Accueil

livres papier : à partir de 4 € environ



livres électronique : 2,99 €

Le Guide des amis des chats : U
ULCÈRE
UNIVERSITÉS
URÉE
URÈTRE (INFLAMMATION DE)
URÈTRE (OBSTRUCTION DE)
URGENCE
URINAIRE (PROBLÈMES)
URINE
URINE (ÉCHANTILLON DE)
URETHRAL OBSTRUCTION
UTILITÉ DES CHATS

ULCERE :

Pour les ulcères de l'éstomac ou de la vessie donnez Charbon, puis Gotu kola.
Pour les Ulcères externent voir Blessure.
Voir Ulcèrs buccals.

UNIVERSITES :


# Soyons claire, les expériences sur animaux sont un danger public car les résultats sont inappliquables à l'homme, en plus chaque individu réagit diffèramment et les chercheurs utilisent ce fait pour selectionner les résultats qui conviennent à les manufacteurs qui les engagent dans ce but afin de mettre sur le marché de nouveaux pharmaceutiques à les fin lucratives.
Et lorque quelqu'un essaye de reclamer compensation, ils n'ont rien à verser car la loi les protège du fait qu'ils ont fait des "testes" sur des animaux.
Pour la santé de chacun de nous, cette loi doit changer !
Les méthodes fiables existent, utilisant cultures de cellules, tissus de biopsies, etc.
# A la clinique universitaire "FACE" dans l'Indianapolis, les étudients vétérinaires peuvent spécialiser en stérilisation churirgicale, y compris le méthode par le flanc et la stérilisation prépubère.
# "Mes copains de classe ont tué des chiens achetés au refuge pour 50$ et c'est censé nous apprendre à sauver la vie des animaux ! Comment pouvaient-ils s'y conformer ?
J'ai décidé de changer d'école. J'ai choisi l'université de Washington State, connue pour ses classes de chirurgie high-tech et humanitaires." - Donna Kelleher, Vétérinaire.
# ATTENTION ETUDIANTS en médecine, pharmacie, biologie, vétérinaires, chercheurs, votre avenir et celui de la science est entre vos mains.
Le principe premier de la science est la rigueur.
Les partisans de l'expérimentation animale in vivo, prétendent qu'on lui doit des découvertes tandis qu'en réalité la vivisection est la cause d'erreurs dramatiques.
La recherche fondée sur les méthodes in vitro offre aux jeunes un immense avenir.
Que votre formation corresponde aux nécessités du monde moderne ne dépend que de vous : Vous avez le droit de vous exprimer, le droit de vous informer !
L'université en Médecine de Pittsburg, l'école de Médecine Universitaire de Washington, de St. Louis (Missouri), et l'université des Sciences de la Santé de Portland (Oregon), ont arrêté leurs programmes animaliers et ont rejoint les rangs d'écoles prestigieuses de médecine qui se sont déjà équipées en techniques de pointe high-tech.
Des milliers d'étudiants travaillent sur vidéos interactives, programmes informatiques et dans le bloc de chirurgie humaine.
Ce sont des méthodes d'enseignement fiables, passionnantes, modernes, et humaines.
# La voie de la torture, du non-respect de la vie, ne correspond pas à la science.
Votre conscience vous dicte de respecter la vie et de refuser de torturer.
Vous avez le droit de suivre votre conscience et de faire vos études sans cruauté ni violence, dans les laboratoires de pointe.
En Belgique aucun animale n'est utilisé pendant l'apprentissage.
En Italie, la loi veut que les étudiants aient des techniques modernes d'apprentissage sans l'utilisation d'animaux.
# Les Universités d'Oxford et Cambridge admettent les étudiants en biologie même s'ils n'ont pas étudié la biologie auparavant.
L'université de Bradford est dèsormais bien équipée en matériel moderne pour ses cours de pharmacologie et physiologie.
# On dispose à présent de modèles sur ordinateur pour le système cardio-vasculaire, entre autres, et ces logiciels peuvent être programmés avec les données des patients.
Un biovidéographe permet aux étudiants de programmer diverses données différentes puis d'enregistrer les résultats personnalisés en regardant la vidéo.
Cette technique est de loin plus instructive que l'utilisation de chats pour observer les effets de médicaments sur la tension sanguine.
# Les cultures de cellules, les tissus, et les organes humains, issus des salles de chirurgie et des accidents mortelles, ont des applications dans les tests de toxicité, les tests de sécurité, et dans la recherche médicale, y compris en ce qui concerne le cancer.
# Il y a aussi des tests in vitro avec des bactéries qui sont exposées à des substances suspectées d'être cancérigènes : ces tests donnent leurs résultats en quelques jours, les substances chimiques qui sont cancérigènes causent des mutations dans les gènes des bactéries.
Dans les essais en laboratoire, utilisant 300 substances chimiques dont les effets sont connus, cette méthode rapide fut une réussite : un seul test a détecté 90 % des substances dangereuses au premier passage.
Ce type de test peut être utilisé à côté d'autres tests in vitro, utilisant des levures ou des cellules humaines pour confirmer ou compléter les résultats.
Ces techniques ont un très faible coût et donnent très rapidement ces réponses, qui sont fiables.
RECHERCHE
# Le Professeur Stevens de l'Université d'Ashton a écrit que "les tumeurs humaines en culture de tissus sont une base pour des études plus réalistes que les tumeurs de souris."
Par exemple, l'utilisation des cellules cancéreuses humaines pour identifier les substances susceptibles d'être utiles.
# Les méthodes sophistiquées d'analyse, comme les modèles sur ordinateur audiovisuelles, sont des techniques de recherche fiables et d'utilité importante.
# Les causes des maladies humaines sont découvertes par les études épidémiologiques : les incidences des maladies sont corrélées avec les facteurs environnementaux et de mode de vie. Ensuite, les mesures, ou conseils, de prévention peuvent être avancé.
Par exemple, c'est de cette manière qu'a été découverte la relation étroite entre le cancer des poumons et l'habitude de fumer, information jamais retrouvé en laboratoire car chaque type d'animal réagit differement.
# Beaucoup d'informations utiles ont été obtenues par des observations cliniques et des autopsies.
C'est ainsi qu'on a pu constater que le diabète est associé à la dégénérescence du pancréas. L'acceptation de cette découverte (présentée en 1851 par Bouchardat), a été retardée parce que Claude Bernard voulait produire le diabète chez des animaux en endommageant leur pancréas !
# La recherche clinique peut utiliser des tissus de patients pour aider ces même personnes. Les cellules et tissus humains sont gardés vivants en dehors du corps et ont pour avantage des résultats pertinents pour les êtres humains, surtout l'individu.
SANTE
# "Les expériences en laboratoire sur les animaux n'ont aucun sens." (Sir George Pickering, Professeur de médecine, Université d'Oxford.)
De nombreuses personnes éminentes se sont opposées à l'utilisation d'animaux : Albert Schweitzer, Lord Shaftesbury, le Cardinal Manning, le Cardinal Newman, Tennyson, Bernard Shaw, Gandi,...."Les tests sur animaux sont inutiles et donnent des conclusions dangereuses pour la santé humaine."
# Les expériences sur les animaux ne pourront jamais contribuer à la santé humaine car elles sont pratiquées dans des conditions artificielles avec des symptômes créés artificiellement, et elles ignorent les raisons de la développement de maladies.
# Pour garder la santé, vous devez manger bio, et ne plus utiliser les produits ménagers modernes, les produits "d'hygiène" parfumés, les vêtements nettoyés à sec, les "nourritures" contenant des colorants et conservateurs.
La bonne santé est naturelle, alors mangeons bio., et si le temps ou l'argent manque, manger simple, et bien sûr, la santé passe aussi par un temps de jeux avec un chat heureux et le fait de rendre service au courageux pour qui vous avez de l'estime, et de garder contact avec les personnes qui partagent vos centres d'intérêt.
# Il y a besoin davantage d'études épidémiologiques. Il y a également besoin d'éducation à l'entretien de la santé, et de maraîchers bio.
AUCUNE ESPECE ANIMALE N'EST LE MODELE D'UNE AUTRE.
L'utilisation d'animaux induit en erreur et nuit gravement à la santé humaine.

L'étude biomédicale de l'homme n'est pas servie par les expériences sur des animaux.
Exemple : les scientifiques voyant l'absence de réaction du singe au H.I.V., ont jugé ce virus bénin, et ont donné le feu vert pour la distribution du sang contaminé !
Chaque espèce a évolué dans sa niche écologique, s'adaptant à son environnement pour sa nourriture et sa protection contre les dangers du milieu.
Cette adaptation crée des caractéristiques physiologiques propres, formant une "barrière" avec l'espèce dont elle est issue, ainsi se crée une espèce distincte.
La barrière des espèces est à chaque fois differente, et d'une complexité phénoménale.
Quelques scientifiques ont essayé d' "humaniser" des animaux en leur ajoutant des gènes humains, mais ceci crée d'autres espèces nouveaux et ne réduit en rien la barrière qui sépare chaque espèce des autres.
Les singes ont été utilisés dans les études d'affections neurologiques telles que les maladies de Parkinson, d'Alzheimer, les scléroses, les épilepsies...
Mais aucun singe ne développe spontanément ces maladies.
Pour induire des maladies, des scientifiques fous ont utilisé des substances chimiques pour détruire des cellules cerebrales.
Ne serait-il pas plus instructif au contraire d'étudier la cause de l'endommagement de cellules chez les patients déjà malades pour apprendre comment soigner (et prévenir) ces maladies (épidémiologie) ?
Jamais deux personnes ne réagissent pareillement l'une et l'autre à un même produit.
Même nos parents ne peuvent servir de modèle biomédical ou métabolique pour nous, car nous réagissons chacun de manière différente.
Des centaines de médicaments testés sur des animaux sont retirés du marché chaque année, trop tard pour des milliers de personnes tuées ou invalidées par les "effets secondaires" durant les années de commercialisation.
# 1 300 000 personnes sont hospitalisées en France chaque année suite aux "effets secondaires de" médicaments : 20 000 en meurent.
# 168 000 personnes meurent chaque année en France de "cancer" (ou plutôt de chimiothérapie), soit une augmentation de 30 % en vingt ans, victimes des propriétés cancérigènes de produits ménagers modernes, de médicaments, d'insecticides, qui tous contiennent des toxines connues et sont pourtant commercialisés de façon intensive car les fabricants intéressés se sont protégées en faisant faire des tests sur des animaux et ils s'en foutent que les testes sur les animaux sont si évidement inpertinants aux humains.
LES METHODES FIABLES
Depuis 1996, la communauté scientifique reconnaît officiellement que les tests d'innocuité utilisant des cellules humaines sont précis.
Dans la revue Scientific American de février 1997, le président de PCRM (Comité de médecins pour une médecine responsable) Neal Barnard, M.D. et Stephen R. Kaufman, M.D. du Comité pour la modernisation de la recherche médicale (MRMC), ont défendu leur position contre l'expérimentation animale.
La valeur des méthodes de recherche sans animaux y est démontrée :
-- Les études cliniques de populations révèlent des facteurs de risque de maladies.
Par exemple, pour les maladies cardiaques les facteurs de risque sont : le tabac, le déshydratation, le stress, et la consommation d'huile végétale cuite.
-- Les résultats d'autopsies montrent que les personnes ayant un régime alimentaire riche en matières grasses cuites développent des arthrites précoces.
-- Les études épidémiologiques montrent le lien entre les déficiences des gaines nerveuses et la carence en acide folique.
-- Des études à l'Université de l'Etat de New York ont montré que les cancéreux qui suivent certains régimes vivent plus longtemps et présentent moins de risques de rechute.
-- Ce sont des études de populations qui ont montré comment le SIDA se transmet, ainsi les programmes de prévention ont pu être developés.
-- Les tests in vitro utilisant des cellules et du sérum humain ont permis aux chercheurs d'identifier le virus du SIDA et de connaître ses effets éventuels sur l'homme.
-- Au MEIC aux Etats-Unis, des chercheurs européens, japonais et américains ont évalué in vitro la toxicité de 50 produits chimiques dont les effets sur l'humain sont déjà connus. Les tests sur cellules in vitro se sont avérés clairement très efficaces.
ERREURS DU PASSE : Les tests sur animaux donnent des résultats trompeurs.
De nombreux spécialistes du comportement animal sont parvenus à une appréciation de l'énorme complexité des vies animales, incluant leur capacité à communiquer aussi bien que leurs structures sociales et leurs répertoires émotionnels. Il est donc inadmissible de considérer un animal comme une fourniture de labo.
L'expérimentation animale est responsable de retards de progrès : des chercheurs de la Mayo Clinic rapportent que les vingt-cinq composés reconnus pour réduire les dommages des attaques cérébrales chez des animaux n'agissent pas sur les humains.
Sur 19 produits cancérigènes pour les humains, seulement 7 l'étaient selon les résultats des tests sur animaux.
Le General Accounting Office des Etats-Unis rapporte que parmi les nouveaux médicaments mis sur le marché entre 1976 et 1985, 52 % se sont avérés plus dangereux pour les humains que pour d'autres animaux.
Les études sur les singes dans les années 20 et 30 ont conduit à d'énormes erreurs qui ont retardé la lutte contre la poliomyélite (désormais éliminée par de simples précautions d'hygiène fécale).
PROGRES : Les tests sans animaux sont plus rapides, moins coûteux, et surtout fiables.
# Le laboratoire Pharmagene de Royston en G.B., est la première compagnie à conduire des développements de médicaments en utilisant exclusivement de tissus humains et des techniques informatiques.
Avec l'aide d'outils de la biologie moléculaire, de la biochimie, de la pharmacologie analytique, Phamagene mène des recherches étendues concernant le génome humain, l'action des médicaments sur les gènes et sur les protéines qui les fabriquent.
# Sophialab est un laboratoire sans animaux.
Il est destiné à la toxicologie pharmaceutique et alimentaire, travaillant sur cultures cellulaires humaines.
# InVitro International, à Irvine, Californie, a développé un produit nommé Eytex qui détermine le potentiel à irriter, des substances par un système d'altération des protéines.
Une protéine extraite du haricot imite la réaction de la cornée de l'oeil.
Plus la substance est irritante, plus le liquide devient opaque.
Skintex, un autre produit de la même entreprise, à base de la chair jaune de la peau de citrouille, imite la réaction de la peau humaine lorsqu'il rentre en contact avec des substances.
Eytex et Skintex ont été utilisés pour déterminer la toxicité de plus de 5000 substances différentes.
# Clonetics Corporation à San Diego, Californie, ont sorti un produit nommé Neutal Red Bioassay.
Une teinture dissoute dans l'eau est ajoutée à des cellules de la peau humaine normales en culture dans un plateau avec quatre-vingt six cuves.
Un ordinateur est chargé de mesurer le degré auquel la teinture est absorbée par les cellules.
L'utilisation d'un ordinateur évite tout penchant ou opinion de l'observateur pour juger relative toxicité.
Un autre produit de Clonetics, nomé EpiPack, contient des cellules humaines clonées qui sont exposées aux substances testées en différents dégrés de dilution.
# Des cultures de tissus vivants peuvent être obtenues en laboratoire à partir de cellules humaines ou animales.
Trois entreprises ont développé de la peau artificielle qui est utilisée pour effectuer des greffes de peau sur les victimes de brûlures ainsi que pour faire des tests de produits finis à commercialiser :
1. Marrow-tech de LaJolla, Californie, fabrique NeoDerm, un procédé qui commence par l'injection de cellules de peau dans des sacs en plastique stériles qui contiennent une grille.
Les cellules s'attachent à la grille et poussent en recouvrant la grille comme un vigne sur une treille.
Le segment de peau ainsi formé est cousu sur un patient, la grille se dissout par la suite.
2. Biosurface Technology à Cambridge, Mass., utilise des cellules du patient pour la culture de peau.
3. Organogenesis Inc. à Cambridge, Mass., a de nombreux clients pour Testskin, une culture de peau utilisée pour tester les cosmétiques.
# CAM test, un produit à base d'une membrane d'oeuf de poulet est utilisé pour mesurer le potentiel des produits finis à irriter les yeux.
# Les enquêtes cliniques, les rapports d'autopsies, l'analyse comparative des statistiques permettent des observations beaucoup plus précises et pertinentes aux facteurs de l'environnement, que ce qui est possible dans les confins d'un labo.
# Dans une publication scientifique PCRM Update, on peut lire dans l'article nommé "Computer Model for Toxicity" qu'il y a des modèles mathématiques basés sur les structures physique et chimique des substances, qui prévoient leur toxicité.
# Health Designs Inc. a un logiciel appelé TOPKAT qui prédit la toxicité et l'irritation de la peau et des yeux.
Il est destiné à être utilisé par les toxicologiste, pharmacologistes, régulateurs, hygiénistes industriels, etc.
Il est utilisé par Food and Drug Administration entre autres.
# Aussi dans PCRM Update, dans une article nommé "Animal Tests for Cancer-causing Chemicals" on lit au sujet du test d'Ames qu'il s'agit de mélanger les chimies à tester dans une culture de la bactérie Salmonella typhimurium et divers enzymes.
Il est très fiable ayant détecté 96 % des carcinogènes connus, dans les tests d'essaye.
# Le Agarose Diffusion Method détermine depuis 1960 la toxicité des plastiques et autres matériaux synthétiques utilisés dans les appareils médicaux comme des valvules cardiaques, tranchés de lignes intraveineuses, articulations artificielles.
Dans ce test, des cellules humaines et un peu d'une substance à tester sont placés dans un thermos séparé par un mince film d'agarose (un dérivé de l'algue de mer agar).
Si la substance testée est irritante, une zone de cellules mortes apparaît autour de la substance.
# Les kits d'Eytex peuvent tester en trois dilutions pour un coût de $100, tandis que le test Draize à pareille échelle coûte plus de $1000.
Dans les études sur le cancer, tester une seule substance sur les animaux prend quatre à huit années, tandis que le test Ames est rapide (un à quatre jours) et coûte relativement peu à $200 à $400.
CONCLUSION : Au nom de la santé, de la science, de l'éthique et de l'économie, les chercheurs doivent changer leur orientation en faveur des tests sans animaux.
Voir Médicaments, Allergique, Letter from a scientist.
http://www.animalearn.org/
http://biology.about.com/od/onlinedissections/a/aa112805a.htm
http://frog.edschool.virginia.edu//
http://sis.nlm.nih.gov
http://www.hsvma.org
http://www.ardf-online.org/
Alternatives to Skin Irritation Testing in Animals.
Approximately 195 abstracts from reveiwed journals, information about this topic for education :
http://www.invitroderm.com
All kinds of information on searching, techniques, databases, etc. :
http://www.nal.usda.gov/awic
Database on In Vitro Toxicology Methods :
http://www.invittox.com
Biology and ecology software for education ; A full interactive frog dissection including all major body systems :
http://www.digitalfrog.com/
European Centre for the Validation of Alternative Methods.
http://ecvam.jrc.it/index.htm
Humane innovations & Alternatives Journal :
http://www.psyeta.org/hia/index.html
Information on Alternatives Databases :
http://oslovet.veths.no/databasesintro.html
Institute for In Vitro Sciences (IIVS) :
http://www.iivs.org/
InVitro International ; Provides test kits that permit accurate, cost effective detection and characterization of corrosive substances :
http://www.invitrointl.com/
Norwegian Inventory of Audiovisuals (NORINA).
Lists & describes audiovisuals (including interactive simulations & tutorials, models, CD-ROM) for research & teaching, also general audiovisuals useful in veterinary and medical training :
http://oslovet.veths.no/NORINA
http://oslovet.veths.no/
Sniffy the Virtual Rat, (Software for Windows & Macintosh), explores principles of shaping and operant conditioning, performs up to 15 behaviors :
http://www.wadsworth.com/psychology_d/special_features/sniffy.html
University of California, information about models, computer simulations, in education : http://www.vetmed.ucdavis.edu/Animal_Alternatives/main.htm


UREE :

L'urée est une acide produite lors de la transformation des protéines en trop.
Si le véto vous a dit que votre chat fait de la urée, c'est qu'il n'en élimine pas correctement à cause d'une Insuffisance-renale.
# Sodiazot est un liquide thérapeutique et nutritionnel à donner par voir orale pendant 5 jours consécutifs.
Sans contre-indications, il est indiqué en cas d'insuffisance hépato-rénale.
Sa composition est de lysine, extraits de plantes incluant le romarin, sucre et sel.
Prise à temps elle peut relancer les reins pour réhydrater le chat avant qu'ils deviennent trop lysés pour pouvoir refonctionner suffisiament.
Si un chat a mal aux reins n'hésitez pas.
# Puis pour après les 5 jours de Sodiazot, préparez d'autre remèdes à base de tisanes de plantes et veillez à sa nutrition (croquettes ROYAL CANIN ou Hills, dans une volume égale de l'eau, viande de poulet fraîche crue, des jaunes d'oeufs bio crus).
# La gelée d'aloe vera, aide le corps à éliminer l'acide urique (urée) tout en protégeant les reins.
Achetez une plante d'aloe vera (c'est une cactus à feuilles très épaisses, longue et étroites qui sortent de la base centrale).
Utilisez une "rondelle" de feuille 1 cm de longue, par jour.
# Une plante familière des voies vertes, Plantago major ou Plantago lancolata, soutient et protège les reins : passez deux ou quelques feuilles au mixeur (style "Nutribullet"), ou hachez-la, puis mélangez-la à un peu de sa nourriture préférée.
# Dans tous les cas donnez les plantes suivantes dès que vous pouvez les obtenir : Lomatium et Rhemannia.
Voir : Reins et Insuffisance rénale.

URÈTRE (INFLAMMATION DE) :

L'urétrite est une inflammation de l'urètre.
Voir Cystite.

URÈTRE (OBSTRUCTION DE) :

Voir Obstruction urinaire

URGENCE :

# Tous les cliniques vétérinaires sont tenus par l'Ordre de leur profession à faire en sorte que les appels téléphoniques soit repondus par un vétérinaire quelle que soit l'heure.
Pour les heures ou jours où aucun vétérinaire de sa clinique ne serait disponible, les appels doivent être transferés automatiquement vers un vétérinaire qui peut répondre, ou laisse un numéro fixe et un numéro de portable d'un vétérinaire disponible sur la répondeur.
# Il est important de bien choisir une clinique vétérinaire d'avance.
Voir aussi Accident, Brûlure, Chute, Coma, Ventre, Respiration difficile, Empoisonnement, ou Chapitre 2 - Les vétérinaires et les cas où consulter.

URINAIRE (PROBLÈMES) :

# Si un chat a le bas-ventre plus gonflé ou plus ferme que d'habitude, ses voies urinaires ont pu se bloquer avec des dépôts anormaux.
Il faut voir un vétérinaire immédiatement car chaque minute peut être celui qui fait la différence pour sauver ses reins de la pression croisante de l'urine.
Une difficulté à uriner peut aussi être due à la présence de calculs ou à une tumeur obstruant les voies urinaires.
En tout cas, il faut immédiatement l'emmener chez un vétérinaire, car, si un chat reste toute une journée sans uriner, il aura une grave crise d'urée à laquelle le seul issu sans soins est la mort.
Allez directement à une clinique vétérinaire, ou lisez Ventre.
# Certains chats peuvent souffrir de "fuites" dues à une cystite (douleur qui le fait uriner très peu ou rien mais essayer souvent).
Mettez une ou deux gouttes d'huile de lavande sur son orifice urinaire pour désinfecter par là. Aidez-vous d'un doigt ou d'un coton (imbibé d'abord d'eau).
Diluez une goutte de d'huile essentielle de Genièvre dans une cuillère à soupe d'huile d'olive, appliquez cela au fond des poils, sur la peau, à la hauteur des reins mi-dos au niveau de la dernière côte.
# La présence éventuelle de cristaux ("calculs") et leur composition peut être detecté par test chez le vétérinaire si vous emmenez un échantillon d'urine fraîche (du jour).
Les cristaux struvite (phosphate ammoniaco-magnésien) se forment en milieu alcalin, les cristaux calcium oxalate se forment en milieu acide en présence d'eau calcaire ou de compléments de calcium.
Il est possible de modifier le pH de l'urine en changeant d'alimentation, de l'eau et, en réduisant la niveau de stress.
La déshydratation encourage la formation de crystaux et lise les reins qui se mettent à laisser passer du sang.
Le sang coagule dans l'acidité de la vessie, formant des filements qui peuvent bloquer la sortie (l'urèthre).
Une analyse des urines est utile pour détecter la présence de cellules blanches, cellules rouges, cristaux et bactéries.
Le vétérinaire vous conseillera une formule de croquettes spécifiques selon le type de cristaux.
# Autrement il peut avoir un urolithe (caillou dans la vessie) sans cristaux dans l'urine.
On a alors record à l'ultrason pour le détecter.
Il peut être enlevé par intervention vétérinaire sous anesthésie générale.
# Il y a des plantes à utiliser pour soigner le Cystite.
Commencez aussitôt avec les plantes, il n'y a aucune incompatibilité.
# Même si le chat urine excessivement, il ne faut jamais limiter sa consommation d'eau, mais s'assurer qu'il s'agit d'eau propre, filtrée ou en bouteille, et non pas d'eau du robinet.
# Si le chat ne boit pas assez, on peut l'y encourager en s'assurant qu'il y a toujours de l'eau dans une gamelle propre à sa disposition, en incorporant de l'eau à sa pâtée, et en faisant gonfler ses croquettes dans de l'eau (à volume égal).
# Les études ont montré que la multiplication de petits repas, ou l'accès libre, aident à conserver un pH urinaire sain.
Voir Leptospirose, Cystite, Echantillon d'urine, Insuffisance rénale, Eau, Urée Reins, Inflammation.

URINE :

En dehors du bac.
Causes :
- Colonne vertébrale endommagée.
- Douleur en urinant : il va dans sa litière très souvent, présence de sang (urines orange).
Voir Cystite (urgent).
- Calculs urinaires.
- Insuffisance rénale.
1. D'abord demandez au vétérinaire de vérifier que le chat n'est pas souffrant en silence de douleurs, ce que sera pour sûr le cas s'il a perdu du poids recement, (douleur que le chat aurait alors associées à l'utilisation du bac).
Il a peut-être des "cailloux" urinaires ou une infection ou encore une cystite liée au stress.
2. Deuxièmement, regardez le bac, c'est probable que la litière sente mauvaise ou est parfumée, ou le bac trop petite, etc, cliquez sur Litière.
3. Troisièmement, voir Stress, et choisir des solutions selon le cas.
4. Il pourrait toujours avoir une douleur inflammatoire sans infection.
Voici quelques trucs pour aider un chat qui a ce problème, pour que ses symptômes douloureux ne reviennent pas :
* Un changement de régime, d'un aliment sec à un aliment humide est nécessaire toute en évitant les boîtes avec leurs colorants, ex. prenez les croquettes haut de gamme et en faites gonfler dans un volume égal d'eau.
* Réduisez le stress à l'intérieur de la maison.
Par exemple, si les chats ne supportent pas la présence du chien, veillez à ce qu'ils aient la possibilité d'être hors de sa portée, accès par chatière à une pièce sans chien, et des surfaces où être en hauteur, ainsi que des cachettes au sol (où un chien ne pourrait pas les accèder).
* Assurez-vous que l'environnement de votre chat est amusant pour lui.
Il pourrait avoir des griffoirs, lits ou igloos pour chats, des rebord de fenêtres confortables pour regarder dehors (si possible un mangoire pour oiseaux visible), des jouets pour chats.
* Stimulez votre chat en jouant avec lui, au moins 10 minutes par jour.
* Mettez à sa disposition et en abondance, de l'eau propre et fraîche.
Disposez plusieurs bols d'eau dans différents endroits de votre maison.
Certains chats aimeraient que vous ajoutez régulièrement des glaçons.
D'autres apprécient les petits fontaines automatiques.
* Il est également important de bien nettoyer l'urine sur les tapis ou autour des meubles.
Odeur : Utilisez des produits de bonne qualité, tels que Zero Odor, Anti-icky Poo, Urine Off, UF2000, Odhora AirPump, Odhurine, etc.
Voir Ventre, Reins, Calculs, Territoire, Urinaire, Incontinence, Malpropreté, Comportement, Cystite, Stress, Litière.

URINE (ECHANTILLON DE) :

Voir Echantillon d'urine.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=pIUBFF-VyRU

UTILITE DES CHATS :

Cliquez ici.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y