suite elle a cherché les paniers de chatons pour réunir la petite famille.
Avant d'ouvrir les paniers, elle a fermé la fenêtre et la porte de la salle de bain.
Elle a d'abord sorti les chatons en posant chacun sur le bac de litière.
Annie se déplaçait lentement avec calme et parlait doucement pour instaurer une ambiance montrant que ce lieu est tranquille et sans danger.
Elle a ouvert une brique de lait WHISKAS et l'a versé dans un plat à tarte.
Elle a emmené chaque chaton jusqu'au plat pour qu'il goutte.
Puis elle est partie pour laisser la maman chat se détendre avec ses petits.
Annie mangeait à midi dans sa salle de bain pour en offrir aux chats et elle passait plus d'une heure tous les soirs assise dans la salle de bain pour leur parler et leur offrir les bons morceaux de poulet, tous cela afin de les sociabiliser selon les conseils de cette rubrique sur le site Internet http://foyerfelin.free.fr
Dix jours plus tard Annie a emmené la maman chat chez le véto pour la faire stériliser.
Le vétérinaire savait le faire par le flanc pour les chattes allaitantes enfin d'éviter d'abîmer des cellules mammaires actives.
Annie est allée à la clinique vétérinaire à midi et a ramené la maman chat à ses chatons car elle était déjà réveillée.
Annie a préparé une annonce dans un nouveau document WORD avec une photo des chatons : "Foyer d'accueil recherché en urgence pour jeunes chats noirs et blancs."
Misha, mère d'un garçon ado et d'une fille de neuf ans, avait déjà un chat qu'elle avait accueilli après l'avoir trouvé dehors dans un parc, amaigri.
Elle a passé un coup de fil à Annie pour proposer d'adopter un chat et en recevant ce message, Annie a immédiatement rappelé pour dire qu'elle pourra venir faire une visite pré-adoptive directement après son travail.
"Oui c'est pour voir que l'offre est sérieuse et non pas une envie passagère et pour être sûre que les conditions d'accueil seront normales et complètes.
Arrivée chez Misha, Annie a vu que l'appartement avait tous les équipements essentiels pour un chat : un stock de croquettes ROYAL CANIN, un gros sac de litière Pinède, plein de jouets, des bols d'eau propres.
Il y avait un chat heureux et détendu sur le canapé en train d'observer la fille qui le caressait de temps à autre.
Misha a sorti sa carte d'identité et une facture EDF pour preuve de domicile.
De la carte Annie a copié les noms de Misha et, en notant l'adresse complète figurant sur la facture, elle a bien vu qu'elle appartenait à Misha et qu'elle correspondait à l'appartement.
Annie a demandé le nom de son vétérinaire et le nom du chat que Misha a présenté à ce vétérinaire par la passée.
Misha a raconté qu'elle a fait stériliser son chat actuel par cette vétérinaire et qu'elle en était contente.
Puis Annie lui a donné un dépliant de la rubrique Nouveau chat et Misha a commencé à lire de suite.
Annie attendait tranquillement, observait le chat et écoutait la fille qui lui parlait.
Misha a demandé une précision car le dépliant lui rappelait une situation qu'elle avait connue.
Annie l'a conseillée en ajoutant que si jamais il y avait le moindre souci, Misha pourrait lui laisser un message sur son répondeur ou consulter le site http://foyerfelin.free.fr
Puis elle a ajouté qu'elle trouvait que Misha avait bien préparé l'arrivée d'un deuxième chat, alors elle reviendrait tout à l'heure avec un des chats si cela convenait à Misha.
"Oui, super !" a répondu Misha avec enthousiasme.
Chez elle, Annie a vérifié que la clinique vétérinaire connaissait le chat de Misha.
Misha a pris un des chatons le plus indépendant des autres.
"Bonnie, on va l'appeler" chouchoutait la fille en passant ses doigts au travers des barreaux du panier de transport.
Bonnie, âgée de dix semaines, était déboussolée mais curieuse.
Misha a ouvert le panier et caressé les poils soyeux et chauds.
Bonnie est sortie comme une flèche et s'est cachée derrière le canapé.
"Bonnie va bien vouloir sortir quand elle comprendra que nous sommes heureux qu'elle soit là avec nous."
expliquait Misha à sa fille.
Elles ont installée derrière le canapé un plat avec un bol d'eau et un autre de croquettes et une "maison de toilette" avec litière végétale.
Les enfants ont joué avec l'autre chat toujours près du canapé expressément pour que Bonnie l'entende ronronner et s'amuser.
Il lui a fallu deux semaines mais les enfants et Misha voyait que Bonnie mangeait, buvait et utilisait sa litière normalement.
Puis un soir, Bonnie, habituée aux bruits et rythmes de la maison, est sortie lentement et s'est assise à côté du canapé.
L'ambiance n'a pas changé pour autant alors elle est restée.
Les enfants et Misha ont échangé des regards excités et ont continué leurs activités comme si ne rien était.
Peu à peu Bonnie s'est intégrée aux activités de la maison, surtout les jeux.
Ce n'est que quelques jours plus tard qu'elle est venue une après-midi à côté de Misha sur la canapé en ronronnant pour un câlin.
Le plaisir de Bonnie à être tous les jours avec sa nouvelle famille est évident, elle s'intéresse à tout.
C'est comme si elle disait "Merci de m'avoir accueillie, je suis sauvée."
Exercices :
# Créer un poster fait de photos montrant comment s'occuper d'un chat.
# Écrire un texte au sujet de ce qu'a besoin un chaton et nos responsabilités envers les chats errants (perdus / abandonnés).
# Utilisez des mots clés dans des phrases.
# Utilisez plusieurs mots d'un même type en les mettant dans d'autres phrases.
# Trouvez d'autre mots descriptifs qui pourront s'appliquer pour Bonnie ou pour Annie.
# Discussion de classe sur l'importance de la visite à domicile avant l'adoption d'un chat.
# Discussion de classe sur l'importance de faire stériliser les chats de compagnie.

HISTORIQUE DE JARDINS FELINS : -

Voir Nouvelles

HOLISTIQUE : CLIC ICI POUR VERSION A IMPRIMER

Lorsqu'on soigne par la médicine holistique, nous-mêmes et nos compagnons, nous vivons en meilleure santé plus longtemps.
Les vétérinaires pourraient suivre une formation de médicine holistique puis vivre de l'entretien de la santé des animaux et non plus dépendre de la maladie pour gagner leur vie.
Pour connaître la santé il faut cesser de chercher la petite bête ! Ce n'est pas les microbes qui font que certains tombent malades et d'autres non !
"Le microbe n'est rien, le terrain est tout" a conclu Pasteur lui-même.
Mais trop tard, les premiers fabricants de produits pharmaceutiques avaient déjà commencé à rouler la boule de neige commerciale.
La santé passe par le terrain, c'est à dire la résilience du corps ; nous devons chercher à le renforcer afin de conserver l'équilibre qu'on appelle bien-être.
Choisir nos valeurs et ne jamais perdre de vue nos priorités, être reconnaissant envers toutes les personnes qu'on côtoie, manger des fruits et légumes, et sortir à l'air libre pour marcher, cultiver des légumes et fruits, ou soigner des chats sans foyer, les porter chez le vétérinaire, balayer leur abri...).
Depuis l'existence des premières créatures, les animaux dépendent des plantes sauvages pour s'aider à rester équilibrés et sans parasite.
Les plantes se sont développées en symbiose avec les autres formes de vie, elles dépendent des animaux pour les tailler et distribuer leurs graines.
La médecine conventionnelle (moderne) nie cette symbiose ancestrale et cherche à isoler un "ingrédient actif" tandis que chaque plante en contient des centaines dont l'interaction fait son efficacité.
La médecine holistique marche en construisant la santé et donne d'excellents résultats là où la médecine conventionnelle échoue (maladies "incurables" et chroniques).
Un client doit s'engager à suivre un traitement avec cinq consultations espacées d'une semaine, cela pour que le client signale les changements, puis pour que le professionnel ajuste les soins, plantes, alimentation, thérapies maison à faire chaque jour à la maison (acupressure, massages thérapeutiques, préparations de plantes, hydrothérapie, argile...).
On n'attend pas d'avoir soif pour creuser un puits.
N'attendons pas une maladie grave pour penser à boire de l'eau et soigner au lieu de pallier les allergies, l'hypertension, les douleurs, etc.
Inutile de "remédier" l'indicateur de déséquilibre, cela ne fait que masquer le problème qui va continuer à s'empirer si on n'élimine pas les causes.
Inutile de faire taire les signaux d'alarme en prenant des médicaments.
Les turbulences émotionnelles causent des maladies physiques par exemple la cystite stérile.
Nos animaux de compagnie absorbent notre dysharmonie, nos émotions, et l'ambiance de leur lieu de vie.
Musique inattendue, stress post-traumatique aggravé, frustration, deuil, angoisse de séparation, ces "stresseurs" occasionnent des sensations de brûlure et peuvent même faire perdre du sang avec les urines.
Lorsqu'on supprime seulement les symptômes d'une maladie sans traiter sa source, on ouvre la porte au développement d'une situation plus grave.
Les agents pathogènes (bactéries, virus, etc.) sont partout dans l'environnement prêts à faire disparaître les individus qui ont une baisse importante des résistances internes car mal nourris, malheureux, stressés, ou abîmés (par blessure ou chimiquement).
Par exemple environ 50 % des chiens portent le virus de leptospirose mais seuls ceux qui sont stressés présente la maladie.
Bien soigner est une histoire de construction de la santé, plutôt que de lutte contre des maladies.
On n'est pas plus fort que notre organe le plus faible.
Par exemple, si les reins ou les intestins sont affaiblis par une période de malnutrition, par des coups ou des blessures, ou des médicaments, il faudrait alors une attention particulière à la protection de la partie du corps la plus faible : pour l'économiser et il faut le soutenir nutritionnellement et qu'il vit dans un environnement rassurant.
Lorsque l'épidémie de maladie ESB a sévi en Angleterre, un fermier n'a pas eu à abattre ses bovins tandis que toutes les fermes voisins l'ont subi.
Ce fermier assurait le bien-être de ses bêtes en les faisant bénéficier d'un environnement de prairies naturelles et d'aliments de cultures biologiques composés de foins, issus de vieilles prairies (qui ont une grande diversité de souches végétales, même de l'ail).
Voir Aromathérapie et le web site www.wholepetvet.com.

HOMÉOPATHIE :

Pour tout problème de santé, lisez la rubrique concernée.
C'est seulement dans un corps bien hydraté que les remèdes homéopathiques pourront éventuellement aider.
Le besoin en eau est de 50 ml par kilo du poids de l'animal, répartis au cours de la journée.
L'homéopathie ne règle pas les problèmes de santé, c'est une forme de traitement symptomatique n'adressant pas la source des problèmes et laissant se développer de plus graves problèmes si d'autres soins ne sont pas entrepris simultanément.
Evitez la forme "granules" car il s'agit de lactose, c'est le sucre du lait et c'est indigeste pour les chats.
Anxiété : Aconitum D5 aide à s'ajuster à condition que la source initiale de l'angoisse soit simultanément adressée.
Constipation : 1 ou 2 gouttes, trois fois par jour de Sanicula 5CH, Anacardium D5, Lycopodium 5CH ou Bryonia D5, selon le cas, mais recherchez la source du problème sinon il engendra de plus graves problèmes à force de revenir.
Crise : quelques gouttes de Anacardium 5CH.
Voir Trousse de secours.

HOMMES :


Amis.

HOQUETS :

S'il est nerveux et bâille souvent, donnez-lui une ou deux gouttes d'Ignatia amara 5CH.
S'il a soif, donnez Veratrum viride 5CH.
En tout cas, donnez Ipeca D5.
Vaporisez des hydrosols calmants.
Voir Hydrosols.

H.PYLORI (Helicobacter pylori) :

Environ 20 % des gens de moins de 40 ans sont infectés par le H. pylori, et environ la moitié des plus de 60 ans l'ont également (statistiques INS) et bien sûr la bactérie n'occasionne pas nécessairement une maladie au porteur.
Alors, quelle est la différence entre les infectés affectés et les infectés qui n'ont aucun symptôme ?
De récentes études ont révélé que notre alimentation pourrait bien jouer un rôle protecteur empêchant la colonisation du H. pylori.
Ex., le sulforaphane (substance que l'on trouve dans les brocolis ou les choux-fleurs) n'élimine pas complètement la bactérie.
Après que les participants d'une étude ont arrêté de consommer des graines germées de brocolis, le niveau de H pylori dans leurs corps se reconstituait au bout d'environ 8 semaines.
Néanmoins, le sulforaphane a eu un impact considérable sur le H pylori lorsque des graines germées de brocolis ont été consommées quotidiennement.
"Le point fort de l'étude est que nous avons pu identifier un aliment qui, consommé régulièrement, pourrait avoir un effet sur le cause de nombre de problèmes gastriques et peut-être même prévenir un cancer de l'estomac" a annoncé le Dr. Fahey, un des auteurs de l'étude, biochimiste alimentaire au Lewis B. et au centre de Chimiothérapie du Cancer Dorothy Cullman à l'École de Médecine de l'Université John Hopkins, dans une déclaration aux médias.
Le sulforaphane, se trouve également dans les feuilles de Roquette, que vous pouvez acheter dans des barquettes de salades fraîches vendues dans les 8 à 8, ou dans les grandes surfaces.
Voir Holistique.

HUILES ESSENTIELLES :

Attention : les huiles essentielles sont des extraits fortement concentrés, dont on n'utilise qu'une fraction de goutte (ce qui implique une dilution avant de les employer).
Généralement une goutte d'huile essentielle dans une cuillère d'huile d'olive est la dilution standard mais certaines huiles doivent être diluées davantage : une goutte dans deux ou trois cuillères d'huile d'olive.
On ne rappellera jamais assez la nature hautement concentrée des huiles essentielles.
Il est préférable si possible d'utiliser les hydrosols : voir Hydrosols.
Certains huiles essentielles sont toxiques même à d'infimes doses, y compris certaines espèces tandis que d'autres espèces avec le même nom commun sont utiles : par exemple, il faut éviter la camomille du Maroc qui est toxique car ce n'est pas la même plante que la camomille romaine.
(Sinon demandez-moi par email foyerfelin@gmail.com le type à utiliser.)
La menthe poivrée est trop agressive pour les chats tandis que la menthe des chats est très utile.
Voir aussi Trousse de secours et Aromathérapie, Plantes.

HUMANITAIRE :

Voir Humanitaire sur la page Education.

HUMOUR :

Détendez-vous et regardez Amour, Comportements, Jeux, Interdépendance, Félicité felis, Bienfaits.

HYDROSOLS :

Ces eaux sont produites en même temps que les huiles (par distillation) et ont les mêmes effets sans le danger du surdosage.
Elles sont anti-inflammatoires grâce à leur contenu élevé d'acides carboxylique.
Elles sont également antiseptiques.
Eau de camomille soulage et calme.
Eau de lavande nettoie et refroidit.
Eau de rose atténue les irritations cutanées.
Eau de néroli est très calmante.
Eau d'hamamélis est aussi anti-inflammatoire qu'une crème à stéroïdes.
Eau de romarin
Eau de tilleul (linden)
Eau de myrte
Eau de géranium
Eau de Manuka
Les hydrosols peuvent être brumisées par l'intermédiaire d'un pulvérisateur pour parfumer votre maison et sont bonnes pour la peau et saines pour les poumons.
Vous pouvez en acheter dans un magasin de produits bio, vous y aurez la meilleure qualité sans surcoût.
Voir Aromathérapie, Produits ménagers.

HYPERTENSION :

Voir HYPERTENSION sur la page Coeur et sang, cliquez ici. Voir Hyperthyroïdie, Stress, Diabète, Coeur, Nutrition.

HYPERTHYROÏDIE :

Voir Thyroïde, cliquez ici.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y