Accueil

livres papier qui sont des guides complets sur les comportements, les soins santé au naturel, ou les solutions pour chats errants : soit 15 € ou 25 € (ventes réalisées au bénéfice de l'association)



livres électronique : 2,99 €

Le Guide des amis des chats : P
PANIER
PANLEUCOPENIE FÉLINE
PAPIERS BLANCS
PARALYSIE
PARC
PARTAGE
PARTENARIAT
PARVOVIRUS
PEAU
PEIGNER
PELADE (ou dermatophytosis)
PERDU
PERFUSION
PÉRITONITE
PERTE DE POIDS
PEUR
PICA
PIÈGES A MÂCHOIRES
P.I.F.
PILULES
PILULE (LA)
PIPI
PIQURE
PIQURE D'INSECTE
PLACER UN CHAT
PLAISIR
PLANTES
PLANTES TOXIQUES
PNEUMONIE
POIDS
POILS
POILS (perte de)
POISON
POLITIQUE DE VILLE
POLLUTION
PORTER PLAINTE
PORTER UN CHAT
POTASSIUM
POURQUOI
PRÉPARATIONS
PRESSE
PRÉVENTION
PRIORITÉ
PROBLÈMES / SOLUTIONS
PRODUITS MÉNAGERS
PROFESSEURS
PROGRAMMES LOCAUX
PROLIFÉRATION
PROPRETÉ
PROTECTION
PROTECTION ANIMALE
PROTÉGER LA SANTE DES CHATS
PROTOZOAIRE
PUCE ÉLECTRONIQUE
PUCES, POUX ET TIQUES
PYOMETRE

PANIER :

Voir Transport.

PANLEUCOPENIE FÉLINE :

Voir Entérite infectieuse, Typhus.

PAPIERS BLANCS :

Cliquez ici

PARALYSIE :

Voir Coeur, Chute.

PARC :

Voir : Jardin félin.

PARTAGE :

Voir Bonheur, Amis Emotions.

PARTENARIAT :

Cliquez ici

PARVOVIRUS :

Voir Entérite infectieuse.

PEAU :

Voir Peau sur la page Peau, cliquez ici.

PEIGNER :

Si vous peignez régulièrement vos chats, c'est l'occasion pour détecter des problèmes avant qu'ils ne deviennent graves.
Familiarisez-vous avec son corps et son comportement normal pour lui en bonne santé, ainsi il va être moins difficile de percevoir un changement.
Voir Jeux, Comportements.

PELADE (ou dermatophytosis) :

Voir Pelade sur la page Peau, cliquez ici.

PERDU :

Il y a une page dédiée : cliquez ici

PERFUSION :

Continuez à réhydrater par gouttes dans la bouche après une perfusion à moins que le chat boive suffisamment tout seul.
Voir Déshydratation, Eau.

PÉRITONITE :

Voir Entérite, et P.I.F..

PERTE DE POIDS :

Surtout cliquez ici pour la page Santé des chats.

Une perte visible de poids relativement soudaine, est très dangereuse chez le chat.

Il y a certainement déshydratation (voir la rubrique Déshydratation au chapitre Urinaire) pouvant être associé à une dysfonctionnement pancréatique, une dégénérescence du foie, une cystite ou une lésion rénale, une anémie, un gros stress l'empêche de boire tranquillement (exemple s'il a peur d'une attaque ou s'il a froid la nuit), une insuffisance rénale.

Soins :

# Si augmentation de l'appétit, voir Diabète.

# Si le chat est hyperactif, "bavard", ou a des sautes d'humeur : voir Hyperthyroïdie.

# Autrement : voir Acariens, et dans tous les cas voir Déshydratation et Anémie.

PEUR :

Soins :
# Mettez un petit carton dans un coin tranquille où il pourra se "cacher".
# Décidez d'une pièce où la priorité sera le bien-être de ce chat (pas de bruit, de dispute, d'animaux dont il n'apprécie pas la présence).
# Parlez calmement, sur un ton monocorde, lorsque vous êtes dans "sa" pièce.
# Pour la nuit, laissez-lui quelques fleurs séchées de houblon ou de camomille avec lesquelles il va jouer.
# Vaporisez de l'eau additionnée de quelques gouttes d'huile essentielle de valériane autour de la pièce qu'il occupe.
# Donnez-lui une goutte du remède floral Aspen (Tremble).
Voir Nouveau chat, Socialisation, Anxiété.

PICA :

Voir Pica sur la page Nutrition, cliquez ici.

PIÈGES A MÂCHOIRES :

Ces pièges sont illégaux.
Il est illégal même d'en détenir.
Toute personne qui en trouve doit les détruire définitivement.
Ne les donnez pas à la Mairie ni les Gendarmes car les utilisateurs peuvent être des personnes de la famille des fonctionnaires de ces administrations.
Ainsi a-t-on vu des pièges redistribués en totale illégalité !
Si vous n'avez pas la force ou les outils pour détruire les pièges, creusez un trou, dans de la terre humide, jetez-y les pièges à mâchoires et recouvrez-les, bien tasser et disguiser le surface (avec feuilles mortes, ce qu'il y a naturellement sur le sol autour).
Comme il est illégal d'en posséder, personne ne va revendiquer aux gendarmes d'être propriétaire de tels objets !
Et personne ne peut être accusé de vol d'objets que personne n'a le droit de posséder !
Voir La loi.

P.I.F. :

Diagnostiquer une P.I.F. est souvent erronée car une maladie peut en cacher une autre, alors il ce peut que le chat souffre en faite de Leptospirose ou de Typhus, et les soi-disant "tests" ne sont pas fiables.
Symptômes : léthargie, perte de forme, diarrhée et parfois traces de sang sur ses excréments.
Inutile de tester, c'est même dangereux car les tests détectent les anticorps du virus, mais ne différencient pas entre chats malades ou sains et résistants, et pour une autre raison qui est qu'on risque d'arrêter le diagnostic face à un test positif tandis qu'un chat affaiblit peut être souffrant d'autres infections pour lesquels il a besoin de soins (par exemple : une autre cause d'oedèmes est un empoisonnement lente par infection dentaire non détectée affectant le coeur ; autres causes d'enterite sont entre autres Bartonella, Leptospirires, Typhus) et ceci peut nécessiter une autre choix d'antibiotique.
La péritonite se développe chez un sur dix chats infectés par un coronavirus félin.
90 % des chats qui ont testé positifs, possèdent simplement des anticorps au coronavirus et ne développeront pas la peritonite.
Ces 90 % des chats infectés n'ont jamais la P.I.F.
Les chats adultes se sont constitués des défenses immunitaires, c'est entre deux et six mois d'âge la période sensible, ou aussi, lorsque les chats sont stressés ou mal nourris.
D'entre les chats infectés, 90 % n'auront pas la maladie et 5 % présenteront la forme "liquide" de la P.I.F..
Ces 5 % développeront un gros ventre plein de liquide et perdront de leur musculature (certains ne mangeront presque plus).
Dans certains cas le liquide s'accumule dans la poitrine et gêne la respiration.
L'autre 5 % des chats infectés présentent la P.I.F. sèche.
Ils perdent du poids, se déshydratent.
Soins : Les bonnes conditions sont important, comme le lieu de vie familier où le chat se sente chez lui, l'absence de stresses (comme le froid, les visites, les disputes, ou autres envahisions, la musique inhabituel ou fort, une séparation de chats habitués à la cohabitation).
Evitez de stresser (déranger) les chats à moins que c'est pour vous assoie avec eux, les parler, les brosser et jouer avec eux.
Empêchez la récurrence des choses stressantes qui les ont rendu sensibles au virus.
Ecartez les chats de l'élément qui est venu perturber leur environnement.
Réhydratez les chats (le stress déshydrate).
Ceux qui ont du sang dans les selles, jaunissent, ou d'autres signes d'enterite, ont besoin de Phosphaluvet, et donnez en une dose à des chatons sevrés s'il y en a dans le même groupe pour les protèger contre le Typhus qui apparait souvent en "maladie secondaire" pour profiter de l'état affaiblit des chats stressé surtout s'ils luttent déjà contre un autre infection.
Phosphaluvet est disponible en pharmacie et dans les cliniques vétérinaires bien organisées.
Nombre d'infections généralement présentent sans faire souffrir, trouvent un "terrain" sans defenses pour y proliférer quand les chats sont stressés (ex. Chlamydia, Typhus, Bartonella, Leptospires).
Les chats avec une écoulement nasale, même chronique, qui devienne opaque, et les chats fatigués léthargiques, ont besoin d'un antibiotique.
Sans aucun incidence sur la santé, les bactéries nous infectent aussi, et les autres chats, mais ce n'est que ceux qui sont affaiblis par le stress ou le froid, ou manque de nourriture, qui se déshydratent et subissent des autres symptômes.
Plantes en complément de soins : tisane de camomille, 20 ml quatre fois par jour.
Huile essentielle : diffusez, et mettez des gouttes au bord du lit du chat, de l'huile essentielle de Palmarosa.
N'isolez pas un chat qui a la PIF : le virus est instantanément contagieux alors tous les chats d'une maison sont déjà infectés et se fabriquent déjà des anticorps contre ce virus.
Le stress d'être isolé contre sa volonté s'ajoute au stress qui est responsable de la démunition de ses résistances aux virus.
Isoler un chat d'autres chats qu'il à l'habitude de vivre avec, aggrave ses symptômes et réduit encore plus ses chances de survie.

Les chats sains (mais infectés comme nous tous, sans symptôme) doivent aussi être protégés des "stresseurs" (personnes en colère, bruits forts, musique rapide ou agressive, visiteurs, changements de domicile, déplacements en voiture, injections, froid, manque de lumière naturelle, ...).
Le vaccin cause plus de problèmes qu'il est censé en résoudre. Refusez-le.
Seules les conditions de vie stressantes causent l'activation de cette maladie, et cela chez les vaccinés tout pareillement.
Vacciner stress les réactions des défenses immunitaires, puis de toute façon les virus mutent constamment rendant inpracticable l'hypothèse de la vacination.
Voir Typhus, Leptospirose, Jaunisse, Anemie, Entérite, Inflammation intestinale, Empoisonnement, Taurine, Coeur, Eau, Déshydratation, Antibiotiques.

PILULES :

Si les traitements à prises multiples existent sous forme de gouttes à mettre dans la bouche, c'est plus facile que de faire avaler une pilule.
Si un chat est malade, vous ne voulez surtout pas le stresser, alors essayez de lui donner ses médicaments dans sa nourriture préférée.
Si le médicament n'est pas amer, il peut être écrasé et mélangé à la première moitié de son repas (pour être sûr qu'il mange tout).
La méthode que je trouve la moins compliquée est de tremper la pilule dans un peu d'huile d'olive juste au moment où je vais la faire tomber au fond de la gorge du chat.
Puis je tiens la gueule du chat doucement fermée et frotte doucement sous sa gorge.
Il essayera de se lécher le bout du nez lorsqu'il l'aura avalée : je vérifie dans la gueule que la pilule n'est pas restée.
S'il ne lèche pas son nez, il se peut qu'il avalera au moment où vous lui relâchez lentement la gueule.
Si vous avez du mal à ouvrir la gueule, placez une main sur sa tête et pressez chaque côté de sa gueule du bout des doigts de la même main, tirez très lentement sur la mâchoire avec l'autre main, sauf s'il a mal, dans ce cas juste approchez et il peut l'ouvrir pour éviter d'être touché, ou tirez doucement sur les poils du menton.
Faire tomber la pilule bien au fond de sa gorge en retirant vos doigts et fermez vite sa gueule pour que la pilule reste au fond.
Tenez-le, une main sur son corps et l'autre autour de sa gueule et sous son menton, jusqu'à ce qu'il l'avale.
Ou, préparez un peu de fromage crémeux ou autre délice pour le distraire de ce désagrément et il avalera vite la pilule pour se mettre au fromage !
Voir Pneumonie, Vers et Pilule (La).

PILULE (LA) :

Evitez "la pilule" : les contraceptifs hormonaux occasionnent des déséquilibres métaboliques qui entraînent des cancers (surtout celui des mamelles), des infections utérines, et du diabète.
Faites stériliser les chattes pour être tranquille et pour qu'elles soient heureuses, contentes, joueuses.
Voir Stérilisation.

PIPI :

Il y a un problème médical urgent si le chat présente un, ou plusieurs, des symptômes suivants : -
# Il est plus léger que d'habitude ;
# Il y a du sang dans son urine ou sur ses poils autour du pipi trou ;
# Son pipi est orangé au lieu de jaune clair ;
# Il fait pipi peu et souvent ;
# Il ne passe aucun pipi ou très peu, il va plus loin pour reessayer et toujours rien ou très peu : c'est la plus urgent des urgences en clinique vétérinaire, (sauf ettouffement).
Si votre chat fait pipi en dehors de son bac, il y a plusieurs choses vous pouvez faire :
* Demandez à votre vétérinaire de l'examiner pour savoir s'il y a un problème médical ou pas.
* Si le chat n'a pas été stérilisé, demandez au vétérinaire de le faire, car cela va régler le problème dans ce cas.
* Nettoyez les tâches d'urine avec un produit spécial qui neutralise les odeurs.
Evitez strictement d'utiliser les parfums d'ambiance car ils perturbent l'odorat sensible des chats et évitez aussi les produits contenant de l'ammoniaque, car ils ressemblent à de l'urine.
Les chats stressés au sujet de leur territoire utilisent leur urine pour couvrir les odeurs envahissantes.
* Si le chat est stressé par une situation, cherchez les moyens d'enlever les aspects stressants.
* Essayez ensuite un produit comme Feliway pour rassurer le chat que l'environnement n'est plus aussi menaçant qu'il le croyait.
Voir Comportements.

PIQURE :

Evitez les piqûres en dehors des urgences, car la douleur persiste durant des semaines, causant un stress constant qui se rajoute au stress d'être malade.
Voir Vaccins, Diabète, Stress.

PIQURE D'INSECTE :

Si un dard, ou une abeille entière, est visible, enlevez-le avec une pince à épiler ou vos ongles.
Gardez le chat sous surveillance et s'il vous semble être anxieux, faites tomber une goutte de Rescue Remedy dans sa gueule, puis caressez-le doucement en le rassurant avec votre voix.
Si c'est sa gorge qui gonfle, consultez un vétérinaire sans hésiter.
Voir Gueule.

PLACER UN CHAT :

Voir la page Adoptions.

PLAISIR :

Le meilleur des plaisirs, n'est-ce pas de partager des câlins et se savoir aimé, protégé du froid, nourri ?
Voir Bonheur, Amis, Intuition.

PLANTES :

Nous pouvons utiliser les plantes, les hydrolats et huiles essentielles (attention lire rubrique, cliquez ici) pour leurs virtues protectrices ou anti-inflammatoires.
Ce livre vous présente des moyens de soutenir et de renforcer les résistances du corps.
On peut s'aider des plantes mais surtout les soins attentifs sont essentiels. Nombre de plantes thérapeutiques et restauratrices sont tellement faciles à faire pousser qu'on les dit "mauvaises herbes" ! Vous les semez et elles poussent, dans votre jardin ou sur votre balcon dans des pots : Achillea millefolium, Pissenlit, Calendula, Plantain (Plantago officinale), Menthe poivrée et Nepeta cataire, Houttuynia, Scutellaria, Polygonium cuspidatum, Lomatium, Kudzu (Pueraria), Bala (Sida cordifolia), Camomille. Les noms latins sont mentionnés pour éviter la confusion entre différentes plantes qui ont parfois le même nom commun.

Voir Malade, Huiles essentielles, Préparations, Antibiotiques Nepeta cataire, Ortie et Herbe.

PLANTES TOXIQUES :

La plupart des plantes d'intérieur sont toxiques et les chats joueurs vont en croquer surtout si elles rassemblent à de l'herbe.
Certaines plantes, ou même leur pollen, sont toxiques pour les chats.
En général évitez les plantes d'intérieur et éliminez du jardin les plantes bulbeuses surtout les lilas.
Voir Herbe.

PNEUMONIE :

Voir Pneumonie sur la page NEZ, cliquez ici.

POIDS :

Voir Perte de poids, Obèse.

POILS :

Attention à toute substance collée à ses poils, elle pourrait bien être toxique.
Voir Poils.

# Un chat avec des poils longs devrait être brossé tous les jours, puis essuyé avec un gant de toilette humide pour enlever les poils "flottants" (collés par l'électricité statique).

Si ses poils sont pleins de noeuds, il faut l'amener à quelqu'un d'expérimenté pour les faire couper.

Si vous voulez le faire vous-même, coupez les parties des poils qui dépassent du peigne, côté extérieur, pas du côté de la peau !

# Une diarrhée, aussi bien qu'une constipation, peut résulter d'une pelote de poils dans les intestins : l'huile d'olive (donnée à boire, PAS dans la nourriture) résout le problème.

# Une fois par jour, donnez à boire aux chats à poils mi-longs et longs, une cuillère à café (par chat) d'huile d'olive (ne le mettez pas dans sa nourriture, mais bien à boire).

Les chats aiment l'huile d'olive, surtout lorsqu'elle provient d'une boîte de sardines (reservez les sardines pour leur repas et donnez l'huile seule) !

# Les chats apprécient également la "levure nutritionnelle" saupoudrée sur leur nourriture.

Elle est pleine de vitamines bonnes pour leurs poils. Les œufs crus font pousser de beaux poils.

Voir Boule de poils, Peau et poils ou ...

POILS (perte de) :

Voir Perte de poils sur la page Peau, cliquez ici.

POISON :

~ antigel ;
~ liquide de refroidissement ;
~ anti-limace ;
~ raticide ;
~ agricultural pesticides ;
~ acaricides ou antipuces ;
~ les produits ménagers que ce soits des liquides, poudres, aerosols, diffuseurs, lingettes, etc. (pour nettoyer et parfumer), même les traces ingérées au toilettage car elles cumulent dans les graisses, la moelle osseuse, les reins, le foie et le cerveau, occasionnant des dégâts graves.
~ les désodorisants et désinfectants contiennent du phénol qui lèse les reins des chats quand ils se lèchent les poils et les pattes.
~ les vaccins : nombre des composants sont des poisons virulents (aluminium, mercure, etc.)
Voir Empoisonnement, Plantes toxiques, Produits ménagers.

POLITIQUE DE VILLE :

Désormais sur la page Politique de ville, cliquez ici pour vous y trouver

POLLUTION :

La pollution atmosphérique, c'est les fines poussières, fibres, fumées, et molécules actifs donnant des parfums artificiels.

Les fibres d'amiante sont émises par les freins et par les aspirateurs non équipés de filtres HEPA, par les sites de démolition, et les filtres de cigarettes.

Les poussières fines sont dans les fumées de combustion de carburants, le sciage de pierre.

Les produits ménagers parfumés et la fumée de tabac sont des molécules nocives responsables de malaises, problèmes cardiaques, cancers, proliférations bactériennes dans les bronches, affections nerveuses, fatigue, diminution des résistances aux infections.

On peut réduire la pollution par l'usage d'un brumisateur ou vaporisateur, car les fines gouttelettes font tomber la poussière.

Les huiles essentielles d'arbres neutralisant les agents d'infection des bronches, cœur et reins, exemples : ti-tree, pin, cyprès, eucalyptus, épicéa, niaouli, myrtes, manuka, cèdre (pinus cembra), dont les chats préfèrent les derniers trois.

Voir aussi Infection, Stress.

PORTER PLAINTE :

Si un gendarme refuse de prendre votre plainte, pour cruauté, contre "X" avec suspision, où autre, prétextant que ce "n'est qu'un chat" (!), vous pouvez lui rappeller qu'il n'a pas le droit de refuser, et que sinon vous aller porter plainte auprès de l'INSPECTION GENERALE DE LA GENDARMERIE, dont je vous donne l'adresse !
Inspection Générale de la Gendarmerie,
Caserne Penthièure,
1 avenue Delcassé,
75008 PARIS.

PORTER UN CHAT :

Cette image montre comment porter un chat sans lui faire mal : glissez une main devant ses coudes et l'autre main derrière ses genoux.

See Accident

POTASSIUM :

Si son niveau de potassium est bas, les suppléments ne font pas remonter le niveau !
Ajoutez de la poudre d'ortie, de pissenlit et d'alfalfa (ou hachez-en une feuille fraîche de chaque) à sa nourriture chaque jour et son niveau remontera dans les normes !
L'ortie (Urtica urens et autres Urtica) en poudre de feuilles (récoltées avant la floraison) est riche en minéraux et vitamines facilement assimilables et équilibrés.
Voir Reins, Ortie.

POURQUOI :

Si une situation requiert une action, évitez les "pourquoi".
Le mot, pourquoi, engage le mental, distrait du présent, et fait perdre du temps.
Gardez plutôt votre attention focalisée sur ceux qui ont le plus besoin, aussi pour vous aider à faire face à l'émotion, ressentez votre respiration, approfondissez-la, l'oxygène calme, l'eau aussi, boirez-en.
Dites à haute voix ce que vous voyez, puis appelez une clinique vétérinaire pour en parler, ou si pas de téléphone interpellez un passant, et si pas de transport demandez à un voisin ou allez en stop avec le chat, mais faites et parlez sans questioner).
Parlez de ce que vous avez vu, c'est la meilleure façon d'être conscient de la situation et se rendre compte de si elle necessite un avis professionnel.
Voir Urgences, Emotions.

PRÉPARATIONS :

Utilisez une demie litre pour chaque preparation.
Préparez séparément les racines des feuilles et des fleurs.
# Pour préparer les plantes "racines" (racine ou écorce) : faites bouillir l'eau dans une casserole (d'inox, cuivre, ou verre), ajoutez les plantes racines de la recette, mettez le couvercle de la casserole et surveillez que l'eau bouille doucement 15 minutes, puis éteignez, laissez couvert 4 heures.
# Pour préparer les plantes "feuilles" (feuilles et fleurs, fruits) : faites bouillir l'eau dans une casserole (d'inox, cuivre, verre), ajoutez les plantes feuilles de la recette, poussez-les avec une cuillère pour les mettre sous l'eau, mettez le couvercle de la casserole et éteignez la flamme.
Laissez couvert 5 minutes puis versez comme du thé dans un bol de céramique ou verre que vous couvrez d'une assiette en attente.
# Préparez les plantes "fleurs" comme pour les "feuilles" mais de seulement deux minutes puis passez, couvrir le bol, laisser refroidir.
Puis mélangez les trois pour compléter la recette.
Doses : Donnez-en jusqu'à ce que la condition s'améliore, ou environ 20 ml, deux fois par jour.
Mettez la dose prescrite dans sa bouche à l'aide d'un compte-gouttes ou seringue sans aiguille.
Conservation : A l'exception de Malva officinale, mettez la moitié de la préparation finie dans des bacs à glaçons recouvrez-les ou mettez-les dans des sacs plastiques transparents vendu pour faire des glaçons et au compartiment congélateur, l'autre moitié peut aller dans le frigo.
La préparation à la plante Malva off. va perdre sa texture protectrice si elle est congelée, alors faites-la à part, elle peut-être donné à volonté, sans limite car elle ne fait que proteger et nourrir (voies urinaires notement).
Voir Plantes.

PREPUBERE :

Voir Vétérinaires.

PRESSE :

Voir la page Presse.

PRÉVENTION :

Cliquez ici

PRIORITÉ :

Voir Choisir, Humanitaire, Action, Assistance, La loi.

PROBLÈMES / SOLUTIONS :

Le problème pour les chats sans foyer est le froid (qui cause faibless et douleurs et paralyse en epuisant les reins), reproduction incessante, faim (permettant aux parasites internes et externes de prendre pieds), des humaines qui n'agit pas pour les aider (dont le plus precieux aide est de les faire stérilisé).
Voir Cliquez ici.

PRODUITS MÉNAGERS :

Cliquez ici

PROFESSEURS :

Voir Apprendre, Liberté-réalité, Métiers félin, Histoire, Maths, Puces, La loi, Perdu, Universités, Bienfaits, Education...

PROGRAMMES LOCAUX :

Voir Comptes-rendus, Politique, Délégués médiateurs et Délégués municipaux.

PROLIFÉRATION :


Voir Depliants et Posters.

PROPRETÉ :

Voir Malpropreté, Produits ménagers.

PROTECTION :

Cliquez ici

PROTECTION ANIMALE :

Cliquez ici

PROTÉGER LA SANTE :

Cliquez ici

PROTOZOAIRE :

Voir Protozoaire sur la page Parasites, cliquez ici.

PUCE ÉLECTRONIQUE :

(PUCES à la rubrique suivante.)
La puce électronique - ou transpondeur - préprogrammée avec un code, est enrobée dans une capsule de verre biocompatible de la taille d'un gros grain de riz : 11,5 mm de long et 2,1 mm de diamètre pour un poids de 67 mg (conforme à la norme ISO 11784).
Elle est inerte (ne contient aucune source d'énergie) et n'émet donc son code que si elle est activée par un champ électromagnétique de basse fréquence d'un lecteur adapté.
Le lecteur décrypte le code de la puce et l'affiche sur son écran à cristaux liquides.
Ce code est unique, inaltérable et infalsifiable.
Un des atouts de l'identification électronique est sa dimension internationale.
Si un animal franchit la frontière, il sera plus facilement retrouvé que s'il est tatoué.
L'identification électronique favorise le bien-être de l'animal en offrant des avantages en termes de sûreté, d'innocuité et pérennité.
Voir Tatouage, Vacances.

PUCES, POUX et TIQUES :

Voir Puces, Poux et Tiques sur la page Parasites, cliquez ici.

PYOMETRE :

Ce mot veut dire infection utérine.
C'est très commun chez les chiens et chats femelles qui n'ont pas encore été stérilisés.
Soins : Il faut enlever l'utérus, l'intervention sauve la vie, sinon la chatte meurt de toxémie.
Voir Stérilisation.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y