ENGLISH
ENTRY

Partager


« Chats errants ou d'élevage clindestin »

Guide pratique pour les maires, élus, refuges, fourrières, associations et particuliers concernés par les chats.

Inclus : clôtures pour chats, l'histoire de l'origine du chat, créer une association,....

Guide complet, premier livre de la série « Chats, solutions aux soucis de voisinage, santé, comportements, tout ! »

livre papier : 4,21 €

livre électronique : 2,99 €

livre papier : 7,37 €

livre électronique : 2,99 €

livre papier : 5,26 €

livre électronique : 2,99 €

Jardins félins Contact : foyerfelin@gmail.com


Assistance pour les chats errants

Ce site à votre service(Chapitre I)

SYMPTOMES et Choix de vétérinaire (Chapitre II)

Intégration

Comportement

Santé des chats

Santé humaine

Soins courants

Dangers Statuts pour créer une association

L'association Jardins félins

Liens d'assos de proximité

Que faire des chats ?

ADOPTER

A lire pour se préparer

La visite à domicile

L'attestation du nouveau maitre

NOUS AIDER

Adhérer

Devenir bénévole

Etre famille d'accueil

Les chats à parrainer
L'association Jardins félins renseigne de façon gratuit et neutre concernant les chats, comme :

# éloigner les chats errants d'un jardin si leur présence n'est pas apprécié ;

# rends un jardin attrayant aux chats si les chats errants y sont les bienvenus ;

# clôturer leurs jardins ;

# comprendre et soigner les chats, les pacifier et les rehabiliter rapidement sans effet secondaire nocive ;

# être le Contact bénévole d'une association auprès d'une fourrière afin de faire l'accueil de chats pour les sauver (les fourrières peuvent céder sans frais à une association les chats en fin de garde légale, au lieu de les tuer) ;

# effectuer la stérilisation des chats errants dans leur commune avec les autorisations nécessaires pour que le maire soit au courant de l'action et demande aux citoyens de coopèrer avec les bénévoles afin que l'action soit efficace.

# amenager un abri de jardin pour les chats errants, ( plan détaillé de montage avec conseils pour l'entretien) ;

# Etant une association à but non lucratif Jardins félins demande aux vétérinaires un tarif associatif de 50% pour les chats secourus.


# Le but de cette association est de remédier agréablement tout souci de chats errants et de chatons non désirés, et de promouvoir tout politique favorable aux chats et donc à la civilisation humain.

# La définition légale d'un chat errant est un qui n'a pas un numéro d'identité enregistré au fichier félin national avec le nom du maître à contacter.

# Il est illégale de tuer ou faire souffrir un chat errant, errant ou pas, un chat est toujours un animale domestique, c'est une espèce domestique.

Les chats et leurs amis savent que le bonheur est de rendre heureux ceux qui vous aiment.

# Le problème :

Beaucoup plus de naissances de chatons que de foyers disponibles pour les accueillir.

On trouve des chatons morts de froid, de faim, tués par une voiture.

Les abandons des milliers de chats chaque année.

Les refuges qui en acceptent, sans essayer de résoudre des soucis des particuliers, en tuent en tout illégalité, certains ne sont même pas capables d'expliquer où sont passés des animaux qui leur ont étaient confiés.

Les personnes qui nourrissent des chats sans faire stériliser troublent la tranquillité publique dans leur voisinage.



# Les sources du problème :

Les personnes qui n'ont pas encore fait stériliser leurs chattes.

Une portée de chatons par femelle est trop pour que tous trouvent un foyer car les humains ne produisent pas autant et ne sont pas reproductifs à six mois d'âge !

Les personnes qui prennent un chaton sans prévoir de payer une stérilisation, qui est à prévoir pour quand le chaton aurait 6 mois (ou 9 mois pour un mâle).

Les personnes qui disent "c'est une chatte errante" tandis qu'ils le tiens à leur proximité en l'attirant avec la nourriture.

Les personnes et parfois certains refuges ou associations qui donnent des chatons sans les faire stérilisé d'abord.

Les personnes qui attirent des chats à traverser une route pour manger sont coupables de troubler la sécurité publique et occasionnent par imprudence et négligence la mort d'animaux domestiques (chatons principalement).

Les personnes qui achètent un chaton d'une animalerie ou d'un éleveur sont par ce fait en train d'encourager quelqu'un à en faire reproduire.

# LA SOLUTION :

La stérilisation chirurgical est moins coûteuse que les tueries, car tuer n'arrive jamais à réduire le nombre à cause de l'effet vacuum naturel (principe de quelque soit l'endroit où se trouve un biotope favorable (nourriture disponible) une chatte fertile va venir repeupler).



Chaque chat domestique dehors, haret ou errant, obtiens le plupart de sa nourriture d'un nourrisseur et ne survivrait pas longtemps sans être nourrit.



Il n'y a pas de chat dehors survivant plus de trois semaines qui n'est pas aimé de quelqu'un, même si la personne ne prend pas correctement soin pour assurer sa sécurité et non-reproduction.

Les chats des particuliers qui ne les ont pas fait stérilisés, continuent à augmenter le nombre de chats entrant en fourrière.

La SOLUTION, est de rendre obligatoire la stérilisation chirurgicale des chats adopté et de définir l'adoption par le fait de nourrir un chat.

LA SOLUTION SERAIT DE RENDRE OBLIGATOIRE POUR CHAQUE PERSONNE QUI NOURRIT UN CHAT DE LA FAIRE STERILISER PAR LES SOINS D'UN VETERINAIRE CHIRUGIEN, QUE CE SOIT LEUR CHAT OU PAS, ET MEME SI CE SOIT AUX FRAIS D'UNE ASSOCIATION SUBVENTIONNEES OU UNE AUTRE PERSONNE.

LA LOI actuellement assure cette obligation mais pour le savoir il faut connaître plusieurs lois, ce qui se résume comme suite.

Tout chat qui sort de l'habitation de son maître est "errant" aux yeux de la loi.

Les chats errants ne sont pas les chats "des autres" mais les vôtres car issus de la chatte que vous nourrissez (peut-être contre votre gré (poubelles ouvertes), mais c'est illégale quand même de fournir à manger à un animal errant).

Une chatte est donc la vôtre dès lors que vous la nourrissez, et la loi oblige de faire stériliser vos chats, car c'est illégale d'occasionner la mort d'un animal domestique que ce soit exprès ou par négligence (comme laisser naître des chatons dehors).

Une association s'occupant de chats errants peut parfois régler les frais de stérilisation, effectuer la capture et le transport.

Les 450 associations concernées souhaitent que le gouvernement de supprimer la TVA sur le seul acte de stérilisation chirurgicale et de fixer le tarif maximale de cet acte.

Pour faire de belles histoires, il faut agir.



Voir de bonnes nourritures bio pour votre santé aussi, en passant toujours par ce lien de référant, merci (cliquez ici).