Accueil

livres papier : à partir de 4 € environ



livres électronique : 2,99 €

Le Guide des amis des chats : L
LAIT
LANGAGE
LEGS
LEPTOSPIROSE
LÉTHARGIE
LETTRE à MONSIEUR LE MAIRE
LETTRE à L'ORDRE DES VÉTÉRINAIRES
LETTRE aux VÉTÉRINAIRES
LETTRE d'un SCIENTIFIQUE
LETTRE VOISINAGE
LEUCOSE, la LEUCÉMIE
LIBERTÉ-RÉALITÉ
LIPIDOSE HEPATIQUE
LITTÉRATURE
LITIÈRE
LIVRES
LOGEMENT
LOIS
LONGÉVITÉ
LYME

LAIT :

# Le lactose du lait de vache provoque de l'indigestion chez les chats.
# Suite à la mort massive d'abeilles, le CNRS de Lyon a trouvé des traces de Fipronil (molécule active dans des insecticides) dans un échantillon de lait prélevé en Vendée et provenant de vaches nourries à l'ensilage de maïs traité à l'insecticide Régent.
C'est le juge Guary, à St Gaudens, qui a demandé cette expertise dans le cadre de l'enquête judiciaire sur la mortalité des abeilles.
# Voir aussi Nourriture, Livres, Fermes.

LANGAGE :

Pour communiquer avec un chat, relentissez vos mouvements, écoutez à l'aide de vos yeux (oui !), et baissez le son de votre voix !
Les chats pensent à une chose à la fois, alors si vous faites de même, se faire comprendre devient possible.
La communication entre les chats et les humains est un langage de signes et de sons dont la signification dépend du contexte (les circonstances).
Naturellement sociable et curieux, un chat vous observera pour tenter de comprendre ce que vous espérez de lui.
Il vous "parle" à sa manière, silencieux, croit que vous le comprenez, et que vous répondrez.
Certains chats vocalisent pour communiquer, tous utilisent les expressions gestuelles des yeux et du corps.
Queue : -
~ frémissante et levée = Je suis intensément content de te revoir.
~ levée droite en l'air avec parfois le bout penché sur un côté = Je suis heureux, amical et intrigué.
~ levée, courbée et ondulante au bout = Je suis content et communicatif.
~ basse mais légèrement courbée = Je suis détendu et content.
~ basse et gonflée (poils hérissés) = Je suis très surpris, anxieux, et me sent vulnérable.
~ qui oscille activement de manière souple = Je suis sur-stimulé ou frustré.
~ en de larges mouvements saccadés = Je suis irrité, agacé.
Oreilles :
~ l'orifice vers l'avant = Je suis très intéressé par quelque chose.
~ l'orifice légèrement vers les côtés = Je suis détendu et content.
~ qui bouge rapidement pour écouter dans tous les sens = Je suis agité et anxieux.
~ momentanément plat contre la tête lors d'un bâillement = Je ne dis rien, je m'étire parce que je suis détendu et bien avec vous.
~ tenu plat contre la tête = On me menace, j'ai besoin d'être protégé, il va peut-être falloir que je me protège tout seul.
Dos :
~ arrondi, poils lisses = Je m'étire pour me détendre.
~ arrondi, poils hérissés = J'ai peur.
~ au sol pour exposer son ventre = J'ai confiance en vous.
Yeux :
~ mi-clos = (C'est le sourire des chats) Vous êtes un ami, je suis heureux et détendu en votre compagnie.
~ un clignement = Je suis content.
~ nombreux clignements sans ouvrir plus qu'à moitié entre-temps = veillez accepter ma présence je suis gentil.
~ rond qui regarde droit = Je cherche un signe rassurant, secours, ou réconfort et nourriture.
~ fixe et gros, plein d'attente = J'ai confiance en vous et j'aime que vous restiez avec moi, j'aimerais tant que nous restions ensemble.
~ il vous fixe en faisant ses griffes = Venez, allons jouer !
Pattes :
~ qui pétrissent (avec ou sans griffes) = T'es comme une maman pour moi, j'ai besoin d'être réconforté.
Tête :
~ Frotter sa tête sur vous est une marque d'affection et de respect, une salutation entre amis.
Le frottement front à front d'un chat à un ami (chat ou humain) témoigne d'une grande confiance et d'un attachement profond.
~ Les petits mouvements de la tête à votre approche, sont des appels amicaux.
~ Sort sa langue comme lorsqu'on se lèche les lèvres = j'ai confiance en vous, j'espère que vous me pardonnerez d'oser vous approcher.
Sons :
Le chat peut émettre une grande variété de miaulements, chacun ayant sa propre signification.
~ Un son court et répété, de plus en plus fort, a pour but de retenir votre attention.
C'est un appel au jeu, ou à l'aide.
~ Un miaulement faible, aigu, comme un couinement exprime la douleur et urgence.
~ Une longue modulation vocale est un signe de détresse, il est souvent exprimé par deux mâles qui s'opposent.
~ Ronron : Le chat domestique ronronne lorsqu'il est heureux, même malade ou blessé, il peut être heureux à condition de se sentir en sécurité et aimé.
Il ronronne pour se rassurer et pour apaiser son entourage par l'ambiance de douceur créée par le ronron.
Le ronron a un effet guérissant dû à ses fréquences vibratoires.
~ Le "Hissss" veut dire "j'ai besoin de vivre tranquillement et je n'ai pas envie de parler en ce moment."
~ Le "Chirrup" est un invitation amicale des chats qui "parlent" beaucoup.
On peut l'encourager en réagissant avec une réponse parlée.
Animations :
~ Bâiller, s'étirer et se laver sont des signes de contentement et de relaxation.
Vous pouvez mimer les bâillements et mimer de vous laver la visage et la tête à la manière des chats pour détendre l'ambiance.
~ En l'observant, vous comprendrez ses états d'âme.
Pour apprendre le langage des chats, observez les postures, les mimiques, les attitudes et comportements des chats entre eux.
~ Le choix de proximité pour s'asseoir est un signe d'attachement et de respect envers celui auprès de qu'il se met.
Pour mieux lui répondre, lisez Comportements.
Voir aussi Intuition.

LEGS :

Voir Amis ou Parrains de Jardins félins.

LEPTOSPIROSE :

Clic ici, Leptospirose chez les chats, vite !

LÉTHARGIE :

Si un chat a l'air léthargique, je recommande que vous le regardiez de près :
# offrez-lui un morceau de bonne nourriture pour voir s'il réagit et se lève pour le manger.
S'il reste indifférent, et regard devant lui, donnez-le un antibiotique (Doxival, Synulox, ou Septotril) sans hésitation, car cela lui aidera quelque soit la cause, et parceque si vous ne lui en donnez pas il pourra mourir en quelques heures sinon d'infection de la foie (par un Leptospirose).
# vérifiez qu'il uriné et crotté et que le pipi n'est pas trop jaune et qu'il n'y a pas de sang.
Si sang donne Phosphaluvet de suite et puis lisez Chapitre II.
# il y a plusieurs causes possibles de fatigue excessive alors si un chat fatigué a un autre symptôme il y a soit un empoisonnement soit par consommation d'un poison, soit une infection grave l'a empoisonné de l'intérieur, ex il commence à vomir, il marche faiblement ou de façon anormale, il respire plus vite que d'habitude, il a une diarrhée, il a des gencives blanches, ou un autre anomalie, donne-le du charbon-activé immediatement (pour absorber les "endotoxins" des bacteries qui empoisonne le foie), et s'il y a possibilité qu'il a consommé un poison emènez-le chez le veto.
Emmenez tout packet ouvert que le chat a apparement "grignotté", et considerez si le chat a pu avoir rencontré une fuite d'antigel dehors, à dire au véto impéritivement.
Voir Leptospirose, Fatigue, Empoisonnement, Typhus, Examiner un chat.

LETTRE à MONSIEUR LE MAIRE :

Cliquez ici

LETTRE à L'ORDRE DES VÉTÉRINAIRES :

date:
nom:
adresse:

Conseil Supérieur de l'Ordre des Vétérinaires
34 rue Bréguet,
75011 Paris.

Madame, Monsieur,

JARDINS FELINS conseille et assiste pour la capture et le transport chez les vétérinaires qui acceptent les chats errants à un tarif associatif.
Etre stérilisé rends les chats plus aimables et même s'il n'y a pas d'adoptant pour eu ils pourront vivre sous la protection d'une association et ne nuiront plus à la popularité du chat.
Le site Internet de Jardins félins donne les astuces d'integration et de socialisation pour réduire le nombre d'abandons et augementer l'attention à la santé des chats.
Jardins félins motive les citoyens à faire soigner leurs chats au lieu de les abandonner.
La France souffre d'un manque de vétérinaires.
Beaucoup de vétérinaires changent de carrière ou part à la retraite pour faire autre chose.
Facilement le triple du nombre d'étudiants pourrait être admis dans les écoles vétérinaires.
Il y a dix fois le nombre de candidats postulants que d'étudiants acceptés tandis que les personnes adaptées à cette vocation sont disponibles.
Les étudiants sont sélectionnés sur la base d'examens mathématiques, mais la sélection devrait plutôt être basée sur leurs motivations, leurs expériences et relations avec les animaux durant leur enfance afin de selectionner pour avoir des vétérinaires qui restent vétérinaires au lieu de gaspiller de l'espace dans les écoles vétérinaire.
C'est un erreur d'attirer les candidats en leur parlant d'entreprise profitable car ces attentes ne correspondent pas au besoin de la société française et les vétérinaires qui sortent des écoles avec cette idée sont une plaie pour la société.
L'effet est que beaucoup de personnes qui nourrissent des chats ne les emmènent pas chez un vétérinaire !
Et autant d'autres se refusent même d'en accueillir chez eux pour éviter les frais comme ils sont trop élévés.
La résultat est le phénomène de chaton-cadeau jeté lors des vacances d'été, particulier à la France.
Si les tarifs de stérilisation étaient bas ou en cadeau de bienvenu, cela déclencherait un changement des d'habitudes des citoyens.
Cela sera dans l'intérêt des vétérinaires car les chats stérilisés sont attachants, les maîtres auront tendance à faire plus attention et à emmener leurs chats dans les cliniques vétérinaires au lieu de les abandonner.
Et si c'était moins facile de se procurer un chaton, les personnes qui les adoptent s'occuperont attentivement au lieu de les négliger ou les abandonner lorsqu'il y a un souci.
Un chat survie rarement longtemps dehors, ils ne sont pas de la faune sauvage, et sont toujours tributaire de l'homme pour manger assez.
En France, il y a chaque année davantage de jeunes chats abandonnés.
L'expérience des associations en Amérique et en Angleterre a montré qu'il faut stériliser 99.9 % des chats désirés (et 100 % des chats à l'adoption, les abandonnés et errants) pour éviter que d'autres chatons meurent.

LETTRE aux VÉTÉRINAIRES :

Cliquez ici

LETTRE d'un SCIENTIFIQUE :

EXPERIMENTATION ANIMALE : UN MAL NON-NECESSAIRE
Les médicaments sont tous testés avant d'être mis sur la marché, la loi l'exige.
Pourtant, leurs effets secondaires sont parmi les principales causes de mortalité dans les pays industrialisés.
Bernard Kouchner, alors qu'il était secrétaire d'Etat à la Santé, révélait dans Le Monde du 13 novembre 1997 que près de 20 000 décès et 1,3 million d'hospitalisations par an en France sont imputables aux effets secondaires de médicaments.
Bien sûr, ce chiffre ne tenait compte que des accidents déclarés, ce qui laisse supposer que la réalité est bien plus grave.
A quoi servent les tests de toxicité s'ils ne permettent pas de déceler ces effets secondaires mortels ?
Et comment pourraient-ils le permettre alors que les résultats d'expériences sur une espèce animale ne sont pas valables pour une autre espèce ?
Depuis l'aube de l'expérimentation animale, cette pratique repose sur la supposition que ses résultats seraient universels, sur les affirmations non prouvées et bien sûr la facilité de maîtriser certains animaux et l'impact moral moindre que celui de l'expérimentation humaine, qui a de tous temps existé aussi et existe toujours.
Mais, l'opposition, pour les motifs scientifiques, à l'expérimentation animale, bien que largement encore censurée, trouve de plus en plus de tribune, non seulement au sein d'associations mais aussi dans la presse spécialisée professionnelle.
Ainsi, le 28 février 2004, le périodique de référence à diffusion internationale British Medical Journal titrait l'un de ses articles " Où sont les preuves que l'expérimentation animale profite aux humains ? "
Nombre de médecins et chercheurs de renom adhèrent à des organisations comme Aima, Antidote Europe, DLRM, EFMA, Equivita, NAVS, PCRM, qui toutes demandent non pas d'utiliser moins d'animaux mais bien de n'en utiliser plus aucun, sur la base d'arguments scientifiques.
N'est-il pas paradoxal et injuste de dire que l'expérimentation animale serait utile à la santé humaine et simultanément d'en demander la réduction ?
Si nous faisons partie de ceux qui repoussent l'idée même d'expérimentation animale c'est parce qu'il est scientifiquement possible de démontrer qu'elle est inutile.
Et cela en trois phrases.
Chaque espèce animale est définie par son patrimoine génétique (ce qui explique que deux individus d'espèces différentes ne puissent avoir de descendance, sauf rares hybrides stériles).
Le patrimoine génétique confère aux individus leurs caractéristiques, jusqu'aux propriétés biochimiques des protéines, lesquelles remplissent les fonctions biologiques.
Il résulte de ces deux observations que chaque espèce a son propre métabolisme et donc qu'aucune espèce animale ne peut servir de modèle biologique pour une autre.
Cette conclusion est confirmée par un sans-fin d'observations : la Thalidomide a entraîné des malformations fœtales chez les humains, pas chez de nombreuses autres espèces animales, un chimpanzé auquel on inocule le virus du sida n'est pas atteint de cette maladie, les exemples qui corroborent la démonstration sont légion.
En matière de toxicologie le professeur Claude Reiss (1) montre qu'en utilisant les technologies de culture de cellules et de puces a ADN, on peut non seulement savoir si une substance sera toxique (cancérigène, mutagène, reprotoxique, neurotoxique, immunotoxique, etc.), mais aussi savoir quelles fonctions précises de la cellule elle affecte et si la cellule est capable de réparer les dommages.
L'expérimentation animale ne peut fournir la fiabilité des résultats pour les humains, ni l'explication des mécanismes cellulaires affectés.
Il est bien connu que les pathologies dont on afflige les animaux en laboratoire pour l'étude du cancer ou la recherche de vaccins, n'évoluent pas comme la pathologie humaine que l'on souhaite étudier.
Ces prétendus modèles animaux ne fournissent donc pas d'informations intéressantes.
Il est tout aussi connu qu'en matière de toxicologie, différents individus d'une même espèce animale peuvent réagir différemment à une même substance chimique, et développer des maladies suite à l'administration de doses très différentes.
Y COMPRIS LES ANESTHESIANTS, CE QU'EXPLIQUE L'IMPORTANCE DE DONNER LE MINIMUM : LE "MARGE DE SECURITE" NE CONCERNE QUE LES CHAT TYPIQUES PHYSIOLOGIQUEMENT, PAS CEUX QUI L'AIRE DE RIEN SERONT FAIBLES EN TANT QU'INDIVIDUEL OU DE LIGNE GENETIQUE, ET CECI NE PEUT ÊTRE DIVINE NI PREDIT D'APRES LES APPARENCES OU LE COMPORTEMENT.
Comment, de cela, déduire si la substance sera toxique pour les humains et à quelle dose ?
Mais c'est justement le fait qu'il est impossible de le déduire, que les industriels trouvent l'expérimentation animale si profitable : l'application de méthodes fiables d'évaluation de la toxicité conduirait au retrait du marché d'un grand nombre de substances dangereuses pour les humains et qui ont pourtant été déclarées peu ou pas toxiques sur la foi de tests sur animaux.
Bien plus que la santé humaine, ce sont les cotations boursières des industries chimiques et pharmaceutiques qui doivent une fière chandelle à l'expérimentation animale.
Hélène Sarraseca.
Diplômée en neurophysiologie.
Ref. 1. Claude Reiss est toxicologue moléculaire, ancien directeur de recherche au CNRS et à l'institut Jaques Monad, ancien professeur de biologie à l'Université de Lille, actuel président de l'association Antidote Europe. Mél : info@antidote-europe.org


LETTRE VOISINAGE : -

Sur la page Voisins, clic ici.

LEUCOSE, LEUCÉMIE :

Voir LEUCOSE, LEUCÉMIE sur la page Coeur et sang, cliquez ici.

LIBERTÉ-RÉALITÉ :

Cliquez ici

LIPIDOSE HEPATIQUE :

La lipidose hépatique est un problème souvent mortel commune chez le chat quelque soit son âge.
Il s'agit d'une surcharge du foie par les lipides (foie gras).
Ce sont souvent (mais pas toujours) les chats obèses qui sont affectés.
Symptômes :
• Anorexie complète ou partielle suivie d'une perte de poids ;
• Jaunisse ("Ictère" : coloration jaune des gencives et de la peau, due a l'excès de destruction de cellules rouges ou un problème d'éliimination) ;
• Une perte d'entrain et de la faiblesse ;
• Parfois des vomissements ou des nausées ;
• D'autres signes comme des saignements peuvent être visibles dans les cas avancés.
• Parfois encéphalose.
Causes : Perte de poids rapide par anorexie suite à un évenement stressant ou une infection de Leptospire, de Bartonella, de Leucémie.
Soins : L'anorexie entraîne lipidose hépatique puis la lipidose crée à son tour une perte d'appétit.
L'élément clé du traitement est donc d'assurer une nutrition adéquate.
Une diète facilement digestible, à haute teneur énergétique et appétissante devra donc être offerte.
Les pots pour bébé bio sont bien adaptés.
Il est essentiel que votre animal mange au minimum les quantités recommandées (50ml à 150ml par jour) afin de briser le cercle vicieux de la lipidose et le rehydrater.
Il est probable que la nourriture doive au départ être donnée bouché e par bouchée directement dans la geule, et cela peut durer plusieurs semaines.
Le traitement de cette condition demande donc beaucoup d'implication et de persévérance.
Une fluidothérapie intra-veineuse en clinique est possible si le chat l'acceptera sans stresser pour le rehydrater correctement.
Des stimulants d'appétit peuvent être donnés si le chat refuse totallement de se réalimenter, mais ces médicaments ne peuvent être donnés plus de quelques jours.
Des médicaments anti-émétiques et des anti-acides pourront être administrés en cas de nausées (il mousse de la bouche).
L'administration de S-Adenosylméthionine (SAMe ou Denosyl) sur une base quotidienne stimulera la fonction hépatique.
Des antibiotiques afin d'éliminer la possibilité d'une atteinte bactérienne (dans les types de Doxival, Synulox, ou Septotril).
Il est necessaire de limiter les situations angoissantes qui pourraient déclencher une perte d’appétit et tenir compte que les chats sont particulièrement sensibles au changement.
Voir Jaunisse, Leptospirose, Hemobartonella.

LITTÉRATURE :

Cliquez ici et Livres.

LITIÈRE :


Dans le bac géant, c'est une litière de marque "sweet wheet".
Dans les bac bleus c'est la marque Pinède et Prop'chat que vous pouvez commander dans une animalerie, elle sent naturellement bon et réduit notablement les odeurs.
La plus agréable, absorbante, légère, économique et saine est la litière végétale.
Toutes les litières minérales sont très poussiéreuses et certaines litières minérales contiennent de l'amiante.
"100 % naturel" n'exclue nullement la toxicité !
Le sépiolite (également appelé "écume de mer" ou "magnésite" est du silicate hydraté de magnésium. La dolomite est du carbonate de calcium et de magnésium [Ca, Mg, (CO3)2] : total = amiante (silicate de calcium et de magnésium hydraté).
Voir Sale.

LIVRES :

Mon paradis : Heinze Ervin.

livres papier : à partir de 4 € environ



livres électronique : 2,99 €





LOGEMENT :

Cliquez ici pour voir la rubrique "Logement" sur la page "Citoyens".

LOIS : -

La loi : sur la page Protection, cliquez ici.

LONGÉVITÉ :

Avec la médecine holistique, nos compagnons peuvent vivre avec moins de maladies et de douleurs et éviter les complications néfastes des médicaments conventionnels.
Les repas faits maison sont à privilégier car la nourriture industrielle contient des sous-produits, y compris des farines animales, des graisses rances, des colorants artificiels et autres toxines, ce qui ne favorise pas la longévité !
Voir Holistique, Nourriture, Eau.

LYME : -

La maladie de lyme est une infection bactérienne transmise par une tique.
La bactérie s'appelle Borrelia burgdorferi.
Les symptômes sont l'apparition soudaine de douleurs et une boiterie changeante, une fièvre, une léthargie, une perte d'appétit, et de la dépression.
Soins : Le traitement est une cure d'antibiotiques.
Voir aussi Bartonella.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y