Accueil

livres papier : à partir de 4 € environ



livres électronique : 2,99 €

WWF

WWF :

Docteur Joshua Lederberg, prix Nobel de médecine, a mis l'accent en 1981 : "C'est simplement impossible avec tous les animaux dans le monde de tester des produits chimiques de la même façon aveugle que ce que nous faisons actuellement et d'arriver aux conclusions crédibles sur des dangers hasardeux pour la santé humaine." Maintenant plus de 20 ans plus tard, des millions d'animaux meurent toujours dans l'agonie des tests chimiques de toxicité et nous sommes pas tout près de l'obtention de produits chimiques non dangereux pour l'environnement, ce qui ne suprend personne.

Le WWF a activement fait pression sur des agences du gouvernement aux Etats-Unis, en Europe et au Canada pour augmenter la quantité de tests qu'ils exigent pour des produits chimiques nouveaux et existants. Le résultat des pressions du WWF a été l'établissement de ce qui menace d'être les plus grands programmes de tests sur animaux de tous les temps.

Les tests sont des études d'empoisonnement des animaux, qui tuent des centaines ou des milliers d'animaux. Il n'y a rien de "limité" dans la quantité massive d'animaux utilisés pour les tests que le WWF approuve.

Le WWF fait aussi pression sur les agences gouvernementales en Europe pour établir un programme similaire de tests sur animaux.
Malheureusement, la question du "perturbeur d'endocrine" n'est pas un exemple isolé. Le WWF a été une force principale dans la pression sur l'Union européenne pour amender sa politique sur les produits chimiques afin d'exiger que des sociétés évaluent et réévaluent 30,000 produits chimiques aussi bien nouveaux qu'existant déjà.

L'Institut britannique pour la Santé Environnementale a évalué que ce processus pourrait tuer plus de 45 millions d'animaux si la batterie standard de tests d'empoisonnement d'animaux est employée.
Les bureaux américains et canadiens du WWF appellent aussi à davantage de tests de pesticides, malgré le fait que plus de 9,000 animaux sont déjà tués pour chaque pesticide déjà mis sur le marché. En particulier, le WWF a appelé pour certains pesticides à être évalués pour "neurotoxicité liée au développement", un test qui tue plus de 1,300 animaux chaque fois qu'il est pratiqué et ne sert toujours à rien.

Le Comité consultatif scientifique du ministère de l'environnement, a conclu que les tests sur animaux ne sont pas approprié aux humains.

Voir Equipement-essentiel : ménage, Agriculture.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y